10/08/2010

"Vanités à l'espace des arts"

Espace des Arts le boulou.jpgCarte blanche a été donnée aux artistes peintres, sculpteurs et photographes invités par la Municipalité du Boulou: Memo Labastida,     Maria De Campos, Bernard Duffour, Fernand Gréco, Alexandra Arod, Jean-Marc Gibilaro pour mettre en scène rue des écoles jusqu'au  11 août, leur exposition collective autour du thème des "vanités". De Campos utilise les superpositions d'images pour sortir des codes classiques du portrait à travers les icônes que sont La Joconde ou Marylin Monroë et propose une lecture décalée de la féminité ; Labastida à travers des collages, travaille essentiellement la matière et la vibration des couleurs dans la lumière proposant une peinture proche de l'abstraction ; Duffour réalise des gros plans photographiques de matières et d'éléments divers et crée des phototoiles riches en attrait plastique ; Arod aborde le thème de la mort de manière figurative en peignant des toiles aux tons vert de gris représentant pour la plupart, des nus et des crânes ; Gréco use de différentes techniques et matières pour ses sculptures contemporaines: fer, pierre, matériaux de récupération, résine, pour créer des personnages en marche ou des têtes sans corps ; Gibilaro sculpte la pierre et le bois représentant des personnages imbriqués dans la matière et des visages aux lignes épurées.

Ces plasticiens de la Drôme, également musiciens du Big David's Band (bigdavidsband.free.fr), se réunissaient à l'origine pour faire des concerts accompagnés de quelques expositions, ils organisent à présent des expositions et les accompagnent de concerts, de danse contemporaine (comme celà a été le cas lors de l'inauguration de l'exposition avec une performance exécutée par Memo avec projection vidéo), de graphisme vidéo-live et de photographie. A l'occasion du vernissage du 26 juin dernier, ils ont animé la soirée en compagnie du Lucbert Big Band de Rivesaltes, à travers notamment des standards du Jazz et proposé une belle soirée autour d'un thème certes grave, mais si tout est vain ou si tout n'est que vanité, les arts n'en sont que plus indispensables.

A voir à l'espace des arts rue des écoles au Boulou jusqu'au 11 août.Entrée libre. Contact: 04 68 83 36 32 et: espacedesarts@mairie-leboulou.fr (http://espacedesarts.over-blog.fr)