16/07/2014

Un air à l’accent catalan a soufflé sur la ville

Ode à la catalanité et à l’histoire ont été les éléments fédérateurs de cette matinale inaugurale. Tout d’abord en fanfare, l’harmonie de Céret salua par l’hymne catalan « Els Ségadors » le baptême du pont sur le Tech « Lluis Companys » par les autorités. L’on notait la présence du Sous-préfet Gilles Giuliani, de la présidente du Conseil général Hermeline Malherbe, du député Pierre Alyagas, du vice-président du CG Robert Garrabé, du maire de la ville Christian Olive accompagné  de maires et d’élus de Catalogne, qui perchés sur la rambarde du dit pont dévoilèrent la plaque nominative.

Drapeaux catalans au vent portés par nos voisins du sud, le cortège se dirigea vers les berges du Tech à l’ombre des voûtes du pont nouvellement baptisé pour écouter les discours protocolaires. « Lieu de passage pour de nombreuses générations depuis toujours, il se devait de leur rendre hommage par ce témoignage, véritable devoir de mémoire pour toutes ces personnes arrivées sur le territoire de la république française lors de l’exode de « la Retirada » de nos voisins républicains espagnols. Voilà ce qui a conduit le conseil municipal de 2013 à nommer ce pont : « Lluis Companys » souligna Christian Olive. Fruit d’un objectif international de nos pompiers territoriaux et catalans lors de grands sinistres, nous avons suivi une démonstration commune de pompage bicéphale dans le Tech grâce à l’installation d’une colonne sèche.

Direction ensuite la « Maison de l’histoire ou Casa del Volo » véritable condensé historique de notre ville et de notre territoire ou Hermeline Malherbe se dit : « Ravie d’une telle réalisation qui s’inscrit parfaitement dans le schémas touristique du Conseil général. » Georges Castellvi historien, chercheur et archéologue dira quand à lui  au nom de ses collègues : « Nous sommes heureux de voir le fruit de nos recherches portés ainsi à la lumière. »  Pour conclure un hommage appuyé et sincère fut fait à Teresa Rebull figure emblématique de la « Retirada », chantre de la Catalanité dont désormais l’espace situé autour de la Médiathèque et de la  Casa del Volo porte son nom pour toujours.

                                                            Jacques Martinez

Blog 1.jpg

Blog 3.jpg

Blog 4.jpg

Blog 7.jpg

Blog 2.jpg

Discours sous les voûtes du pont Lluis Companys

inaiguration

Alimentation à deux têtes

Blog 9.jpg

Blog 6.jpg

Nos collègues Catalans

Blog 8.jpg

La Casa del Volo ou Maison de l'HistoireBlog 10.jpg

Blog 11.jpg

           Teresa Rebull au micro

                                                                                  Photos Image 66