03/04/2017

Danse en ligne country fête le printemps

Il est où le Bonheur… Il est où ? Il est venu nous faire un petit « coucou » à la danse en ligne du Boulou sous la tendre bienveillance de la présidente Monique Granados, épaulée par ses fourmis laborieuses, chorégraphes improvisés, ravis de partager un moment de rythme et d’Amitié.

Les fleurs, thème choisi, fut le fil conducteur pour fêter l’arrivée du printemps dans une atmosphère chaleureuse et bon enfant. Qu’importe l’âge, les capacités, le dynamisme, l’essentiel tenait dans un sourire et une joie partagés.

Contact Monique 04.68.83.12.11 Rosy tél 06.65.52.35.28 Photo : La joie se lit sur les visages

Country Granados.jpg

La joie se lit sur les visages

25/03/2017

Un invité de marque au Café philo à la Médiathèque

Le Café philo du Boulou recevait ce samedi Jean-Pierre Bonnel pour une présentation du philosophe allemand Walter Benjamin méconnu en France.

Les participants découvraient donc le parcours de ce philosophe qui fuyant devant l’avancée du nazisme et empêché de passer la frontière, mit un terme à ses jours à Port-Bou, mais également le très beau livre de J-P Bonnel : « L’ultime chemin de Walter Benjamin ».

Au fil d’un long texte poétique dont le rythme et le réalisme nous font revivre la fuite de cet homme, de Banuyls à la frontière espagnole ; Port-Bou devenant pour lui le « port du bout ».

Le lecteur emporté ne parvient plus à dissocier l’imaginaire de l’écrivain Bonnel de la pensée du philosophe Benjamin. Une très belle expérience pour tous les participants.

Blog 1.jpg

Blog 2.jpg

                                               Une assistance à l’écoute de JP Bonnel

                                                                        Photos J. Martinez

27/02/2017

Le paysage métaphorique de Claude Belime à la médiathèque

Photographe, créateur, observateur, Claude Belime a toujours voulu donner du sens à sa photographie. Adepte de Nicéphore Niepce, d’Eugène Atget, d’Ansel Adams, photographes qui ont durablement marqué la photographie de paysage, l’auteur de cette remarquable exposition nous livre sa réflexion.

Démarche photographique

« Souvent le photographe s’arrête à la technique, la photographie n’est pas que le résultat d’un appareil mécanique ou électronique. Ma démarche sur le paysage, c’est surtout mettre l’accent sur la notion de lieu et de culture qu’elle engendre. »

HM : l’expo présentée actuellement à la médiathèque

« C’est une variation sur la notion de frontières entre les états, les choses, en prenant comme sujet l’horizon marin. Dans ce cas cette notion se dilue dans un fondu voire dans les noirs. Le sujet est loin d’être clos, les paysages sont en perpétuels mouvements. D’une part parce que les lieux changent et que d’autre part notre vision et notre culture se modifient également. Pour cela ils sont une voie d’accès à notre humanité. C’est ce va et vient perpétuel entre notre milieu et nous-mêmes qui nous fait être. »

Vous êtes le créateur de la galerie « Lumière d’Encre » à Céret www.lumieredencre.fr

« Oui, c’est une galerie associative pour la promotion de la photographie contemporaine. Nous organisons une résidence d’artiste, l’artiste Françoise Beauguion, www.francoisebeauguion.com, a été choisie actuellement pour la période 2016/2017, sur le thème « Céret, une géographie humaine multiforme »

Alors une visite s’impose jusqu’au 27 février à la médiathèque si vous voulez réfléchir et vous enrichir, faisant d’un paysage, un objet d’étude, remettant profondément en cause nos conceptions.

Médiathèque de la ville, av Jean-Léon Grégory, 04 68 83 75 00, les lundis de 13h 30 à 18heures ; mardis, mercredis, jeudis, vendredis de 9 heures à 12 heures et de 13h30 à 18 heures ; samedis de 9 heures à 12 heures.

                                                                  Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                    Claude Belime devant son travail

                                                                           Photo J. Martinez

09/02/2017

Café philo à la médiathèque

Dernièrement le Café Philo de la ville recevait un invité de marque! En effet, M Bertrand, ancien professeur de philosophie animait brillamment cette réunion.

« Les différentes fonctions de la communication » et plus particulièrement la place de l’art dans la communication donnaient lieu à des échanges passionnants et passionnés.

Un grand merci à M Bertrand pour cette intervention riche et animée.

Café Philo.jpg

                                                                A l’écoute de Mr Bertrand

02/02/2017

Teresa Rebull, femme de coeur et de combat: Vernissage Maison de l'histoire ce samedi 4 février à 11h00

Expo Teresa Rebull.jpg

27/01/2017

Présentation, Dédicace de François Glory

qz3u.jpg

Café Philo à la médiathèque municipale

Samedi 28 Janvier à 10 heures, le café philo aura pour thème: " Peut - on imaginer une société sans religions ? " Cette animation gratuite est un moment de convivialité, d'échange d'idées et est ouverte à tous.

Infos: Médiathèque Municipale 04 68 83 75 00

20/01/2017

Présentation et Dédicace à la Médiathèque de Céret ce samedi à 14h30

Céret 1.jpg

19/01/2017

Quand l’excès mène à tout…

Têtu et déterminé comme il se qualifie, Pascal Burq dédicaçait ce week-end dernier son nouveau roman à la boutique « Couleur jardin » de la ville.

