05/06/2013

« La Louveterie » voie de l’équilibre et de la raison.

 

Créé sous Charlemagne par le capitulaire de 813, le Corps de la Louveterie chargé à l’époque de la chasse des loups, composé actuellement d’auxiliaires d’état, bénévoles et assermentés fête cette année son 1200 éme anniversaire. Réuni en assemblée générale dans notre cité en présence de leur président départemental Christian Lebecq, d’Alain Esclopé président de la fédération départementale de chasse, de Frédéric Ortiz chef de service à la DDTM, de Jimmy Bouchet de l’OFNCFS, de Robert Garrabé vice-président du Conseil Général et maire de St Jean Pla de Corts, le corps départemental  composé de 23 louvetiers a débattu des questions d’actualités et surtout du manque de communication envers la population, les agriculteurs et les chasseurs. Jouant souvent le rôle de médiateur entre l’administration, les propriétaires terriens et les chasseurs la Louveterie voit de plus en plus son image écornée et demande que les textes de loi, le code de l’environnement et les délais de réalisations de dossiers soient améliorés, sans pour autant demander comme dans certains départements « un arrêté permanent » source de dérives et de conflits. Dans son discours Alain Esclopé dira : « le monde agricole a besoin des chasseurs et des Louvetiers, nous devons travailler ensemble et trouver un bon équilibre. » Sachez que le montant des indemnisations départementales dues aux dégâts du gibier sur un territoire très morcelé s’élève tout de même  à 400 000€. Après le rapport financier de Renée Tihay et le renouvellement du bureau Robert Garrabé souligna en conclusion :  « Votre rôle de médiateur, de régulateur cynégétique s’inscrit dans le cadre de la loi 1901, c’est à dire Le Bénévolat, c’est ce service important vis à vis de la population qu’il faut mettre en évidence et sachez que l’institution que je représente sera toujours à vos cotés. »

                                                                          Jacques Martinez

chasse, louveterie

Photo : Les participants à l’assemblée générale

                                          Photo Image 66

10/05/2010

Nos chasseurs en assemblée générale

 

Assemblée chasseurs le Boulou.jpg

C'est en présence de Christian olive, maire de la commune, accompagné de Jean-Claude Faucon  son adjoint que le président Johany Lloung présenta l'action de son association au cours de l'année écoulée. Tout d'abord le premier magistrat argumenta le refus qu'il fut amener à prendre concernant la réouverture du circuit de moto-cross, satisfaisant ainsi l'assistance en terme de sécurité. Décision qui est actuellement en préfecture. Ensuite le trésorier Patrick Gambon exposa le bilan financier de l'association qui laisse apparaître une gestion saine et équilibrée. Avec un territoire chassable de 330 hectares, nos chasseurs font également office de jardiniers de la nature en aménageant des chemins, en débroussaillants certaines zones de manière à installer des agrainoirs, des points d'eau pour que la faune locale puisse bien s'implanter et procréer. Un petit conseil fut énoncé : ne pas laisser divaguer ou promener les chiens en cette période de gestation .Un souhait également fut prodigué : que la déviation du Boulou qui doit être mise en service sous peu soit sécurisée par l'implantation de clôtures. Au terme de l'assemblée un copieux buffet fut servi à l'assistance. texte et Photo:  Jacques Martinez.