05/02/2017

Casinos JOA des Pyrénées-Orientales : « 4 Casinos, 4 voitures à gagner »

Entre le 6 et le 19 février 2017, les Casinos JOA des Pyrénées-Orientales organisent, en partenariat avec le Groupe Maurin, le grand jeu concours : « 4 Casinos, 4 voitures à gagner » !

Le principe est simple : que cela soit au Casino JOA d’Argelès, de Canet, du Boulou ou de Saint-Cyprien, il est possible de déposer un bulletin par jour* et par personne pour tenter de gagner l’une des 4 Nissan Micra mises en jeu !

Le tirage au sort final aura lieu en simultané dans les 4 Casinos JOA des Pyrénées-Orientales le dimanche 19 février à 19h. 

Renseignements et participations à l’accueil des casinos. Restant à votre disposition pour tout complément. Cordialement, Elsa Esteves Service presse JOA Tél. 04 78 37 34 64 *Possibilité de déposer 2 bulletins par joueur pour les membres Club. ** Présence obligatoire.

À propos des Casinos JOA des Pyrénées-Orientales : Les 4 Casinos des Pyrénées-Orientales (Argelès, Canet, Le Boulou et Saint-Cyprien) proposent à leurs clients des loisirs variés et accessibles au plus grand nombre : salles de jeux, restaurants, discothèques, salles de spectacle… à découvrir dans une ambiance où règne chaleur et convivialité.

 Casino JOA du Boulou – À 10 min de Perpignan Route du Perthus | 66160 Le Boulou Tél. 04 68 83 01 20

Rejoignez-nous sur Facebook facebook.com/CasinoJOA.LeBoulou 

04/02/2017

Une ville, un casino quelle opportunité !

Venue à terme, la dsp, délégation de service public, entre la ville et le casino vient d’être renouvelée dans un très bon esprit de la part des deux délégataires. Car il est évident que ce partenariat mairie/casino soit adapté aux deux entités malgré le contexte économique actuel et un cahier des charges des plus rigoureux.

Descendu de Lyon, Daniel Jung, président directeur des opérations chez Joa Casino, en charge des quatre casinos locaux, a rejoint Sébastien Canu, directeur général du casino du Boulou pour parafer ce concordat avec Nicole Villard, maire de la commune.

Actée pour une dizaine d’année, « Loin d’être négligeable en terme de revenu, c’est une grande satisfaction de pouvoir renouveler ce contrat avec Joa Casino. C’est une confiance réciproque, les négociations se sont bien passées dans le respect des objectifs et des perspectives de chacun. Nos points de vue ont été affinés tant sur le plan juridique que financier», nous dira l’élue.

Quand à monsieur Jung « Nous sommes sous la loi Sapin, la négociation a pu se faire de façon tout à fait cordiale contenu du contexte actuel et de la conjoncture dans un esprit constructif, raisonnable en terme d’impact économique ».

Mais tout cela n’aurai pu voir le jour sans la qualification touristique de notre office de tourisme de la ville. « En décembre 2016 l’Office de Tourisme est passé en catégorie 1, cette catégorie répond à des critères bien précis, démarche qualité, professionnalisation des acteurs et salariés de l’Office, affirmation de l’accent patrimonial. Nous sommes donc réellement dans les objectifs et nous avons déposé auprès de la Direccte le dossier de station classée de tourisme» souligna Mme le maire avant de féliciter le personnel de l’office pour son investissement.

Bulles et petits fours scellèrent ce mariage de raison.

                                                                     Jacques Martinez

Blog.jpg

                               Photo : Acte de mariage entre le casino et la ville.  

                                                                    Photo J. Martinez

02/02/2017

Photographies de Claude Belime à la Médiathèque

Affiche médiathèque.jpg

Teresa Rebull, femme de coeur et de combat: Vernissage Maison de l'histoire ce samedi 4 février à 11h00

Expo Teresa Rebull.jpg

30/01/2017

« Ollada » et « Casenoves » : une sacrée soirée

Dans le cadre de la fête patronale d’hiver dédiée à Saint Antoine, bon nombre d’activités ont eu lieu dans la ville pour petits et grands.

Fête foraine en centre-ville avec manèges, auto-tamponneuses, pêche aux canards, célèbre course St Antoine pour les enfants de l’école élémentaire, messe chantée et ballades de sardanes furent au programme pour le bonheur de tous.

Cependant le point d’orgue de cette manifestation fut la célèbre « Ollada », tradition catalane bien ancrée dans la commune qui a réuni près de 300 convives. Préparée par le maitre d’el Tupi, traiteur de qualité, ce plat très consistant et bénéfique permit à l’assistance de danser jusqu’à très tard dans la nuit avec le célèbre orchestre des « Casenoves ».

