25/03/2017

Musiques et Voix en Pays Catalan : Bilan 2016 et Programmation 2017

L’Association Musiques et Voix en Pays Catalans, dont le siège est à Céret s’est réunie dernièrement au Mas de Nogarède en Assemblée Générale Ordinaire. Après vérification et pointage des pouvoirs, le quorum requis par les statuts atteint, l’assemblée peut valablement délibérer et adopter les résolutions proposées à l’ordre du jour sous la présidence de Bertrand Gautheron et Marie-Christine Baudouin en tant que secrétaire.

A l’aide d’un diaporama présenté par le président, les points suivants sont adoptés à l’unanimité : Rapport moral et d’activités de l’année 2016, approbation des comptes et bilan, quitus donné aux administrateurs, renouvellement du Conseil d’administration avec instauration d’une co-présidence à laquelle est élue Madame Sabine Riva.

L’Assemblée est alors informée : du Budget prévisionnel et des perspectives d’activités 2017.

Il est bon de noter que le soutien de la Communauté de Communes du Vallespir a été confirmé sur une base triennale permettant ainsi d’assurer la pérennité du festival.

Un concert pédagogique offert aux enfants des écoles de la communauté du Vallespir aura lieu le Vendredi 8 Décembre en matinée à la Salle de l’union de Céret et en soirée au public.

Directeur artistique du festival, Christian Papis prend alors la parole pour présenter la programmation de la 8éme édition de l'Automne musical en Vallespir telle qu’elle se présente à ce jour :

Vivés Eglise St Michel le vendredi 29 septembre à 18h30 Duo « Enigma » Félien Brut, accordéon et Nina Skopek, violon. Enigma revisite, à sa façon, les œuvres fabuleuses de grands compositeurs comme Saint Saëns, Franck, Bartok, Piazzolla.

Maureillas Foyer Communal le dimanche 1er octobre à 17h. Langendorfer Mandoline-Orchester. Cet orchestre allemand, constitué de jeunes mandolinistes, nous fera voyager et redécouvrir cet instrument à travers des œuvres de Kreps, Dvorjak, Téléman, et Tchaikovsky.

Le Boulou Salle Les Echards le samedi 7 octobre à 17h Brass Band Toulouse. Créé en 2005, et constitué de musiciens professionnels issus entre autres de l’orchestre du Capitole de Toulouse, ce Brass Band aborde tous types de répertoires, transcriptions symphoniques, musiques de films, pièces originales.

L’Albère Eglise St Jean le dimanche 8 octobre à 17h Polyphonie de la Méditerranée. Quatre chanteurs professionnels, avec des arrangements inédits, vous invitent à un beau voyage sonore à travers un programme méditerranéen, catalan, italien, corse, arabe…

Taillet Eglise St Valentin le samedi 14 octobre à 17h Duo ArpaVoce Sabine Riva, soprano Annette Abscheidt, harpe. Ces deux artistes explorent tout en douceur un répertoire de mélodies françaises et italiennes du 19e siècle à nos jours.

Reynès Chapelle St Paul le dimanche 15 octobre à 17h Soirée Schubert Un voyage musical autour des œuvres de F. Schubert, raconté et dirigé par Christian Papis, accompagné par la talentueuse pianiste Emilie Benterfa.

Le Perthus Eglise St Louis le vendredi 20 octobre à 20h Concert Jeunes Talents Régionaux Nathalie Juchors présente de jeunes musiciens talentueux, dans un programme de musique de chambre de grande qualité.

Saint Jean Pla de Corts Salle Polyvalente le dimanche 22 octobre à 17h Concert Prestige avec le Trio « Contrastes » Déborah Nemtanu, violon et alto, Florent Pujuila, clarinette et Romain Descharmes, piano.

Les Cluses Eglise St Nazaire le dimanche 5 novembre à 17h Récital Saxophone Piano Jérôme Laran, saxophone Michaël Ertzscheid, piano. Jérôme Laran, est concertiste et soliste international, révélation classique Adami 2004. Accompagné de Michaël Ertzscheid, son complice à la scène.

