03/04/2017

Les activités au Boulou Avril 2017

Festi'Mag d'avril

18/03/2017

Visite du four solaire à Sorède

Information et communication:   Association des Amis du Padre Himalaya...
    Visite du four solaire 2017...Cliquez ici :  http://himalaya.vefblog.net/ 

18/12/2016

Concert de Noël avec "Accent Lyrique" en l'église Sainte-Marie

concert noel Le Boulou 18-12-16 à 17h30.jpg

05/12/2016

L’artiste sétoise Virginie Fongaro à l’espace des arts

Virginie Fongaro vit à Sète. Pour la petite histoire: baptisée par Paul Valéry, enfant du pays « l’île singulière », qui a vu naître aussi les frères Di Rosa ,elle est baignée de soleil et d’embruns et c’est ce même soleil et le bleu de la méditerranée que nous retrouvons dans ses toiles pleine de vie, de mouvement, de couleur, foisonnant de personnages loufoques qui évoluent frénétiquement sur la surface peinte.

Mais que l’on ne s’y trompe pas, si tout ce petit monde vu au microscope s’agite en tous sens et semble générer le chaos, rien n’est laissé au hasard ; tout en effet dans le travail pictural de l’artiste est parfaitement maîtrisé.

Virginie Fongaro avec beaucoup de talent, nous promène dans un univers haut en couleur où chaque détail a sa place: une démarche plastique à l’écriture graphique rappelant son rattachement à la Figuration libre. La palette est composée de couleurs franches et chatoyantes, on notera le mariage superbe que fait l’artiste du vert et du violet pour ne citer qu’eux. Et si tout cela est empreint de gaieté, l’artiste à travers un prisme onirique, montre notre monde tel qu’il est, avec ses travers mais dépeint avec humour et dérision ; il semble évident que raconter des histoires en passant par l’écriture graphique qui compose ses toiles ou les mots (en l’occurrence, des jeux de mots) couchés sur le papier pour appuyer son propos, dénote un réel désir de communiquer.

Le monde de Virginie Fongaro tel qu’il transparaît à travers son œuvre est décalé, assumé, joyeux et mordant à la fois, issu de ses lectures de jeunesse qui l’ont nourrie (la bande dessinée notamment) et cela fonctionne ; il y a beaucoup d’authenticité dans son travail.

Que ce soit à travers ses choix littéraires, son engagement artistique et sa démarche auprès de personnes atteintes de troubles psychiques, c’est cette humanité qui est décrite ici et si l’artiste en parle beaucoup avec des mots ou ses pinceaux, elle en dit finalement tout autant sur elle qui a choisi de donner à l’humain, la place centrale.

« Je peins avant tout pour libérer les collisions « magmagnétiques », pour connecter les paradoxes et pour partager nos étincelles d'émotions originelles » écrit-elle. 3 verbes qui sont 3 clefs : « libérer », « connecter », « partager ».

A découvrir et partager donc jusqu’aux veilles de Noël, 22 décembre, à l’espace des arts rue des écoles au Boulou. Entrée libre.

Pour tout renseignement : 04 68 83 36 32 et horaires d’ouverture ici: www.espacedesarts.pro

Fongaro.jpg

Virginie Fongaro et son chat

17/11/2016

Le vin fêté avec succès

Organisée par l’association « Le Boulou en fête », cette édition a réuni 11 viticulteurs de notre territoire, Aspres, Albères, Vallespir, qui avec passion, ont expliqué les spécificités de leurs produits au cours de dégustations sur la Rambla, axe majeur de notre ville thermale pourtant dédiée à l’eau.

Profession difficile, malmenée cette année par les aléas climatiques, le changement profond des consommateurs, elle connaît cependant un regain d’intérêt grâce à une discipline instaurée dans les chais et dans le vignoble.

Autour de succulentes assiettes garnies de produits locaux, la dégustation s’est faite dans une ambiance musicale orchestrée par la bandas de nos voisins de Maureillas « Los Palatrecos », suivie dans la soirée du groupe Pills.

Cette réussite a pu être obtenue que grâce à l’implication de nombreux bénévoles de l’association boulounencque qui, sous l’œil bienveillant d’une immense bouteille de vin rouge n’ont pas ménagés leurs efforts.

                                                                            Jacques Martinez

Blog 1.jpg

Blog 2.jpg

Blog 3.jpg

Blog 4.jpg

Blog 5.jpg

                                              Dégustation Ambiance assurée par « Los Palatrecos »

                                                                                           Photos J. Martinez

31/10/2016

Architectures du Boulou et d’ailleurs ; Photographies de Jean-Claude Liehn à la médiathèque

La beauté d’une architecture ne se mesure pas seulement à sa renommée. Tel semble être le mot d’ordre qui guide ce photographe.

Il sait nous révéler les charmes cachés des maisons les plus simples, celles devant lesquelles on passe tous les jours sans jamais les regarder.

Parfois avec un soupçon de nostalgie, mais toujours à distance de l’anecdote et du pittoresque, il jette un regard attentif et bienveillant sur la banalité quotidienne. « Mes sujets sont des maisons le plus souvent banales, mais je les photographies avec le plus grand soin, comme s’il s’agissait de résidences prestigieuses illustrant un livre d’art (Belle lumière douce, pas d’automobiles ou de personnages gênants). Mon objectif est de faire réfléchir les spectateurs sur les beautés cachées de leur habitat. Car je pense que l’on peut trouver du charme à bien des endroits modestes, pour peu que l’on y prête attention.

