13/12/2016

Les 2émes Rencontres du Tourisme

Sous l’égide de la dynamique équipe de L’Office de Tourisme dirigée par Anne-Charlotte Vivot et l’appui de la municipalité, ces deuxièmes rencontres réalisées au sein de l’espace Joa Casino, ont eu un succès incontesté, prouvant ainsi leur intérêt vis-à-vis des acteurs locaux de la filière tourisme. Prenant la parole en ouverture, Mme le maire, Nicole Villard, eut à cœur de faire une mise au point au sujet des compétences de L’Office. « La loi Notre devait transférer ces dernières aux intercommunalités, soit à Céret, mais avec la loi Montagne votée courant décembre, les offices de Tourisme classés peuvent rester dans leur ville sous gouvernance municipale. »

Après ce petit rappel l’on passa alors au rapport d’activité avec quelques chiffres clés : 90% de la clientèle est française, 10% étrangère. Les 4 régions les plus représentées sont l’Occitanie avec 53%, L’Ile de France avec 18%, Les Pays de Loire avec 15% et les Hauts de France avec 14%. Une forte augmentation en provenance de l’Hérault et de la Haute-Garonne est constatée (+10%). Fréquentation stable des clientèles étrangères, Espagne/Royaume-Uni 23%, Belgique 15%, Pays-Bas 12%, Allemagne 10%. 4200 curistes furent accueillis en 2016.

Communiquer et Promouvoir

Une refonte totale des guides proposés a été réalisée, ainsi qu’un renforcement des relations presse et médias avec l’achat d’espaces publicitaires avec La Dépêche du Midi, Paris-Match, Elle Eté … Autre gros morceau entrepris la création d’un nouveau site Web avec mise en service au 1er janvier 2017, l’amélioration des réseaux sociaux, page Facebook, You tube, compte Instagram et création d’une photothèque et d’une vidéothèque.

Participation au Salon international du Tourisme de Nantes (Février 2016) et au Salon de la Rando à Banyuls sur Mer (Octobre 2016). Promotion du patrimoine culturel en lien avec La Maison de l’Histoire, animation du réseau partenaires avec le Pack visibilité (14 vidéos enregistrées) et les Rencontres meublés.

Un observatoire de l’activité touristique sera mis en place avec les acteurs et hébergeurs permettant la remontée d’information vis-à-vis de la segmentation de la clientèle.

L’on notera un taux d’occupation moyen des hôtels de 64,25%, et des campings de 68,25% de juin à septembre.

Autre tâche confiée à l’Office, l’animation de la ville : La Catalane Cyclo / Marché Bien-être et saveurs, La Fête de l’Eau, Journées Européennes du Patrimoine, Evènement Aravia.

Un enjeu crucial pour les Offices de Tourisme

Cependant toutes ces initiatives ne peuvent ignorer le changement radical du mode de consommation de la future clientèle vis-à-vis du tourisme.

Thème de la conférence de Vivian Vidal, consultant en tourisme et Marketing au cours de sa pertinente intervention : « Touriste d’hier, d’aujourd’hui et de demain… » .

Véritable radioscopie du monde des baby-boomers, des X, des Y et des Z nés après 1995 qui consomment tous du tourisme, ont besoin tous de « DATA » mais pas tout à fait de la même chose ni de la même manière. « ATTENTION il faudra s’ADAPTER. »

Pour conclure, Anne-Charlotte Vivot remercia son équipe, la municipalité, le Casino Joa et souligna : « Merci de votre participation mais soyez acteurs de la promotion de votre Office de Tourisme. »

Un lunch de qualité fut servi par le service restauration du casino.

                                                                                        Jacques Martinez

Indep 1.jpg

Mme Villard et Mr Vidal

Blog 2.jpg

                                                                                   L’assistance

                                                                                          Photo J. Martinez

12/12/2016

Nouveauté mondiale au casino Joa

Nouvelle tendance vis-à-vis de la clientèle, nouvelle attractivité dans le landernau des jeux, Joa casino vient de mettre en service ce jour la plus grande machine à sous au monde.

Vidéo/rouleau, nouveaux thèmes, 3m10 de haut, 1,35m de large, cette surprenante nouveauté, unique actuellement sur la scène européenne, trône au beau milieu du parc de jeu boulounencq qui en comptabilise une centaine.

« Cela fait partie de notre politique de renouvellement de machines vis-à-vis de notre clientèle et c’est ce que l’on sait faire de mieux que de proposer de telles nouveautés vis à vis de la concurrence. » nous glissera Sébastien Canu, directeur général des lieux.