Céret Salle de l’Union le dimanche 12 novembre à 16h Béatrice et Bénédict Opéra-comique de H. Berlioz. Le public pourra découvrir un opéra avec décors et costumes, dans lequel, solistes et chœur seront mis en scène par Christian Papis et accompagnés au piano par Emilie Benterfa.

En fin de séance, le Président remercie tous les membres présents ainsi que Madame Renée Léonardi représentant la mairie de Céret et les invite à fêter les dix ans d’existence de l’association autour de la coupe de l'amitié

                                                                             Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                                   Autour du verre de l’amitié

                                                             Photo J. Martinez

Présentation de la copie de l’épée du Pla de Molàs à la maison de l’histoire

Récemment, se déroulait à La Casa del Voló/Maison de l'Histoire la présentation de la reproduction à l'identique de l'épée (datée vers 120-100 av. J.-C.) trouvée au Pla de Molàs (Le Boulou). L’épée dans son fourreau a été découverte en 2007 par l’équipe des archéologues de l’Inrap dirigée par Jérôme Kotarba, à l’occasion des travaux routiers de la déviation de la RD 618 (commandés par le CD 66) à hauteur des Chartreuses du Boulou. Au vu de la nombreuse assemblée qui s'était déplacée pour l'événement, on ne doute pas de l'intérêt que suscite l'histoire de notre patrimoine.

Nous avons eu tout d'abord le privilège d'avoir un bref mais non moins captivant rappel historique, par Georges Castellvi, sur les divers peuplements de la Gaule à la Protohistoire et l’Antiquité. C'est ainsi que nous apprenions ou révisions nos lointains cours d'histoire. Les habitants de la Gaule (France actuelle) étaient appelés Celtes par les Grecs et Gaulois par les Romains, d'où l'appellation Gaule Celtique. Mais le sud était également peuplé de Ligures en Provence et en Ligurie, et d'Ibères au sud de l'Hérault et en Ibérie, la Gaule du Sud (celle qui nous intéresse sans chauvinisme...) appelée Gaule « Narbonnaise » était habitée par des tribus Ligures, Celtes et Ibères mais aussi par des Grecs dépendant de la colonie de Marseille. Voilà pourquoi on parle de ces peuples sous la dénomination de « Celtibères » à qui nous devons notre culture actuelle.

Une épée à l’identique

Ce fut ensuite au tour de Thierry Blaise, plasticien-maquettiste de l'atelier d'art de Belesta de nous expliquer avec humour et simplicité les différentes étapes qui l'ont conduit à reconstituer dans le détail l'épée antique. Fourreau, épée, ceinture de suspension, les secrets du travail de « l'artiste » nous ont été relatés.

C'est à partir d'une observation minutieuse de l'objet que Thierry Blaise a réussi à restituer un magnifique maillon de notre histoire.

Cette manifestation culturelle s’est prolongée par quelques questions et conversations individuelles avec les intervenants et s'est terminée par un pot de l'amitié offert par la municipalité.

ASPAVAROM : Association pour le Patrimoine de la Vallée de la Rome  

Blog 1.jpg

                Présentation de la dite épée à la nombreuse assistance par Nathalie Zanolin

Blog 2.jpg

Explications techniques par Thierry Blaise

Photo J. Martinez

18/12/2016

De la lumière du Roussillon aux lumières de Manhattan

Ce dernier mois de novembre se terminait à New York l’exposition de Michèle Vert-Nibet à la Jadite Gallery.

Ce fut la rencontre entre la lumière de notre région que cette artiste connait si bien , avec les neiges du Canigou, les fougères des Albères , et la baie de Cadaqués , tout cela au cœur d’un Manhattan illuminé et vibrant de tensions électorales .

Dans la nuit New-yorkaise, l’éclairement de l’Arbre-Sourire apportait sa douceur et provoquait l’étonnement des visiteurs. Le brassage des cultures, new-yorkais, bulgares, cubains, polonais et autres se joignait à une sympathique réunion d’amis catalans.

