09/09/2015

Don du Sang: "Les Echards" salle Joan Cayrol le 10 septembre de 15:30 à 19:30

Don du Sang.jpg

 Plus d'info sur : www.dondusang.net

"les Echards"   salle  Joan Cayrol"

 

      img

img

 

11:37 Publié dans Infos, Web | Lien permanent | Commentaires (0)

07/09/2015

Conseil municipal

Le conseil municipal se réunira en mairie le lundi 07 septembre 2015 à  18h30.

L’ordre du jour de la séance est affiché en mairie et disponible sur le site de la commune.

http://www.mairie-leboulou.fr/

ORDRE DU JOUR

-DECISIONS MODIFICATIVES

-DELIBERATION FISCALE –Taxes foncière sur les propriétés bâties

-  TAXE COMMUNALE CONSOMMATION FINALE D’ELECTRICITE 2016

- REGULARISATION DES SUBVENTIONS A VERSER AUX ASSOCIATIONS INTERVENANTES AUX NAP 2014/2015

-TARIFS ECOLE MUNICIPALE DES SPORTS : Gymnastique adultes payante

- ADHESION COMMUNES FORESTIERES : Cotisation 2015

-EXPLOITATION DE TAXIS : Révision de la redevance

- OCTROIS DE SUBVENTIONS

-ENQUETE PUBLIQUE: DEFRICHEMENT SUR TERRAINS DE LA DELOCALISATION VAILLS

- DELIBERATION POUR MODIFICATION PLU LIEE A LA NOUVELLE DECHETTERIE

- RETROCESSION DE CASIERS A LA COMMUNE

-CCV: RAPPORT SUR LE PRIX ETLA QUALITE DES SERVICES ELIMINATION DES DECHETS 2014

-COMMUNAUTE DE COMMUNES ALBERES/COTE VERMEILLE:

Adhésion au syndicat mixte de protection et de gestion des nappes souterraines de la Plaine du Roussillon

- SYDEEL 66: Modification des statuts

- NAP: NOUVELLES CONVENTIONS AVEC LES ASSOCIATIONS PARTICIPANTES

- RECRUTEMENT VACATAIRE INTERVENANTE MUSICALE

-MODIFICATION DU TABLEAU DES EFFECTIFS : Création d’un poste à 29/35e

- CONVENTION D’OBJECTIFS ENTRE LA COMMUNE ET L’OTC

- QUESTIONS DIVERSES

 

20/08/2015

Les expos au Boulou: dernier jour ce jeudi 20 août, expo Jordi Barre

Médiathèque : Av Jean-Léon Grégory, 04 68 83 75 00

Du 1er au  jeudi 20 août   Expo "Jordi barre"   l’Enchanteur.  (Prêt éd Balzac)

Barre.jpg

Jusqu'au 20 Août la médiathèque municipale vous propose de découvrir l'exposition consacrée au chantre du pays catalan : Jordi Barre ,l'enchanteur . Cette exposition, qui retrace le parcours artistique et humain du chanteur a été prêtée par l'association  "Références" .

 

Espace Musique : Voix de légende

Tables littéraires : Voyages

 

Maison de l’Histoire : « Casa del Volo », Av Jean-Léon Grégory 04 68 83 75 01

Maison de l'Histoire.jpgDu 14 août au 26 septembre Expo : « Les soldats de l’An II dans le Roussillon »

18/08/2015

Un Boulounencq participe aux Championnat du monde Vétéran de Course d'Orientation.

C'est à Goteborg en Suède que ce sont déroulés les championnats du monde Vétéran de Course d'Orientation 2015. Cette pratique sportive consiste à trouver une dizaine de balises disséminées dans une ville ou dans une forêt à l'aide d'une carte très précise et d'une boussole.

Vincent MORESMAU membre du club catalan COTE66 et résidant au Boulou, a participé aux qualifications et aux finales du sprint et de la course longue distance. Dans l’épreuve de sprint très rapide, Vincent Moresmau, n'a pu se qualifier que dans la finale B et terminera à la 42ième place.