Ce dernier, sportif, connait parfaitement le monde de la course à pied, cent bornard, marathonien, la Diagonale des Fous, X Canigou et bien d’autres défis. Sécréteur d’endorphine comme tout vertébré lors d’une activité intense, l’auteur, le cerveau en perpétuelle création a eu l’idée de coucher sur le papier son ressenti, quelques fois scabreux que la course lui procure. « La plupart des coureurs sont des névrosés, il y a un côté mystique dans la course, c’est un exutoire et si l’on n’arrive pas à des résultats il peut y avoir une descente sociale voire un retour en enfer. » me glissera t’il.

Voilà donc le fil conducteur de son livre « Sérial coureur » ou sur plusieurs courses l’individu manque de force, d’endurance, de courage, de volonté et se met à commettre l’indicible. Véritable sérial tueur, son seul plaisir c’est de tuer un concurrent.

Il ne vous reste plus qu’à vous procure le livre à la Fnac, chez Amazone ou par téléphone au 06 11 94 82 26 (le soir).

Vous pouvez également consulter l’excellent article d’Arnaud Hingray paru sur le cahier des sports de l’Indépendant du 16 janvier 2017.

                                                                                   Jacques Martinez 

Blog.jpg

                                                     Lors de la dédicace chez Couleur Jardin

                                                                              Photo J. Martinez

07/01/2017

Pascal Burq dédicace ce samedi à Couleur Jardin

Plus connu pour ses toiles et ses fresques géantes, Pascal Burq s’est mis à l’écriture et publie son nouveau roman.

« L’intrigue se situe dans le monde de l’art contemporain.  Amateur passionné de course à pied et d’ultra fond depuis 1984, c’est dans ce milieu que j’ai eu envie de situer l’intrigue, en m’appuyant également sur mon métier de vétérinaire pour donner une caution scientifique à mon livre. »

Dédicace ce samedi 7 janvier 2017 à partir de 16h00 au magasin « Couleur Jardin » 39 Place de la Victoire, 04 68 83 30 39.

03/01/2017

Prendre et reprendre confiance en soi

En partenariat avec la municipalité et l’hôpital de Thuir, le CATTP de Céret (Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel), qui reçoit des patients fragiles psychologiquement, en quête de soins, dirigé par Sandra Belmonte a réalisé tout au long de l’année 2016 un remarquable travail de resocialisation et d’insertion dont voici quelques explications.

Lors d’une commission culture, l’équipe pédagogique en lien avec les facultés de chacun : texte, peinture, dessin et autres a décidé de créer une bande dessinée sur le thème des JO, 2016 étant année olympique au Brésil, ayant pour titre : « Les JO de Laminatus et leur secret ».

« On s’est tous concerné au sein du groupe, afin de choisir des personnages, les lieux et de là est né le scénario, on s’est inspiré de multiples bandes dessinées. On a choisi le style franco-belge et un roman graphique style européen. Ensuite des personnes avaient une expérience pour le dessin, pour le texte tout le monde y a participé. Le choix du noir et blanc a de l’importance dans la réalisation de la BD, car nous avons beaucoup travaillé sur les ombres et cela permet de conserver la marque de fabrication de ceux qui ont dessiné. » nous dira Albine participante avec Céline, Doriane, Grégoire, Isabelle, Mathieu, Sandra, Thierry et Virginie.

Afin d’affiner cette création des intervenants bénévoles, Maurice Alraz, Albert Woda, Alain Ferraris, Pascal Deboz ont collaboré pour le dessin, la gravure, la technique au couteau, la caricature.

Pour conclure voici le message qu’a apporté cette expérience : « Cela nous a permis de créer un lien particulier entre nous, de découvrir d’autres personnes. De prendre ou reprendre confiance en nous, améliorer notre estime de soi. Et parvenir à créer un projet de A à Z et de le mener à terme. En respectant la ponctualité, en se respectant les uns les autres, tout en étant à l’écoute des autres. »

Un magnifique buffet réalisé par les participants eux-mêmes permit à l’assistance de resserrer encore plus de liens. A noter que le livre offert enrichira le fond Bandes- Dessinées de la médiathèque.

Albert Woda, graveur, a fait don d'un ouvrage dédicacé aux lecteurs de l'établissement : le magnifique livre " Contre - Nuits " écrit par Jacques Lacarrière et illustré de ses gravures.

Médiathèque de la ville, av Jean-Léon Grégory, les lundis de 13h 30 à 18heures ; mardis, mercredis, jeudis, vendredis de 9 heures à 12 heures et de 13h30 à 18 heures ; samedis de 9 heures à 12 heures.

                                                                               Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                                  Participants et encadrants.

                                                                                 Photo J. Martinez

La Médiathèque lance "El premi del llibre vivent"

Un partenariat s'est créé entre la Médiathèque, l'école maternelle Jacques Prévert et l'Escola de Català pour la participation à ce concours organisé par le Conseil Général.

Dernièrement, la classe de Mme Bonilla s'est rendue à la médiathèque pour initier ce projet, fil conducteur pour l'année scolaire, du prix du livre vivant en catalan.

Ces matinées furent auréolées de succès grâce à l'accueil chaleureux de Mme Bernardini, et l’intervention de bénévoles de l'Escola de Català du Boulou, enjoués et enchantés de travailler auprès de jeunes enfants comprenant cette langue.

Voilà donc tous les ingrédients réunis pour faire découvrir des albums en catalan tout en s'amusant, dans un esprit d'échanges intergénérationnel.

Ecole Médiathèque.jpg

                                                     Les élèves à l'écoute de Mme Bernardini