Après cet intermède américain, Michèle Vert-Nibet , de retour dans notre région , a réalisé la carte de vœux de l’Association des Maires de Pyrénées Orientales que nous découvrirons bientôt .

Souhaitons à l’artiste une année 2017 aussi créative.

                                                        Jacques Martinez

Sans titre-1.jpg

                                                            Lors du vernissage outre-atlantique

13/12/2016

Les 2émes Rencontres du Tourisme

Sous l’égide de la dynamique équipe de L’Office de Tourisme dirigée par Anne-Charlotte Vivot et l’appui de la municipalité, ces deuxièmes rencontres réalisées au sein de l’espace Joa Casino, ont eu un succès incontesté, prouvant ainsi leur intérêt vis-à-vis des acteurs locaux de la filière tourisme. Prenant la parole en ouverture, Mme le maire, Nicole Villard, eut à cœur de faire une mise au point au sujet des compétences de L’Office. « La loi Notre devait transférer ces dernières aux intercommunalités, soit à Céret, mais avec la loi Montagne votée courant décembre, les offices de Tourisme classés peuvent rester dans leur ville sous gouvernance municipale. »

Après ce petit rappel l’on passa alors au rapport d’activité avec quelques chiffres clés : 90% de la clientèle est française, 10% étrangère. Les 4 régions les plus représentées sont l’Occitanie avec 53%, L’Ile de France avec 18%, Les Pays de Loire avec 15% et les Hauts de France avec 14%. Une forte augmentation en provenance de l’Hérault et de la Haute-Garonne est constatée (+10%). Fréquentation stable des clientèles étrangères, Espagne/Royaume-Uni 23%, Belgique 15%, Pays-Bas 12%, Allemagne 10%. 4200 curistes furent accueillis en 2016.

Communiquer et Promouvoir

Une refonte totale des guides proposés a été réalisée, ainsi qu’un renforcement des relations presse et médias avec l’achat d’espaces publicitaires avec La Dépêche du Midi, Paris-Match, Elle Eté … Autre gros morceau entrepris la création d’un nouveau site Web avec mise en service au 1er janvier 2017, l’amélioration des réseaux sociaux, page Facebook, You tube, compte Instagram et création d’une photothèque et d’une vidéothèque.

Participation au Salon international du Tourisme de Nantes (Février 2016) et au Salon de la Rando à Banyuls sur Mer (Octobre 2016). Promotion du patrimoine culturel en lien avec La Maison de l’Histoire, animation du réseau partenaires avec le Pack visibilité (14 vidéos enregistrées) et les Rencontres meublés.

Un observatoire de l’activité touristique sera mis en place avec les acteurs et hébergeurs permettant la remontée d’information vis-à-vis de la segmentation de la clientèle.

L’on notera un taux d’occupation moyen des hôtels de 64,25%, et des campings de 68,25% de juin à septembre.

Autre tâche confiée à l’Office, l’animation de la ville : La Catalane Cyclo / Marché Bien-être et saveurs, La Fête de l’Eau, Journées Européennes du Patrimoine, Evènement Aravia.

Un enjeu crucial pour les Offices de Tourisme

Cependant toutes ces initiatives ne peuvent ignorer le changement radical du mode de consommation de la future clientèle vis-à-vis du tourisme.

Thème de la conférence de Vivian Vidal, consultant en tourisme et Marketing au cours de sa pertinente intervention : « Touriste d’hier, d’aujourd’hui et de demain… » .

Véritable radioscopie du monde des baby-boomers, des X, des Y et des Z nés après 1995 qui consomment tous du tourisme, ont besoin tous de « DATA » mais pas tout à fait de la même chose ni de la même manière. « ATTENTION il faudra s’ADAPTER. »

Pour conclure, Anne-Charlotte Vivot remercia son équipe, la municipalité, le Casino Joa et souligna : « Merci de votre participation mais soyez acteurs de la promotion de votre Office de Tourisme. »

Un lunch de qualité fut servi par le service restauration du casino.

