18/08/2013

Jennifer Alcala créatrice de bijoux à Eus

                Alcala 1.jpgC’est au cœur du petit village d’Eus , que Jennifer Alcala boulounencque de souche vient d’ouvrir un atelier-galerie où elle présente ses créations : des bijoux originaux en perles de verre de Murano, uniques filées au Chalumeau. Le hasard des rencontres.Alcala 2.jpg
Lors d’un séjour en Italie , Jennifer a été séduite par le travail de Davide Penso , célèbre créateur de bijoux en verre dans l’île de Murano qui jouit d’ une renommée internationale dans le domaine du verre. Dès son retour en France , elle décide de se lancer dans l’aventure. Elle s’inscrit donc au Cerfav ( Centre de Recherches et de Formation aux Arts du verre ) . Ce centre dispense des formations dans tout ce qui a trait au verre : soufflage , vitrail , peinture sur verre , pâte de verre , perles au chalumeau…Et la voilà « exilée » pour quelques semaines en Lorraine , à Vannes-le Châtel où elle acquiert avec quatre formateurs professionnels différents les techniques de la création de perles au chalumeau. De plus , elle apprend à monter ses bijoux sur chaîne , cuir , câble , au Pôle bijou de Baccarat.Alcala 3.jpg

La créatrice au travail. Jennifer choisit d’abord une baguette en verre de Murano et , munie de lunettes spéciales , elle façonne à la flamme du chalumeau la perle qu’elle va ensuite décorer de points , de fleurs ou autres motifs. Dans un deuxième  temps , elle cuit ses perles au four pour leur donner plus de solidité. Le verre de Murano lui permet de jouer avec une infinité de couleurs ainsi les élégantes et les coquettes pourront –elles assortir à leurs tenues colliers , bagues , boucles d’oreilles… Alcala 4.jpgChoix sur mesure de couleurs ..

 

 

 

Atelier/ galerie ouvert tous les jours de 11 h à 18 h ,  sauf le mardi. Vente et démonstration au 2 Carrer  del Canto 66500 EUS. tél.  06 07 27 49 85 ou www.jenniferalcala.com

14/04/2013

Artisan d'art à l’atelier d’écriture

 artisanat d'art, bijouxMonsieur Maret, artisan bijoutier au Boulou  est venu honorer de sa présence l’atelier d’écriture «  les mots ont la parole ». Le public n’était certes pas très nombreux  , mais l’intervention n’en a pas moins été  fort appréciée . Symbolique des pierres, valeur affective, bijoux de famille, plaisir d’offrir et pour l’artiste l’occasion de dévoiler son art. Le plus beau bijou confesse Pierre Maret c’est celui qui est encore à créer .L’envie de continuer encore et toujours à ciseler  , polir, sertir, graver, créer dans ce domaine si particulier qu’est la bijouterie .Pointe de nostalgie dans l’évocation de la Polynésie où les « tikis» ont marqué à jamais l’imaginaire du créateur … Et regret de ne pouvoir transmettre un art dont personne ne veut plus assurer la relève … D’autres temps , d’autres mœurs  ,on parle désormais de crainte et le bijoutier devient lui aussi une espèce menacée .Merci à l’artisan d’art qui a su captiver un auditoire exclusivement féminin ,mais là aucune surprise !