07/04/2017

Une aventure humaine et scientifique à la fois

Traversée des Pyrénées.jpgNos trois potes  s’étaient promis de refaire la traversée des Pyrénées à ski lors de leur première expédition en 1997. 20 ans ont passé et nos quadragénaires, Frédéric Cabot, Bernard Jamorski et Thomas Noirot viennent de relever le défi. Arrivés vendredi soir à Valmanya après un périple de 17 étapes sur 18 jours de traversée, qui débuta le 28 février 2017 au pic d’Orhy, sommet frontalier des Pyrénées en pays Basque près de la commune de Larrau.

« C’est du ski de randonnée, nous ne faisons pas du ski extrême. Nous faisions quelques 28 km par jour avec un dénivelé positif de 2100 à 2300m. Cette fois nous amenions que la nourriture journalière, les équipements de sécurité et le soir nous dormions dans des refuges, des gites ou la voiture. Un véhicule de liaison pour l’intendance nous suivait.» nous dira l’un d’eux.

Total de l’expédition 440 km et un dénivelé positif de 40 000 m !

Le fil rouge de cette aventure .

 Frédéric Cabot, fredo.cabot@orange.fr, nivologue à Météo France Tarbes et auteur de plusieurs topo-guides d'itinéraires de ski de randonnée dans les Pyrénées ; Thomas Noirot, d'Albi, lui aussi météorologue, et Bernard Jamorski accompagnateur en montagne à Pau avaient une idée en tête.

« Notre direction a tendance à vouloir minimiser les couts de fonctionnement et nous couper du terrain."

A partir de là nous avons voulu rencontrer ces gens de terrain, indispensables à l’élaboration scientifique et mathématique de nos bulletins. Nous avons vu des gens des routes, de l’ONF (Office National des Forets), de la RTM (Restauration des Terrains de Montagne), des gardiens de refuges, des pisteurs, des dameurs, des nivologues espagnols, des cadres de station de ski, des gendarmes et CRS de montagne.

La nivologie, (discipline scientifique qui étudie : la neige : formation, évolution, disparition ; caractéristiques, propriétés physiques et chimiques.) doit être en lien permanent avec le terrain ! "

Constat et analyse de cette saison 2016/2017.

« Paradoxe, la chose la plus surprenante qui nous a perturbé le plus, c’est la chaleur ! Que du chaud à part quelques perturbations, une journée, il pleuvait à 2200m. Cette année le manteau neigeux a été très tardif à se mettre en place et nous avons eu un hiver anormalement chaud. On rasait les sapins pour l’ombre, au sommet du Canigou, l’eau coule et les roches sont chaudes. »

Au terme de cette épopée l’on retiendra cependant qu’il est primordial de garder le lien entre la nivologie et les acteurs de terrain pour maintenir la qualité des bulletins météo.

Arrivés au Boulou où l’on d’eux a de la famille, bulles et petits fours saluèrent cette mission.

                                                                                       Jacques Martinez

Blog.jpg

                                          De g à d Bernard Jamorski, Frédéric Cabot et Thomas Noirot

                                                                                     Photo J. Martinez

 

03/04/2017

Le développement numérique au profit du territoire

Situé à l’Autoport du Boulou, le data center de faible consommation énergétique, poursuit l’engagement du territoire dans sa démarche environnementale avec un bâtiment 100 % recyclable qui respecte le caractère écologique des Territoires à Énergies Positives pour la Croissance Verte dont la Communauté de Communes du Vallespir et le Syndicat Mixte de l’Autoport sont labellisés depuis 2015.

Des modules préfabriqués représentant l’équivalent de 90 tonnes de béton, conçus sur mesure par la société « Chapsol » ont été assemblés en à peine 4h par Eiffage Construction, sous-traitant d’IBM. Le process et l’engineering de ce bâtiment, font de cette réalisation une première mondiale.

Ce projet est né d’une synergie entre les différents partenaires, la Communauté de Communes du Vallespir, le Syndicat Mixte, la Chambre de Commerces et d’Industries, la commune du Boulou et le futur exploitant Adamentis, spécialisé dans la gestion et l’exploitation de données numériques.