                                                                                        Jacques Martinez

Indep 1.jpg

Mme Villard et Mr Vidal

Blog 2.jpg

                                                                                   L’assistance

                                                                                          Photo J. Martinez

05/12/2016

Allez on y va ....

Aubouloujytrouvetout.jpg

www.aubouloujytrouvetout.com

29/11/2016

Sur les chemins du Maître de Cabestany

Un maitre mystérieux

Sculpteur anonyme et itinérant du XIIe siècle, Le Maître de Cabestany est un mystérieux sculpteur roman du XIIème siècle dont les œuvres sont réparties sur le pourtour méditerranéen, notamment dans l’Aude : Narbonne, Lagrasse, Rieux-Minervois, Saint Hilaire, Saint Papoul, la Catalogne : Gérone, St Père de Rhodes y compris en Italie, en Toscane prés de Florence.

Mais c’est à Cabestany dans les Pyrénées orientales que fut découvert l’œuvre emblématique du Maître, le célèbre Tympan. Découverte récente aux yeux des archéologues et historiens, qui croisent leurs recherches pour déterminer réellement d’où il vient et qui il était. C’est en 1930, lors de travaux de rénovation de l’église, qu’un tympan en marbre blanc sculpté représentant des scènes de la vie de de la vierge fut mis à jour fortuitement. C’est ce tympan aux caractéristiques sculpturales uniques qui a conféré le nom à l’artiste, personnage énigmatique par sa conception et sa façon de travailler.

Plus près de chez nous l’on peut admirer les chapiteaux du Portail du Monastir del Camp à Passa mais également la frise du Maitre au Boulou, classée monument historique depuis 1910. Initiée dans les années 80/90 par Michel Saint-Dizier, une dynamique s’est créée autour de l’œuvre du Maître dans la ville thermale et particulièrement à Cabestany avec la création du centre de sculpture romane.

Le Boulou prend le leadership

Récemment sous l’impulsion de Nicole Renzini adjointe à la culture, avec le soutien de Guilhaume Lagnel, metteur en scène et scénographe, d’Alphonse Snoeck diplômé́ de l’institut Supérieur des Beaux-arts Saint-Luc à Liège, auteur des moulages du maître, il a été décidé de mettre en circulation une vision panoramique et générale des œuvres de l’artiste à l’échelle régionale et transfrontalière.

« Le Boulou prend alors le leadership pour trois années des lieux, des sites et au-delà, pour mettre en valeur une parfaite connaissance du sculpteur par le biais d’expositions accompagnées de cycles de conférences. » nous dira Guilhaume Lagnel.

Aidée pour cela du comité scientifique de l’art Roman, de Christophe Genez de la société « Dans le champ » qui est en cours de réalisation d’un documentaire sur le maître, d’Aurélia Greiveldinger du Pays d’Art et d’histoire, du musée archéologique de Peyriac sur mer, du Centre d’Art roman de Cabestany, de Géraldine Mallet, Docteur en histoire de l’Art à l’Université de Montpellier, de l’équipe de KOA, de l’association intercommunale transfrontalière, d’Anne-Charlotte Vivot directrice de l’office de Tourisme, de Nathalie Zanolin médiatrice du Patrimoine à la maison de l’histoire, du personnel municipal, Nicole Villard dira : « Je suis heureuse de ce nouveau départ, de cette association un temps en sommeil, qui permettra de mettre en avant ce personnage illustre, au fil d’un programme triennal d’expositions et qui plus est au Boulou. »

Pour la première exposition au Boulou l’on notera la présence de deux artistes contemporains, Philippe Mercier et Alphonse Snoeck, qui, inspirés de cette œuvre, d’une clarté absolue, d’expression et d’esprit de la matière prouvent que le maitre de Cabestany est toujours d’actualité après neuf siècles d’existence.