Alors une visite s’impose, un centime d’euro et la partie est jouée. Bonne chance à l’approche des fêtes.

                                                                                    Jacques Martinez

Blog.jpg

                             Mireille Bertan et Sébastien Canu entourent la belle machine

                                                                                 Photo J. Martinez

Réfection totale de la piscine municipale

Faites un tour du côté de la rue Ronsard, c’est impressionnant ! Créée dans les années soixante, la cinquantaine bien remplie, notre piscine municipale prenait l’eau de toutes parts.

A chaque début de saison, le personnel municipal et technique croisait les doigts pour que cette dernière n’explose en pleine saison estivale. Fuites d’eau, canalisations rongées par la rouille, prêtes à céder, consommation vertigineuse pour le chauffage des bassins voici les éléments déterminants qui ont poussé la municipalité à entreprendre de tels travaux.

Après démolition, cet espace ludique comportera 3 bassins dont un couvert. Ce n’est pas une piscine couverte où les frais de fonctionnements sont énormes et difficilement recouvrables.

Le grand bassin sera doté d’un système de haut vent cintré rétractable les jours de mauvais temps et la nuit pour maintenir l’eau à température adéquate. L’activité aquatique peut alors être maintenue. Un pentagliss de quatre sillons, des jeux pour enfants et un espace petite restauration au beau milieu de la pinède sont envisagés.

Pour raison d’économies de fonctionnement, quantité d’eau, produits d’hygiène, chauffage, la profondeur du grand bassin sera modifiée, au lieu de 1,80m/3m, il sera ramené à 1,2m/1,80.

Permettant à terme de doubler la capacité d’accueil et d’élargir la période d’ouverture de juin à septembre cet investissement de 2 200 200€ impulsé par une volonté municipale devrait faire le bonheur de nos concitoyens et de tous ceux pour qui la méditerranée est encore trop loin.

                                                                                  Jacques Martinez                                                                               

Blog 1.jpg

Blog 2.jpg

Blog 3.jpg

Photos J. Martinez

Piscine.jpg

Futur espace

 

11/12/2016

Présentation du calendrier 2017 des Pompiers

Toujours dans le feu de l’action, le centre de secours de la ville vient de présenter en présence de madame le maire, Nicole Villard, du conseiller départemental, Robert Garrabé, d’élus, d’artisans, de commerçants et de nombreux sapeurs la nouvelle mouture du calendrier 2017.

De plus en plus sollicités avec son lot de réjouissances comme de malheurs, Lionel Martin, chef de centre, adressera au nom de l’amicale, dirigée par Jean-Louis Surjus, ses remerciements envers les commerçants et artisans qui ont permis par leurs pavés publicitaires la réalisation de ce document. Un grand merci sera également adressé à l’équipe créatrice composée d’Elodie Balestie, Mikael Devilliers et Pascal Sansa.

Servant au bon fonctionnement de l’amicale, aux cadeaux de Noël des enfants, à la réalisation de diverses manifestations ce précieux sésame annuel sera distribué à partir de ce lundi 21 novembre dans les communes du Boulou, de Banyuls dels Aspres, de Villelongue del Mont, de Montesquieu, de Vives et de Llauro.

Réservez dons le meilleur accueil lors de leur passage, c’est pour la noble cause.

                                                                                 Jacques Martinez

Blog.jpg

le calendrier 2017 présenté par le lieutenant Lionel Martin entouré de ses hommes. 

                                  Photo J. Martinez                        

                   

06/12/2016

Castanyada à l’école maternelle Jacques Prévert du Boulou

Dans le respect des traditions catalanes, et pour favoriser la convivialité, la Castanyada a eu lieu récemment dans la cour de l’école maternelle.

Dès le matin et tout au long de la journée, des parents étaient présents pour préparer cette fête : entailler les châtaignes, préparer les cornets, allumer le feu, actionner la machine à griller, aider les enfants à décortiquer les châtaignes brûlantes. Après la dégustation, les enfants ont chanté quelques chansons en catalan.

C’est dans la bonne humeur qu’enfants, parents, enseignants ainsi que madame le Maire et son adjoint ont partagé ce moment. Les classes bilingues de la maternelle avaient invité les copains de l’an dernier partis au CP à l’école élémentaire.