C’est un levier d’attractivité économique non négligeable pour notre territoire qui représente un investissement de près d’1 Mio d’€. L’Autoport, idéalement situé à proximité du réseau autoroutier et de l’Espagne, est un lieu stratégique particulièrement adapté au développement du numérique.

En effet, la présence sur site du réseau de fibre optique permettra son raccordement à la tour de bureaux, prochainement réhabilitée en haute qualité environnementale, et de nouvelles entreprises pourront profiter de prestations optimales. Le data center sera opérationnel avant le début de l’été.

Data Center.jpg

                                                                 Le bâtiment à peine posé.

08/03/2017

Portes ouvertes sur la création et reprise d’entreprise

Devenue pérenne, cette édition 2017, initiée par Pôle Emploi, en collaboration avec les acteurs consulaires, CCI, Chambre d’Agriculture, Chambre de Métiers et de l’Artisanat, l’Airdie, La Chambre des Experts-Comptables et pour la 1er fois l’URSSAF a obtenu un franc succès.

Pour preuve la soixantaine de porteurs de projets, venus de tout le département, qui ont ralliés la salle du conseil municipal mise à disposition par la municipalité. Autre nouveauté, la présence du Pays Pyrénées Méditerranée (Financement Européen) au côté de la Communauté de communes du Vallespir qui doit mettre en place une pépinière d’entreprise sur Céret.

« Tout cela montre que sur notre territoire, nous avons des forces vives de qualité qui s’occupent d’accompagner ces porteurs de projets. Nous avons de l’initiative malgré nos 15% de chômage » nous confiera Corinne Guijarro, directrice de Pôle emploi Céret.

En présence de Gilles Giuliani Sous-préfet de Céret, d’Alain Torrent président de la CCV, de Nicole Villard maire de la commune, un tour de table a été effectué, à la rencontre des futurs créateurs.

Voici quelques projets : Maison ou bâtiment à ossature bois avec parpaing composés d’un conglomérat de palettes usagées, une conserverie fruits et légumes du secteur, une salle de loisir Escape Game, un salon de coiffure énergétique avec la Trichotérapie le cheveu lumière, un tour-opérateur avec la Scandinavie et les PO, une maison d’assistance maternelle et bien d’autres plus ou moins aboutis.

Discutant entr’eux, attendant leur tour avec telle ou telle institution, ces valeureux acteurs de 20 à 64 ans sont vraiment ravis de cette écoute, de ces informations échangées en vue du montage et de la réalisation de leur rêve économique et durable.

                                                                       Jacques Martinez

Blog 1.jpg

Blog 2.jpg

                                                    Au cours du tour de tables

                                                              Photos J. Martinez

04/03/2017

Le Distriport du Boulou, qualifié de centre du monde de l’informatique !

Certes, cette déclaration Dalinienne, un peu provocatrice, hautement symbolique fait suite à un faisceau de volonté de la part de l’Etat, du Conseil Départemental, de La CCV, de la CCI, du Distriport présidé par Robert Garrabé, de la ville du Boulou, de porter très haut la qualité d’accueil de cette plateforme économique. « Voilà le genre d’initiative résultant d’un travail en commun où chacun a vraiment joué son rôle. Nous avons ici la chance d’avoir cette ruralité active. » dira le sous-préfet Gilles Giuliani, au cours de la pose de la première pierre du Data Center en présence de Robert Garrabé président du Syndicat Mixte, d’Alain Torrent président de Communauté de communes du Vallespir, de Renaud Carboneil représentant le président Bernard Fourcade de la CCI, de Nicole Villard maire du Boulou et de Vincent Podlunsek de la socièté Adamentis, futur exploitant.