Expo à voir jusqu’au 14 janvier à la Maison de l’Histoire - Casa del Voló, Espace Culturel Teresa Rebull, Avenue Léon-Jean Grégory 66 160 Le Boulou Contact : Tel : 04.68.83.75.01, maisondelhistoire@mairie-leboulou.fr Horaires d'ouverture : du mercredi au vendredi 10h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00 (vendredi jusqu'à 18h). Le samedi : 09h00 - 13h00. Tél. : 04 68 83 75 01, 06 51 02 88 49

A noter : Visites contées : « Trois pèlerins, sur les pas du Maître de Cabestany » De 15h00 à 16h30 - Rendez-vous devant l’Office de Tourisme (sur inscription préalable) qui sont programmées : mercredi 07 et 21 décembre puis mercredi 11 et samedi 14 janvier.

                                                                                        Jacques Martinez

Blog 1.jpg

Blog 2.jpg

Blog 5.jpg

Blog 7.jpg

Bmog 4.jpg

Blog 6.jpg

Blog 3.jpg

                                                                                  Photos J. Martinez

17/11/2016

Le vin fêté avec succès

Organisée par l’association « Le Boulou en fête », cette édition a réuni 11 viticulteurs de notre territoire, Aspres, Albères, Vallespir, qui avec passion, ont expliqué les spécificités de leurs produits au cours de dégustations sur la Rambla, axe majeur de notre ville thermale pourtant dédiée à l’eau.

Profession difficile, malmenée cette année par les aléas climatiques, le changement profond des consommateurs, elle connaît cependant un regain d’intérêt grâce à une discipline instaurée dans les chais et dans le vignoble.

Autour de succulentes assiettes garnies de produits locaux, la dégustation s’est faite dans une ambiance musicale orchestrée par la bandas de nos voisins de Maureillas « Los Palatrecos », suivie dans la soirée du groupe Pills.

Cette réussite a pu être obtenue que grâce à l’implication de nombreux bénévoles de l’association boulounencque qui, sous l’œil bienveillant d’une immense bouteille de vin rouge n’ont pas ménagés leurs efforts.

                                                                            Jacques Martinez

Blog 1.jpg

Blog 2.jpg

Blog 3.jpg

Blog 4.jpg

Blog 5.jpg

                                              Dégustation Ambiance assurée par « Los Palatrecos »

                                                                                           Photos J. Martinez

13/11/2016

Super-cars et grosses cylindrées ce dimanche 13 novembre

IMG_20160917_104506.jpg

 

Une rencontre amicale de passionnés de voitures ultra sportive est organisée ce dimanche sur le parking d’Intermarché de 10h00à 18h00. L’on pourra admirer et même peut être faire un petit baptême gratuit sur des voitures de rêves : Lamborghini, Ferrari et bien d’autres !!!

Contact : 07.82.55.00.13 ou à ludovicbaey@gmail.com . En partenariat avec la brasserie Odin et Intermarché

13/10/2016

«Une décision étonnante» Énergie TGV communique

L’association Énergie TGV s’interroge sur les intentions de la présidente de Région concernant le département des Pyrénées-Orientales.

La mission chargée de l’enquête publique sur le GPSO (Grands projets du Sud-Ouest), avait rendu un avis défavorable concernant ce projet. Le 2 juin 2016 en toute discrétion, le Conseil d’État délivrait la DUP (Déclaration d’utilité publique).

Dans L’Indépendant, Alain Vidalies a confirmé la volonté du gouvernement de réaliser la LGV entre Bordeaux et Toulouse. Sachant que la LNMP (Ligne nouvelle Montpellier Perpignan) est en attente de réalisation depuis 1990 et que cette voie est la plus «chargée» des corridors du sud de l’Espagne au nord de l’Europe, on ne peut que s’étonner d’une telle décision.

Pour mémoire, le GPSO est un projet entre les ex-régions Aquitaine et Midi-Pyrénées et ne concernait pas le Languedoc-Roussillon. Il est dommage que l’opportunité du rapprochement des régions n’ait pas été saisie afin de repenser au développement du grand Sud-Ouest.