Félicitons les maîtresses Adoration et Virginie à l’initiative de cette manifestation très réussie et sympathique et remercions vivement Anne Lise Moreaux, parente d’élève qui a offert les châtaignes et tous les autres parents pour leur aide efficace, leur présence et pour leur bonne humeur ! A tous, à l’année prochaine !

Castagnade.jpg

                                                           Une découverte pour les enfants

05/12/2016

Allez on y va ....

Aubouloujytrouvetout.jpg

www.aubouloujytrouvetout.com

Dotation d’un survêtement au Boulou Football Club

Nouveau venu dans le landernau footballistique de la cité thermale, « le Boulou Football Club » vient de créer un partenariat avec l’établissement local Intermarché.

Ce dernier sous la houlette de son nouveau patron Patrick Fabre, accompagné de son directeur Thierry Mollard a souhaité s’investir auprès de l’association sportive en lui offrant un splendide survêtement floqué aux couleurs de l’enseigne commerciale.

Heureux de passer l’hiver au chaud, les enfants reçurent également des friandises offertes par un papa de joueur. Honorés, les présidents et membres encadrants du club adressent un grand merci à Mr Patrick Fabre.

                                                                            Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                               Enfants heureux de cette dotation

                                                                           Photo J. Martinez

L’artiste sétoise Virginie Fongaro à l’espace des arts

Virginie Fongaro vit à Sète. Pour la petite histoire: baptisée par Paul Valéry, enfant du pays « l’île singulière », qui a vu naître aussi les frères Di Rosa ,elle est baignée de soleil et d’embruns et c’est ce même soleil et le bleu de la méditerranée que nous retrouvons dans ses toiles pleine de vie, de mouvement, de couleur, foisonnant de personnages loufoques qui évoluent frénétiquement sur la surface peinte.

Mais que l’on ne s’y trompe pas, si tout ce petit monde vu au microscope s’agite en tous sens et semble générer le chaos, rien n’est laissé au hasard ; tout en effet dans le travail pictural de l’artiste est parfaitement maîtrisé.

Virginie Fongaro avec beaucoup de talent, nous promène dans un univers haut en couleur où chaque détail a sa place: une démarche plastique à l’écriture graphique rappelant son rattachement à la Figuration libre. La palette est composée de couleurs franches et chatoyantes, on notera le mariage superbe que fait l’artiste du vert et du violet pour ne citer qu’eux. Et si tout cela est empreint de gaieté, l’artiste à travers un prisme onirique, montre notre monde tel qu’il est, avec ses travers mais dépeint avec humour et dérision ; il semble évident que raconter des histoires en passant par l’écriture graphique qui compose ses toiles ou les mots (en l’occurrence, des jeux de mots) couchés sur le papier pour appuyer son propos, dénote un réel désir de communiquer.

Le monde de Virginie Fongaro tel qu’il transparaît à travers son œuvre est décalé, assumé, joyeux et mordant à la fois, issu de ses lectures de jeunesse qui l’ont nourrie (la bande dessinée notamment) et cela fonctionne ; il y a beaucoup d’authenticité dans son travail.

Que ce soit à travers ses choix littéraires, son engagement artistique et sa démarche auprès de personnes atteintes de troubles psychiques, c’est cette humanité qui est décrite ici et si l’artiste en parle beaucoup avec des mots ou ses pinceaux, elle en dit finalement tout autant sur elle qui a choisi de donner à l’humain, la place centrale.

« Je peins avant tout pour libérer les collisions « magmagnétiques », pour connecter les paradoxes et pour partager nos étincelles d'émotions originelles » écrit-elle. 3 verbes qui sont 3 clefs : « libérer », « connecter », « partager ».

A découvrir et partager donc jusqu’aux veilles de Noël, 22 décembre, à l’espace des arts rue des écoles au Boulou. Entrée libre.

Pour tout renseignement : 04 68 83 36 32 et horaires d’ouverture ici: www.espacedesarts.pro

Fongaro.jpg

Virginie Fongaro et son chat

02/12/2016

Pierre Brune au Musée d'art moderne de Céret

7rii59u2xve.jpg

P Brune Céret.jpg

Rêves et Légendes d'hier et d'aujourd'hui à la Médiathèque de Céret

Céret 1.jpg

Concert de Noël avec l'Orchestre de Catalogne à St Jean Pla de Corts

Orchestre de Catalogne.jpg

29/11/2016

Sur les chemins du Maître de Cabestany

Un maitre mystérieux

Sculpteur anonyme et itinérant du XIIe siècle, Le Maître de Cabestany est un mystérieux sculpteur roman du XIIème siècle dont les œuvres sont réparties sur le pourtour méditerranéen, notamment dans l’Aude : Narbonne, Lagrasse, Rieux-Minervois, Saint Hilaire, Saint Papoul, la Catalogne : Gérone, St Père de Rhodes y compris en Italie, en Toscane prés de Florence.