Côté projet

C’est le fruit fruit d’un partenariat public/privé, qui consiste à créer un Data Center, de proximité innovant et de faible consommation énergétique afin de répondre aux besoins exprimés en termes de sauvegarde et sécurisation de données ainsi qu'au traitement de l'information. Ce bâtiment modulaire en préfabriqué béton sera construit selon une solution innovante et sera clairement un facteur d’attractivité pour notre territoire. Position frontalière stratégique, proximité de l’autoroute, présence de plusieurs réseaux de fibre, implanté au cœur de deux zones d’activité le Boulou/Céret qui induisent plus de 1500 emplois, cette réalisation était une chance à saisir et à ne pas laisser passer. Pouvant diffuser autour d’un rayon de 200 km, Montpelier, Toulouse, Barcelone, cet outil permettra d’évoluer et d’avancer numériquement vers la liaison des deux Catalognes. Il sera « livré » avant le début de l’été.

Côté investissement

L’investissement total de l’ordre de un million d'euros est réparti de la façon suivante: 480 000 € par les instances ici représentées, bénéficiant du soutien de l’État avec une participation financière de 192 000 €, Adamentis apportera de son côté le complément de 500 000€. Pour sceller cette œuvre, fruit de l’intelligence humaine, un parchemin a été glissé dans un cartouche en cuivre, scellé dans la première pierre.

                                                                       Jacques Martinez

Indep 1.jpg

Blog 1.jpg

Lieu d’implantation à côté du pôle médical

Blog 2.jpg

                                            Moment symbolique de pose de la 1ère pierre

                                                                     Photos J. Martinez

01/03/2017

Pub SNCF le Boulou

Implanté sur le Distriport de la ville:

Quai de transfert de camions sur wagons par l'entreprise Lorry-rail

Voir PUB SNCF

04/02/2017

Une ville, un casino quelle opportunité !

Venue à terme, la dsp, délégation de service public, entre la ville et le casino vient d’être renouvelée dans un très bon esprit de la part des deux délégataires. Car il est évident que ce partenariat mairie/casino soit adapté aux deux entités malgré le contexte économique actuel et un cahier des charges des plus rigoureux.

Descendu de Lyon, Daniel Jung, président directeur des opérations chez Joa Casino, en charge des quatre casinos locaux, a rejoint Sébastien Canu, directeur général du casino du Boulou pour parafer ce concordat avec Nicole Villard, maire de la commune.

Actée pour une dizaine d’année, « Loin d’être négligeable en terme de revenu, c’est une grande satisfaction de pouvoir renouveler ce contrat avec Joa Casino. C’est une confiance réciproque, les négociations se sont bien passées dans le respect des objectifs et des perspectives de chacun. Nos points de vue ont été affinés tant sur le plan juridique que financier», nous dira l’élue.

Quand à monsieur Jung « Nous sommes sous la loi Sapin, la négociation a pu se faire de façon tout à fait cordiale contenu du contexte actuel et de la conjoncture dans un esprit constructif, raisonnable en terme d’impact économique ».

Mais tout cela n’aurai pu voir le jour sans la qualification touristique de notre office de tourisme de la ville. « En décembre 2016 l’Office de Tourisme est passé en catégorie 1, cette catégorie répond à des critères bien précis, démarche qualité, professionnalisation des acteurs et salariés de l’Office, affirmation de l’accent patrimonial. Nous sommes donc réellement dans les objectifs et nous avons déposé auprès de la Direccte le dossier de station classée de tourisme» souligna Mme le maire avant de féliciter le personnel de l’office pour son investissement.

Bulles et petits fours scellèrent ce mariage de raison.

                                                                     Jacques Martinez

Blog.jpg

                               Photo : Acte de mariage entre le casino et la ville.  

                                                                    Photo J. Martinez

06/01/2017

C’est cadeaux avec l’UDCA

Organisée pour les fêtes, la tombola de l’Union des Commerçants et Artisans de la ville et de la zone d’activité a rendu son verdict dans les locaux du bar-restaurant « Le Manège » ou Mathieu avait dressé un splendide buffet.

Installées dans 17 commerces adhérents, les urnes ont reçu plus de 800 bulletins qui furent tirés au sort par les membres du bureau sous l’œil vigilent des co-présidents Marie Jeanne Barse et Xavier Martinez.