L’association Énergie TGV est absolument apolitique et entend bien le rester. Néanmoins, l’absence du maillon manquant fait que les décisions espagnoles ont évolué et ceci nous préoccupe. Ainsi par exemple, Madrid privilégie le développement ferroviaire par la côte atlantique, voire par le centre en ignorant le corridor méditerranéen. Devons nous y voir une action délibérée de Madrid contre Barcelone? Si cela était avéré, un esprit critique pourrait également voir dans la décision de réaliser le GPSO rapidement, en particulier le prolongement vers Dax, comme une sorte de consentement de Paris à cette politique. Les habitants des Pyrénées-Orientales devraient apprécier.

En conclusion, l’ex-Languedoc-Roussillon, va se trouver engagée financièrement, dans un projet qui ne la concerne pas et dans le même temps aucune action n’a été entreprise pour améliorer la circulation des AVE entre Figuères et Perpignan, une infrastructure existante en stand-by, non par manque de trafic potentiel, seulement par manque de volonté.

26/09/2016

Un rassemblement de motos Honda GoldWing à l'hôtel Le Néoulous

Grâce à Christiane et François Lecas, garagistes à Canohés ce rassemblement de 21 motos venues de plusieurs régions de France a pu voir le jour dans notre cité.

« Après avoir découvert la superbe ville de Collioure, nous sommes tous partis en petit train découvrir les vignobles et les magnifique paysages de cette région. Une balade par les crêtes nous a ensuite amenée à Portbou pour le .déjeuner. Se sont enchainées les dégustations de vin, d'huile d’olive, les découvertes de panoramas grandioses, le tout par un temps superbe et dans une ambiance de franche camaraderie. » nous glissera le président Jean-Pierre Specque.

Week-end que n'oublieront pas les 38 participants reçus pour l’occasion par la municipalité, heureuse de voir un tel engouement pour notre ville et notre territoire. Voilà le but de ses sorties, que de se retrouver entre amis partageant la passion de la GoldWing et de découvrir ensemble les paysages, les coutumes et la gastronomie de nos magnifiques régions de France ?

Etant donnée la réussite de ce rassemblement, il est très probable qu’ils reviendront dans 2 ans ... et plus nombreux encore !

                                                                Jacques Martinez

Blog 1.jpg

De très belles machines

Blog 2.jpg

                                                                 L’ambiance fut de mise

                                                                             Photo J. Martinez

07/09/2016

Festimag Septembre 2016 le Boulou

Festivités le Boulou mois de septembre  2016

29/07/2016

Le Festival Jazzapassa n'attend plus que vous!

Samedi 30 juillet dès 19h au Monastir del Camp à Passa (66)

visuel-JAZZAPASSA1-600x828.jpg

Jazzapassa file aux antipodes avec une soirée 100% Argentina et fait son retour dans le cadre magnifique du Monastir Del Camp de Passa. Julien Lourau, le directeur du festival, accueillera le public en installant les ambiances sonores du festival, avant de découvrir sur scène le pianiste Sebastien Volco originaire de Buenos Aires et son Orquesta Metafisica pour une délicieuse rencontre du tango et du jazz. Le percussionniste Minino Garay et ses tambours du Sud nous entrainent ensuite dans la fête de Cordoba, sa ville d’origine, cumbia, cuarteto, candombe, tunga tunga… Para gozar… Retrouvons nous dans la douceur estivale d’une soirée d’exception !

Le festival ouvre ses portes au Monastir Del Camp à partir de 19h pour vous laisser profiter de la buvette et de la restauration. Les concerts débuteront à 21h.