                                                                                       Jacques Martinez

Blog 1.jpg

                                                   Mme le maire mit la main à la pâte

Blog 2.jpg

                                                Les « Casenoves » appréciés des danseurs

                                                                                  Photo J. Martinez

28/01/2017

Sorties cyclo de ce week-end

Dimanche 29 Pause-café de l’AC Millas, gymnase les 2 arènes ; Départ 9h00 de la Rambla, Le Boulou, 9h15 rond-point de St Jean 71 Km. Le Boulou – St Jean – Vivès –Llauro – Fourques – Terrats – Thuir – D 18 – St Féliu d’Avall – Millas – Corneilla la Rivière – Pézilla – Le Soler – Ponteilla – Trouillas – Passa – Tresserre – Le Boulou.

Groupe2 : horaire et départ identiques au groupe 1 avec parcours adaptés

Sortie mensuelle VTT, RDV 9h00 rond- point de St Jean. Circuit à définir sur place

Animateurs des sorties en semaine : Mardi, groupe 3 les, contemplatifs : André Lafont, 06 07 71 43 02 Mardi, jeudi, groupe 2, les randonneurs : Alain Hauet, 06 20 05 51 86 Mercredi, vendredi, groupe1, les sportifs : Patrick Sarrut, 06 32 90 97 93 Samedi matin, le VTT : Christian Beyly, 06 46 57 63 69

Une nouvelle médaille pour la GR aux championnats de France

Ce week-end se sont déroulées les finales du Championnat de France de GR qui avaient lieu à Chambéry en Savoie. Comme chaque année le club de GR le Boulou était représenté par deux talentueuses gymnastes Olivia Miguel et Claude Serra qui avaient gagné de haute lutte leur place au Championnat de zone un mois plus tôt. C’est avec une grande fierté que nous avons suivi leurs prestations samedi au milieu d’une concurrence de plus en plus forte et un niveau toujours aussi relevé !

Grace à un travail acharné et malgré des conditions d’entraînement difficiles nos jeunes filles se sont particulièrement distinguées. Olivia Miguel dans la catégorie cadette suite à une jolie prestation prend une prometteuse douzième place sur trente et une dans un contexte très relevé. C’est pour elle un bel encouragement pour les saisons qui viennent pour l’emmener encore plus haut afin de tutoyer les podiums comme elle en a l’habitude.

Quant à Claude Serra dans la catégorie senior ce fut l’apothéose ! Après avoir échoué l’année dernière au pied du podium, elle remporte une magnifique médaille d’argent en se classant deuxième. Grâce à son travail et à celui de son entraîneur Vanessa qui la suit depuis de nombreuses années et qui a su tirer le meilleur de sa gymnaste et grâce à Olga qui l’a secondée cette année ainsi que le soutien de ses proches, elle a atteint son objectif et fait briller le nom de notre club et au-delà de notre belle ville. En espérant que sa motivation reste intacte pour les futures saisons. 

27/01/2017

Conférence : Le commerce antique en Méditerranée occidentale vu par l’étude des épaves de Port-Vendres

Georges CASTELLVI donnera une conférence sur ce sujet le  Vendredi 27 janvier à 17h30, salle Guy Malé r.Hôtel du département Quai Sadi carnot

Le commerce antique en Méditerranée occidentale vu par l’étude des épaves de Port-Vendres. Depuis une cinquantaine d’années, les chercheurs se relaient dans les eaux de Port-Vendres pour mieux connaître l’histoire économique de l’Antiquité romaine, entre Narbonne et la province hispanique de Tarraconaise.

Entre une douzaine et une quinzaine de naufrages ont été recensés entre le Ier s. av. J.-C. et le Ve s. apr. J.-C. La plupart de ces navires transportaient des cargaisons d’amphores à vin d’Italie, de Gaule, de Catalogne, du Proche Orient mais aussi de l’huile et des métaux de Bétique (Andalousie) et parfois des objets plus singuliers (verrerie d’Egypte, figurines, vaisselle fine…).

Ces différents naufrages nous permettent ainsi, à notre échelle, de reconstituer les grands flux commerciaux de l’Antiquité romaine.

Georges Castellvi Professeur des écoles mais aussi docteur en histoire des civilisations, chargé de cours à l’université de Perpignan-Via Domitia. Il a animé pendant des années le chantier des fouilles programmées de Panissars (trophée de Pompée) puis celui de Port-Vendres 9 / Redoute Béar (naufrages antiques).

Il est l’actuel président de l’Association Archéologique de Perpignan AAPO) fondée en 1982 et qui édite un bulletin annuel, Archéo 66.

Présentation, Dédicace de François Glory

qz3u.jpg

Café Philo à la médiathèque municipale

Samedi 28 Janvier à 10 heures, le café philo aura pour thème: " Peut - on imaginer une société sans religions ? " Cette animation gratuite est un moment de convivialité, d'échange d'idées et est ouverte à tous.