Pour la longue distance, les qualifications ont été très dures car les coureurs français sont peu habitués à ce type de forêt comportant de nombreuses zones marécageuses et de falaises toutes identiques et parcouru par de rares sentiers. Face à la concurrence des coureurs nordiques (Norvégiens, Suédois et Finlandais) Vincent ne se qualifie qu'en finale C qu'il ne terminera qu'à la 53 ième place.

Néanmoins, il gardera un excellent souvenir de cette compétition compte tenu de la bonne organisation et de la qualité des épreuves proposées par les suédois.


Pour toute information sur la course d'orientation, voir le site du club : www.cote66.fr ou le site de la fédération : http://www.ffcorientation.fr/

Orientation 2 Moresmo.jpg

Photo : Vincent Moresmeau

Le Maroc s’invite à l’espace des arts

Il en est de la peinture comme pour les livres: certaines lectures sont caustiques bien que riche l’écriture et belle l’histoire ; ici, tout est limpide, la peinture de Christian Keramidas nous prend par la main et nous accompagne. Nul besoin en effet de donner des clefs pour appréhender cet art, il est sans détour, décoratif dans le bon sens du terme par ce qu’il donne à voir de manière évidente et c’est pourquoi à travers le thème du Maroc ou le peuple Massaï, il a séduit Amnesty International et les Editions des Correspondances. Véritables fenêtres ouvertes sur le Maroc tel que le porte en lui le peintre  -qui le connaît fort bien puisqu’il y est né-, on y arpente les ruelles étroites aux teintes blanches et bleues rafraîchissantes de Chefchaouen. les silhouettes longilignes rythment les toiles quand ce ne sont pas les lignes architecturales, effet encore accentué par le format étroit et vertical de certaines toiles. La ville et ses occupants sont placés frontalement, comme pour nous prendre à témoin, comme pour nous dire : « ouvrez vos yeux, fouillez vos souvenirs » et tout un monde imaginaire issu de notre enfance nourrie d’histoires aux senteurs épicées portées par le souffle chaud des vents du désert, remontent à la surface. Et nous voilà à parler la même langue.

Que l’on soit réellement parti dans ses contrées ou non, c’est l’imaginaire collectif qui parle ici avec une grande simplicité même si, on s’en doute, le travail du peintre est lui, plus complexe qu’il n’y paraît. Les lignes, les couleurs, la composition de la toile ainsi que la matière et le graphisme contribuent à nous rendre familier cet univers en gardant une certaine distance avec la réalité. Un parti pris évident pour les couleurs primaires: bleu, rouge, jaune confèrent à l’ensemble beaucoup de vitalité, le dynamisme est accentué par les verticalités ; les ornements et les motifs répétés, appuient le propos de l’artiste qui est de nous raconter une histoire. Ici, un chat s’étire à l’ombre de la casbah près d’une jarre reposant à l’angle d‘un mur, attendant que son propriétaire la remplisse d’une eau fraîche alors qu’au-delà des hauts murs, le soleil fait sentir sa morsure.

C’est cette quiétude, ce sentiment de bien-être si ce n’est de bonheur que nous procurent les toiles de l’artiste Christian Keramidas. Une parenthèse enchantée et enchanteresse bienvenue durant tout le mois d’août ; une oasis dont on pourra profiter jusqu’au 11 septembre, rue des écoles au Boulou.

Entrée libre du mardi au samedi. Pour tout renseignement, un lien : www.espacedesarts.pro

Espaces culturels le Boulou

Espace des Arts Keramidas.jpg

 Photo : L’artiste au sein de l'Espace des arts
 

16/08/2015

Fêtes du 15 août

  Pragramme   Féria du 12 au 16 août à Béziers

15/08/2015

BS XV la vie du club, grand bal ce soir dés 19h.