Au Boulou, mais aussi ailleurs dans la région ou aux USA, il poursuit sa quête et nous fait partager sa curiosité pour les richesses cachées de notre habitat.

À la médiathèque, jusqu’à fin octobre, les lundis de 13h 30 à 18heures ; mardis, mercredis, jeudis, vendredis de 9 heures à 12 heures et de 13h30 à 18 heures ; samedis de 9 heures à 12 heures.

                                                                            Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                       Au cours de l’expo à la médiathèque

                                                                            Photo J. Martinez

19/10/2016

Stabat Mater de Rossini en l’église Sainte Marie

A peine les dernières notes « jazzy » se sont-elles tues à Vivès que l’Automne Musical en Vallespir entre dStabat Mater de Rossini en l’église Sainte Marieéjà dans son dernier week-end.

Ce vendredi 21 Octobre à 20h en l’Eglise Sainte Marie nous aurons le plaisir d’entendre le célèbre "Stabat Mater" (La Mère se tenait debout) de G.Rossini.

Stabat Mater est l’abréviation du premier vers d’un poème du XIII siècle consacré aux souffrances de la vierge Marie au pied de la croix. Ce poème a inspiré un très grand nombre d’œuvres musicales. Avec celle de Rossini, connue pour ses opéras, on entre dans la félicité, mélange d’humanité et de recueillement.

Distribution : Aurélie Loilier-soprano, Hélène Delalande-mezzo, Zhiwëi Shao-ténor, Jiaming Zhang-baryton, Emilie Benterfa – piano et le Chœur « L’Accent Lyrique » Direction: Christian Papis.

Plus que jamais, pensez donc à réserver ou faire réserver soit par internet : amuvall2016@laposte.net ou par téléphone au 06 99 88 90 43.Au plaisir de partager ces rares moments de convivialité musicale.

AfficheLeBoulou-redim.jpg

11/10/2016

Jean et François POUS: L'expérience de la matière "Espace Dominique Bagouet à Montpellier"

Pous.jpg

24/09/2016

Automne Musical en Vallespir, Reynes le 24 et Le Perthus le 25 septembre

Affiche PR Amuvall 2016 Reynes Perthus.jpg

21/09/2016

ROSA SERRA : Puissance et Sensualité, plus que quelques jours


Beaucoup de monde se pressait à l'Espace des Arts habité pour l'été par les œuvres de la sculptrice d'Olot Rosa Serra. En présence de Mme Nicole Villard, maire, Mme Nicole Renzini, adjointe déléguée à la culture évoqua le parcours prestigieux de l’artiste.

La liste des capitales où l'on a pu contempler son travail est vertigineuse, de Barcelone à Séoul, de Rio à Moscou, de Pékin à New York, etc ... Et le mystère s'épaissit en la rencontrant en personne. Cette femme menue et fragile produit une œuvre aussi puissante que forte.

Le talent de Rosa Serra n'a d'égal que sa volonté, sa rage de créer. On a évoqué Maillol, Henry Moore .Nul ne vient de nulle part. Rosa Serra a assimilé ces influences pour faire naître des personnages dont l'auteur est reconnaissable au premier coup d’œil.

Il suffit de visiter dans la mezzanine la deuxième partie de l’exposition, photographies de certaines de ses multiples œuvres publiques. Partout le mêle élan, la même rondeur, le même calme. Juan Antonio Samaranch ne s'y est pas trompé, en choisissant cette artiste pour le travail colossal engagé par le Musée Olympique. Une sculpture représentant chaque sport, soit plus de quarante-cinq disciplines, lesquelles basées à Lausanne, tournent autour de la planète, au gré des attributions des Jeux à une nouvelle capitale.

Dans son discours, l'artiste a remercié la ville, précisant que l'art n'a pas de frontières et que les sculptures non seulement doivent être regardées mais aussi caressées. Elle rappela le souvenir de son mari récemment disparu, le grand peintre Xavier Carbonell, qui avait lui-aussi exposé en ces lieux.

On ne peut que recommander vivement la visite de cette exposition, visible durant tout l’été, jusqu'au 23 septembre.

Espace des arts, rue des écoles 04 68 83 36 32, www.espacedesarts.pro

Blog 1.jpg

                                                                 Rosa Serra devant une œuvre

                                                                                                  Photo J. Martinez

08/07/2016

Pays d’Art et d’Histoire

Le Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier Les Vallées Catalanes commence sa saison 2016 et a programmé un certain nombre d’activités de découverte (visites, conférences, jeux).

Vous pouvez prendre connaissance de l’ensemble de la programmation, (Visites guidées, offre famille) sur notre site internet www.valleescatalanes.org.

Visite guidée, le mardi 13 juillet à 10h30, à Les Cluses, en français Les activités se font sur réservation au 06 77 58 03 49

Les Cluses 2016 FR copie.jpg

 

09/06/2016

Les petites villes et l'inspiration à la médiathèque de Céret

Céret 12.jpg