Infos: Médiathèque Municipale 04 68 83 75 00

26/01/2017

Robert Barrière présente « Urban Planet » à la médiathèque

Catalan du Vallespir, résidant à Saint Jean Pla de Corts, Robert Barrière présente Urban Planet, une exposition de photographies, à la médiathèque municipale durant tout le mois de Janvier. Photographe autodidacte, Robert Barrière a obtenu le prix Coup de Cœur du Jury Visa Off pour son reportage " A bout de soufre " montrant les dures conditions de travail des porteurs de soufre dans le cratère du volcan Kawah Ijen situé dans l'extrême est de l'île de Java.

Comment est née votre passion pour la photo ?

J'ai commencé la photographie à l'âge de 12 ans grâce à mon oncle Charles Ibanez photographe et horloger au Boulou, et qui m'a transmis cette passion.

Quelles thématiques traitez-vous ?

Je suis curieux, donc je traite tout type de sujet en photographie, mon thème de prédilection est quand même le reportage photographique dont j'avais toujours rêvé en faire mon métier, la vie en a décidé autrement.

Vous voyagez beaucoup, comment se créent vos reportages sur le terrain ?

J'adore les voyages et donc j'aime partager au travers de la photographie ma passion de la découverte de lieux insolites et d'aller à la rencontre d'ethnies ou de populations qui vivent différemment de nos sociétés européennes. J'ai beaucoup voyagé ces 20 dernières années un peu aux Etats Unis et Canada, mais surtout dans l'Asie du Sud Est, Indonésie, Asie et Inde.

Quel message souhaitez-vous transmettre à travers l'exposition Urban Planet , nommée pour le Prix thème libre au Festival Visa Off 2012 et présentée à la médiathèque jusqu'au 31 janvier ?

Ces photographies, contrairement à ce que je fais d'habitude, ont été prises en France, à Paris dans le quartier de La Défense à l'occasion d'un déplacement professionnel. Lorsque je suis allé faire ces photographies, dans ce site aux constructions futuristes aux immenses tours de verre, le gens que j'ai croisé marchaient vite, téléphones mobiles collés à l'oreille, et paraissait complètement déconnectés du monde réel. J'ai toujours pensé que ce type d'habitat de demain ne favorisait pas l'échange et que plus on concentre les populations dans un habitat surdimensionné, moins il y avait de lien social. En 2030, huit humains sur dix habiteront dans des villes peuplées de dizaines de millions d'habitants. L'homo-urbain, comme l'homo sapiens apparu il y a 200 000 ans, s'intègre petit à petit dans ce nouvel habitat.

Vous avez participé à de nombreux Visa Off. Une de vos photos a été retenue pour illustrer l'affiche et le dépliant du Visa Off 2016, que vous apportent ces expériences ?

Visa Off et moi, c'est une aventure qui dure depuis cinq ans avec justement cette exposition en 2011, puis j'ai eu un prix en 2012 pour un reportage en Indonésie sur les porteurs de soufre. Cette année, j'ai eu la chance d'être retenu pour faire l'affiche du festival avec un reportage sur le bain sacré des femmes en Inde du Nord, dans la province du Rajasthan.

Vous êtes membre du Perpignan Photo Club, des expositions collectives sont souvent proposées par l’association, est-ce une complémentarité à votre travail photographique individuel , une ouverture vers d'autres photographes , d'autres techniques , d'autres lieux d'exposition ?

Je suis dans un club photo très dynamique ou j'apprends beaucoup et je fais des concours. Je suis affilié grâce à Perpignan Photo à la Fédération Photographique de France, mais aussi la Fédération Catalane Sud ainsi qu'à la Fédération Espagnole de Photographie.

Quelle photographie aurait-pu susciter votre amour pour cet art ?

Difficile pour moi de citer une seule photographie, mais j'aime la photographie humaniste de Robert Doisneau dont je suis un fervent admirateur et ce sont ses photos qui m'ont touché, ensuite j'adore Sebastiao Salgado, Steve Mac Curry... mais la liste est longue, quand on aime, on ne compte pas...

Médiathèque de la ville, av Jean-Léon Grégory, les lundis de 13h 30 à 18heures ; mardis, mercredis, jeudis, vendredis de 9 heures à 12 heures et de 13h30 à 18 heures ; samedis de 9 heures à 12 heures.

                                                          Propos recueillis par Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                             Robert Barrière, photographe

                                                                                           Photo : ML. Martinez

Galette et rois à l’Atelier de peinture

L’Association de peinture dédiée au dessin, à l’initiation aux arts graphiques et picturaux, huile, aquarelle, pastel, sculpture, modelage, émaux reprend ses activités et fête les rois dans la convivialité.

L’Atelier, rue Jean-Baptiste Bousquet, ouvert à tous.

Renseignements: JF Ferrer : 04 68 83 25 76 0616730102, ferrerjef@wanadoo.fr

Ferrer.jpg

                                                                     Moment de détente