C'est par un mardi chargé de chaleur que les dirigeants du BS XV ont accueillis la bagatelle de 700 personnes  pour la 2ème rifle d'été organisée en plein air sur la Rambla.  Le club tient à remercier la municipalité pour l'aide logistique apportée à cette manifestation bien sympathique qui ramène un peu d'activité et de couleur dans notre village.

Dans la foulée, les dirigeants ne s'arrêtent pas en si bon chemin et organisent ce samedi 15 Août 2015, «  la Fête du rugby » au stade François Noguères avec un bal DISCO GRATUIT, où l’ambiance sera de mise. Bal 21h.

Les nouvelles recrues du BS XV seront tous là pour fêter l’évènement. Une restauration sera assurée avec grillade à partir de 19h00. Venez nombreux danser autour de l’olivier emblématique.

La Communauté de communes du Vallespir communique :

Collecte des ordures ménagères,  samedi 15 août :


Le ramassage des ordures ménagères du samedi 15 seront assurés par le service collecte sur les communes de : Céret ; Le Boulou ; Reynes ; Saint Jean Pla de Corts et Maureillas/Las Illas et Le Perthus.


Par ailleurs, les déchèteries de Céret et de le Boulou seront fermées ce samedi 15 août, pour le dimanche 16 août (matin) les déchèteries seront ouvertes.

http://www.vallespir.com/

13/08/2015

Venez donner votre sang

header.jpg

 

Plus d'info sur : www.dondusang.net

numVert.png

24/07/2015

La préfète en visite dans les entreprises Trescases et Abel

Récemment, Nicole Villard Maire du Boulou, recevait Josiane Chevalier, Préfète des PO et M. Giulani, Sous-Préfet de Céret pour une visite des usines de bouchons installées dans la ville. Les conseillers municipaux ainsi que les élus de la Communauté de Communes du Vallespir (CCV) et les représentants de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) ont accompagné la Préfète pour une visite des entreprises Abel et Trescases.

Prefete 2.jpg

C’est en 1936  que Monsieur Eusebio Abel fonde l’entreprise éponyme avec l'aide de sa femme et de quelques employés. Trois générations plus tard, Monsieur Alain ASPAR petit-fils du fondateur et son épouse, perpétuent l’esprit et les principes de fabrication des bouchons de liège.

Prefete 3.jpg

Photo: Eric Trescases (2éme à partir de la droite) présente son entreprise

L'entreprise Trescases quant à elle, fondée en 1876, forte de 47 salariés, s’est aujourd’hui associée à une entreprise portugaise pour l’élaboration de ses bouchons. (Révélateurs d’excellence depuis 1876: Dès l'origine tournée vers la fabrication de bouchons pour les grands vins tranquilles, notre entreprise fournit les plus illustres Domaines, Châteaux, Caves particulières, Maisons et Caves coopératives, certains depuis plus d'un siècle. Du vigneron indépendant aux majors du négoce et des caves coopératives, notre clientèle s'étend aujourd'hui dans plus de 15 pays sur les continents européen, américain et australien.  Le vin est notre histoire, le vin est notre monde.)

Fleurons de l’industrie Boulounencque, ces deux entreprises produisent des milliers de bouchons par an et fournissent pour les vins « tranquilles » les plus illustres Domaines, caves particulières et grandes maisons de vin français et étrangers.

La visite s’est terminée par le centre de formation 3B conseil tout fraichement installé dans ses nouveaux locaux, qui assure la formation des métiers « hôtellerie restauration » pour 60 professionnels et chercheurs d’emploi par an.

21/07/2015

« De la toile au volume » de la plasticienne Lésignanaise Nathalie Vives-Detraz à l’espace des arts tout le mois de juillet.

Ce qui frappe dans le travail de l’artiste c’est d’abord une atmosphère particulière: tout est mis en œuvre pour créer un espace aéré, en apesanteur ; une ambiance qui permet de mettre en forme très peu d’éléments (faisant dire de la démarche du peintre qu’elle se situe entre abstraction et figuration) ici, les bogues et les graines ne sont pas que prétexte à une écriture plastique mais relèvent d’une symbolique forte: on n’aborde pas le thème des germinées sans un cheminement personnel, un sens aigü de ce qui fait la vie et par là même, l’art. Car l’un comme l’autre pour Nathalie Vives-Detraz sont intimement liés.

