27/11/2012

L’adjudant chef Jean-Louis Noguès prend sa retraite

Fils de Lucie et Léon Noguès propriétaires de l’emblématique bascule qui opérait lors des années glorieuses de la gare de fret de la ville et qui disparu suite à la création de l’autoport en 1993, ce dernier vient de mettre un terme à sa carrière militaire. 

Retraite Jean-louis Noguès le boulou.JPGEngagé volontaire à 18 ans dans l’armée de l’air c’est dans les transmissions qu’il opérera à Cazaux, au Sénégal, à Romilly sur Seine, au Tchad, à Istres et partira  de son plein gré pour l’opération « Crecerelle » en Ex-Yougoslavie. Muté en 1999 à Paris, à l’inspection de l’armée de l’air il parcoura toutes le bases métropolitaines. Sa fin de carrière s’effectuera sur la base 701 de Salon de Provence dont il a été l’officier de sécurité des systèmes d’information des Ecoles d’officiers. Il accomplira sa dernière mission en opération extérieure au Tadjikistan. Véritable baroudeur des temps modernes il va pouvoir après 38 années de service se consacrer pleinement  à sa famille  patiente et compréhensive et leur dire sans fioriture un grand merci. « Bons  Vents » comme il est de tradition de dire dans l’armée de l’air.

                                                                    Jacques Martinez

 

 

15:30 Publié dans Infos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : retraite