Au programme :

Orquesta Metafisica Sebastian Volco : piano, clavier, composition Sebastian Rosenfeldt : Bass Cello, Bass, clavier Salvador Toscano : Batterie Pablo Nemirovsky : Bandoneón Musicien prolifique et pianiste volcanique, Sebastian Volco a grandi à Buenos Aires, où il a d’abord étudié la musique classique, puis suivi les cours du Centre d’Etudes Avancés de Musique Contemporaine, avant de terminer sa formation auprès de Violeta Hemsy de Gainza. Sebastian Volco a composé pour le cinéma, le théâtre et la danse, il a dirigé plusieurs groupes et a créé en 2009 dans sa ville natale l’Orchestra Metafisica, rapidement devenu un collectif réunissant des artistes d’horizons variés : danseurs, chanteurs, comédiens, peintres et vidéastes. Désormais installé à Paris, il a recrée l’Orchestra Matafisica dans sa dimension purement musicale en 2014. Aux frontières du tango et du jazz, l’Orchestra Metafisica est un ensemble protéiforme qui peut réunir jusqu’à 12 musiciens. C’est dans une formule concentrée, en quartet, qu’il se produira sur la scène de Jazz à Passa.…

A consulter : http://www.orquestametafisica.com/Voir  https://www.youtube.com/watch?v=83IkjLYXYIA

13603749_10154300729894648_1590610413308935757_o-600x450.jpg

Minino Garay et les Tambours du sud .

Minino Garay : voix, batterie, percussions Lalo Zanelli : clavier, voix Cedric Hanriot : clavier Fabrizio Fenoglietto : basse, voix Pajaro Canzani : guitare, voix “Asado” est le 5ème album de l’artiste et grand percussionniste argentin, Minino Garay. Après avoir exploré dans ses quatre premiers albums tous les registres de la musique latino américaine puis flirté avec le jazz, dans ce nouvel opus, Minino Garay rend hommage à l’Argentine et plus particulièrement à Cordoba, sa ville natale. Pour ce musicien argentin, français d’adoption depuis 25 ans, le temps était venu de replonger aux sources de la musique de Cordoba avec son cuarteto* traditionnel et d’honorer ses racines argentines. Ainsi est né “Asado”, du nom d’un plat typiquement argentin, barbecue de viandes grillées, véritable institution populaire qui sait réunir en toutes circonstances, familles et amis dans la joie et en musique. A l’instar de ce plat argentin, “Asado” est un album festif, chaleureux et tellement vivant, qu’il fait danser l’âme de Cordoba au-delà de l’Argentine. “Asado” est incontestablement l’album le plus connecté aux racines de Minino Garay, et celui qui exprime le plus fidèlement sa personnalité puissante, sa générosité contagieuse et son charisme légendaire ! Minino a souhaité, pour l’écriture et la composition, collaborer avec des artistes argentins et plus particulièrement de Cordoba pour que l’album prenne corps dans le folklore local. Sans doute pressentait-il que sa maîtrise redoutable des compositions et des arrangements en ferait un album audacieux et singulier, résolument moderne, à l’image de son éclatante folie musicale. Avec “Asado”, tel un alchimiste qui revisiterait son histoire, Minino Garay a su transmuter tous les ingrédients du cuarteto, en y mêlant cumbia*, candombe*, et tunga tunga*… pour livrer une œuvre intemporelle et universelle à l’image de son insatiable créativité et de son désir de métissage. Et tous ceux qui ont eu la chance de découvrir sur scène, la voix puissante et l’énergie de Minino, comprendront que les concerts de la tournée “Asado” promettent d’être passionnés et contagieusement dansants !

A consulter :

http://viavoxproduction.fr/artist/minino-garay-les-tambou...

Voir :https://www.youtube.com/watch?list=PLYFGIthAueB5OpHBBNl2B...

Écouter : https://soundcloud.com/via-vox/sets/minino-garay

MININO-GARAY-GROUPE-©-Patricia-De-Gorostarzu-600x445.jpg

Réservation sur : www.jazzebre.com / 04 68 51 13 14 Sur le site Place Minute: www.placeminute.com

Et encore :

Fnac-Carrefour-Géant-Magasins U - Intermarché www.fnac.comwww.carrefour.frwww.francebillet.com 0 892 68 36 22 (0,34 €/min)

Renseignements : www.jazzebre.com/la-saison/jazzapassa/ Page Facebook : www.facebook.com/festivaljazzapassa

Nous espérons vous croiser toujours aussi nombreux sur la route du Zèbre.