Suite à ce scrutin, 20 chéquiers d’une valeur de 100€ et 10 corbeilles garnies de 80€ de victuailles furent distribués en présence de Mme Nicole Villard, maire, accompagnée de son adjoint au commerce Jean-Christophe Bousquet.

Heureux, les récipiendaires ravis, remercièrent à l’unisson cette initiative qui montre qu’au Boulou on y trouve tout.

N’oubliez pas la grande rifle des commerçants qui aura lieu le dimanche 8 janvier à 16h00 au complexe des Echards. Infos : www.aubouloujytrouvetout.com

                                                                                   Jacques Martinez

 

2016 Commerçants.jpg

                                              Organisateurs, élus et récipiendaires au Manège

                                                                                        Photo J. Martinez

05/12/2016

Allez on y va ....

Aubouloujytrouvetout.jpg

www.aubouloujytrouvetout.com

21/11/2016

Conseil municipal ce lundi 21 à 18h30

Le conseil municipal se réunira en mairie ce lundi 21 novembre à 18h30

L’ordre du jour de la séance est affiché sur le panneau d'informations de la mairie et disponible sur le site de la commune www.mairie-leboulou.fr 
                           Ordre du jour
Motion de soutien à la commune de Thuès-entre-Valls.
 Eau et Assainissement : attribution des contrats de concession AEP et EU. 

 2e modification du PLU : ouverture à l’urbanisation du lotissement La Rasclose


GRDF : bilan d’activité 2015
 Décisions modificatives n°1 et n°2
 Indemnité de conseil du Receveur


 Contrat de prêt : travaux piscine municipale


 Subvention nouvelle association de football (FCBV)


Modification des statuts de la CCV :
- Mise en conformité des statuts avec la Loi NOTRe
- Compétence développement économique – transfert des zones d’activité économique


Procédure de regroupement familial : délégation de l’instruction à l’OFII (Office Français de
l’Immigration et de l’Intégration)
 Entrée actionnariat SEM Crématiste Catalane à hauteur de 400 euros
Tableau des effectifs : création de postes
Régime indemnitaire : mise à jour
 Abondement de fin d’année pour les contractuels
 Signature nouvelle convention avec la MJC vacances de 2017
 Subventions coopérative scolaire Ecoles Maternelle et Elémentaire

18/10/2016

Un forum pour trouver la formation qui mène à l’emploi

Les agences Pôles emplois d’Argelès-sur- Mer et de Céret se sont unies pour proposer leur premier forum formation destiné aux demandeurs d’emploi. Une opération ouverte aussi à toutes les personnes désireuses de faire le point sur leur formation.

Pour cette première, qui se déroulait  au complexe des Echards au Boulou, une vingtaine d’organismes privés et publics en lien avec la formation avaient répondu présent. « La formation, explique Corinne Guijarro, la directrice de l’agence Pôle emploi de Céret, est un des leviers essentiels pour accéder à un emploi, le pérenniser ou changer de secteur d’activité. Les saisonniers par exemple, avec une formation adéquate sont particulièrement concernés, mais pas seulement. Il y a les personnes qui désirent faire valider leurs acquis professionnels, les jeunes en recherche d’un contrat d’apprentissage, ou ceux qui désirent simplement faire un point sur leur situation actuelle. Ce forum pour lequel nous avons invité des intervenants locaux répond à toutes ces attentes».

Les organisateurs, avaient un objectif quantitatif, recevoir au moins 200 personnes. Ce chiffre devait être largement dépassé au cours de la journée. n effet, hier, dès l’ouverture des portes on se pressait pour accéder aux différents stands.

Il y a des secteurs qui sont en demande de salariés formés, confie un des organisateurs. "Je pense par exemple aux domaines de la climatisation et de l’énergie en général, ça, c’est pour le bâtiment, mais le commercial ou bien sûr la restauration hôtellerie sont aussi en tension ».

Le public accueilli pouvait rencontrer les responsables de l’université de Perpignan qui proposait des formations post-bac, des Opca, organismes collecteurs de fonds des entreprises, de la Mission locale jeunes (MLJ) plus particulièrement destinée aux jeunes, des chambres consulaires pour les contrats d’apprentissage ou encore du Greta qui proposait des stages liés à des formations spécifiques.