Mais c’est à Cabestany dans les Pyrénées orientales que fut découvert l’œuvre emblématique du Maître, le célèbre Tympan. Découverte récente aux yeux des archéologues et historiens, qui croisent leurs recherches pour déterminer réellement d’où il vient et qui il était. C’est en 1930, lors de travaux de rénovation de l’église, qu’un tympan en marbre blanc sculpté représentant des scènes de la vie de de la vierge fut mis à jour fortuitement. C’est ce tympan aux caractéristiques sculpturales uniques qui a conféré le nom à l’artiste, personnage énigmatique par sa conception et sa façon de travailler.

Plus près de chez nous l’on peut admirer les chapiteaux du Portail du Monastir del Camp à Passa mais également la frise du Maitre au Boulou, classée monument historique depuis 1910. Initiée dans les années 80/90 par Michel Saint-Dizier, une dynamique s’est créée autour de l’œuvre du Maître dans la ville thermale et particulièrement à Cabestany avec la création du centre de sculpture romane.

Le Boulou prend le leadership

Récemment sous l’impulsion de Nicole Renzini adjointe à la culture, avec le soutien de Guilhaume Lagnel, metteur en scène et scénographe, d’Alphonse Snoeck diplômé́ de l’institut Supérieur des Beaux-arts Saint-Luc à Liège, auteur des moulages du maître, il a été décidé de mettre en circulation une vision panoramique et générale des œuvres de l’artiste à l’échelle régionale et transfrontalière.

« Le Boulou prend alors le leadership pour trois années des lieux, des sites et au-delà, pour mettre en valeur une parfaite connaissance du sculpteur par le biais d’expositions accompagnées de cycles de conférences. » nous dira Guilhaume Lagnel.

Aidée pour cela du comité scientifique de l’art Roman, de Christophe Genez de la société « Dans le champ » qui est en cours de réalisation d’un documentaire sur le maître, d’Aurélia Greiveldinger du Pays d’Art et d’histoire, du musée archéologique de Peyriac sur mer, du Centre d’Art roman de Cabestany, de Géraldine Mallet, Docteur en histoire de l’Art à l’Université de Montpellier, de l’équipe de KOA, de l’association intercommunale transfrontalière, d’Anne-Charlotte Vivot directrice de l’office de Tourisme, de Nathalie Zanolin médiatrice du Patrimoine à la maison de l’histoire, du personnel municipal, Nicole Villard dira : « Je suis heureuse de ce nouveau départ, de cette association un temps en sommeil, qui permettra de mettre en avant ce personnage illustre, au fil d’un programme triennal d’expositions et qui plus est au Boulou. »

Pour la première exposition au Boulou l’on notera la présence de deux artistes contemporains, Philippe Mercier et Alphonse Snoeck, qui, inspirés de cette œuvre, d’une clarté absolue, d’expression et d’esprit de la matière prouvent que le maitre de Cabestany est toujours d’actualité après neuf siècles d’existence.

Expo à voir jusqu’au 14 janvier à la Maison de l’Histoire - Casa del Voló, Espace Culturel Teresa Rebull, Avenue Léon-Jean Grégory 66 160 Le Boulou Contact : Tel : 04.68.83.75.01, maisondelhistoire@mairie-leboulou.fr Horaires d'ouverture : du mercredi au vendredi 10h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00 (vendredi jusqu'à 18h). Le samedi : 09h00 - 13h00. Tél. : 04 68 83 75 01, 06 51 02 88 49

A noter : Visites contées : « Trois pèlerins, sur les pas du Maître de Cabestany » De 15h00 à 16h30 - Rendez-vous devant l’Office de Tourisme (sur inscription préalable) qui sont programmées : mercredi 07 et 21 décembre puis mercredi 11 et samedi 14 janvier.

                                                                                        Jacques Martinez

Blog 1.jpg

Blog 2.jpg

Blog 5.jpg

Blog 7.jpg

Bmog 4.jpg

Blog 6.jpg

Blog 3.jpg

                                                                                  Photos J. Martinez