Et comment être artiste si ce n’est les yeux ouverts sur le monde, du moins sur un monde intérieur, celui qui murmure, qui chuchote et qui finit par imposer sa voix et son chemin. C’est sur ce chemin que nous emmène le peintre, d’un cheminement qui lui est personnel à nos propres pas sur ses traces. Et c’est dans ce partage, dans ce voyage, que tout le ressenti de l’artiste et notre rencontre avec lui se fait. En douceur mais avec une force qui trahit une grande volonté, une grande détermination. Les formes des bogues telles de petites barques sur le courant de la vie et les graines qui sont autant de petits univers contenant tous les possibles sont là pour dire l’éternel recommencement, l’inépuisable vitalité de la nature, toute chose qui échappe à l’homme, en un mot, le cycle ininterrompu de la vie et pour le peintre en recherche permanente, peut-être une quête de ce qu’est la peinture.

La palette des couleurs est elle aussi en accord avec cette écriture plastique, les gris très présents dans les compositions de Nathalie Vives-Detraz véhiculent une impression d’un monde en devenir, comme en sommeil et qui peu à peu, prend forme: la palette s’affirme alors à travers les bleus durs, les noirs. La surface de la toile est traitée avec beaucoup de liberté de manière à laisser du champ, à ouvrir l’espace, à ne pas contenir l’œuvre dans un format fermé, arrêté, rigide et là, il y a une totale cohérence avec le thème choisi par le peintre.

Tout est en gestation, tous les éléments sont présents pour perpétuer la vie qui, si elle est contenue un temps, va prendre son envol, librement et créer d’autres espaces de vie. De même, Nathalie Vives-Detraz quitte le format classique des toiles pour s’approprier d’autres supports, ludique comme les rouleaux de carton ou familier comme le papier qui transmet à l’instar des manuscrits des temps reculés, des messages intemporels à travers une vraie écriture plastique, le langage si particulier, riche et sensible de l’artiste.A voir rue des écoles au Boulou « espace des arts » ; entrée libre du mardi au samedi inclus (fermé les jours fériés).

Pour tout renseignement, un lien : www.espacedesarts.pro 04 68 83 36 32

E d Arts.jpg

Photo : l’artiste et ses créations. Montage JM

17/07/2015

« Salades d’artistes » fait son show

 Oh Oui ! Connaissez-vous le secret d’une bonne salade d’artistes ! Eh bien tous les ingrédients vous sautent aux yeux dès que l’on pousse la porte de l’atelier de Pierre Grau au 2 carrer d’en Cavaillès en zone nord d’activité. (Anciens établissements Sabaté).

Déjà, le maître des lieux vous accueille avec un large sourire pour vous présenter les créations réalisées au cours de l’année par ses élèves. « Ici les gens proposent des idées, ensuite je les guide suivant la technique souhaitée » me dira-t’il.

Au cours de la visite l'on découvre des sculptures, des peintures, des aquarelles, du mobilier hétéroclite restauré, des vases anciens, enfin tout ce qu’un artiste peut mettre en valeur ou en évidence .

Cependant, le principal ingrédient qui se dégage, c’est un air d’amitié, de convivialité, de connivence, de camaraderie aux accents quelquefois étrangers. Un véritable melting pot où la création et la recherche en sont les lignes conductrices. Bravo les artistes ! Contact : 04 68 68 70 53,  06 01 79 14 50 ou pierre.grau66@gmail.com.

Zone d'activité  2 Carrer d’en Cavaillès.   http://www.pierre-grau.fr

                                                                                            Jacques Martinez

Blog.jpg

                                    Photo : l’atelier de « Salades d’artistes »

                                                                   Photo Image 66