Pour tous les âges de la vie Toutes les tranches d’âges sont concernées par la formation, du jeune qui entre dans la vie active, au salarié qui veut changer d’activité, et même les seniors à la recherche d’une mise à niveau de son savoir pour aborder la dernière ligne droite avant la retraite.

Le forum d’hier répondait à toutes ces demandes. Devant le succès de l’opération, il est très probable qu’il soit reconduit dans des conditions similaires.

                                                                                        Denis Dupont

DSC_2829.jpg

DSC_2832.jpg

Photos Denis Dupont

 

09/10/2016

Un nouveau point presse dans la commune

Nouveau: Dans la galerie d’Intermarché s’ouvre une nouvelle boutique de presse avec jeux et loto et bien sûr votre journal L’Indépendant.

Horaires d’ouverture : 8h30 - 13h30 et 15h30 - 19h30 du lundi au samedi.

Blog.jpg

L’inauguration en présence de Mme le maire Nicole Villard

Photo J. Martinez

01/10/2016

Les intelligences humaine et artificielle au service du développement économique

Le lundi 26/09/2016, le Syndicat Mixte de l’Autoport du Boulou a signé le bon de commande pour la construction d’un data center de proximité (1ère en France) fourni par IBM qui sera implanté prochainement sur l’Autoport/Distriport du Boulou.

Monsieur Garrabé, Président du Syndicat Mixte, conseiller départemental et maire de St Jean Pla de Corts précise : « Cette ambition commune à divers acteurs publics/privés scelle un projet phare pour les générations futures participant ainsi à l’économie locale et régionale ».

Ce dossier initié par le Syndicat Mixte a été pris en charge par la communauté de communes du Vallespir, responsable du développement économique du territoire. L’Autoport du Boulou, maitre d’ouvrage délégué assure le financement du projet (500 k€ avec une participation financière de l’État à hauteur de 192 k€).

L’État représenté par Monsieur Giuliani, s/préfet de l’arrondissement de Céret ajoute : « Ce projet résulte du fait que lorsque l’intelligence artificielle s’associe à l’intelligence humaine on peut créer toutes les conditions d’un bon développement de notre territoire ».

Madame Villard, maire du Boulou précise : « Je suis fière de cette réalisation, qui est implantée sur notre commune, résultat d’une intelligence commune au service des entreprises et consciente de l’intérêt économique et des retombées futures susceptibles de créer de l’emploi à moyen terme ».

M. Cavaller, représentant la CCI « Se félicite de l'implantation d'une technologie innovante qui représente un plus pour notre économie. »

Régine Mingorance, Directrice du Syndicat Mixte précise : « L’aboutissement de ce projet est une réussite grâce à une collaboration efficace avec toutes les instances ici représentées. L’économie du territoire devrait être boostée par les prestations attractives proposées par le futur exploitant Adamentis (http://www.adamentis.com) et permettra une connexion transfrontalière».

A noter qu’IBM précise que c’est une première nationale et veut référencer cet acte de partenariat sur sa politique commerciale mondiale.

                                                                            Jacques Martinez

Un Data Center local pourquoi faire :

L’intérêt de faire héberger ses données au niveau local pour une entreprise ou une collectivité est la garantie de confidentialité face à la marchandisation des données personnelles opérées par les géants du net. Proximité, autonomie, sécurité, contact humain, réactivité, confiance sont les atouts majeurs que la société Adamentis, en partenariat avec IBM, vont mettre au service des entreprises mais aussi du développement économique.

Adamentis intégrera la dernière technologie IBM Power, clé de voute du Big Analytics ainsi que la virtualisation avec la technologie OpenStack et permettra le déploiement de la fibre dans ce secteur avec une ajustabilité aux besoins réels induisant des couts réduits.

Blog 1.jpg

                                  Au moment de la signature avec les différents partenaires

                                                                          Photo J. Martinez