11/11/2016

Concert de la St Martin à Maureillas

2016affichemaureillas.jpg

07/11/2016

20 éme édition du salon de la photo à Paris

Newsletter Novembre 2016
Comme chaque année, novembre annonce une période excitante et riche en événements photographiques et créatifs ! La saison photo parisienne démarre dans quelques jours, c’est l’occasion pour Picto de partager avec vous quelques rendez-vous auxquels nous sommes associés ! Lire la suite...
ENGAGÉ POUR L’IMAGE
Picto partenaire de la 20ème édition de Paris Photo
Du 10 au 13 novembre 2016
Picto partenaire de la 20ème édition de Paris Photo
Picto Foundation rejoint les partenaires de Paris Photo en 2016 pour la 20ème édition de la foire au Grand Palais. 180 galeries et éditeurs, dont 42 nouveaux exposants, venus du monde entier seront présents en novembre à ce rendez-vous photographique incontournable. Lire la suite...
DES IMAGES & DES IDÉES
Retrouvez Picto au Salon de la Photo
Du 10 au 14 novembre 2016
© Balint Porneczi
Cette année Picto est présent au Salon de la Photo aux côtés de fidèles partenaires du laboratoire : le Festival de la Photographie Culinaire accompagné et soutenu par Picto depuis sa création et Zenfolio, solution web de référence pour présenter et vendre ses images. Par ailleurs, l’équipe de Picto est heureuse de faire découvrir Picto Online, son service en ligne, en offrant une remise de 25% sur les tirages pour toute première commande ! Lire la suite...
EXPOS ET FESTIVALS
Antoine d’Agata présente « ATLAS » à la Galerie des Filles de Calvaire
Du 28 octobre au 26 novembre 2016
Antoine d’Agata présente « ATLAS » à la Galerie des Filles de Calvaire
« ATLAS » réunit les tous derniers travaux d’Antoine d’Agata. Cette exposition s’entend comme le maillon d’une entreprise cinématographique et artistique commencée en 2013 par la sortie du film ATLAS. ATLAS est d’abord un voyage, l’enregistrement des obsessions et des expériences sensorielles de l’artiste. Lire la suite...
7ème édition du festival Planche(s) Contact de Deauville
Du 20 octobre au 27 novembre 2016
7ème édition du festival Planche(s) Contact de Deauville
Depuis sa création en 2010, Planche(s) Contact, en restant fidèle aux principes posés lors de sa fondation, s’affirme aujourd’hui comme un rendez-vous unique et créatif, un festival majeur dans la cartographie des manifestations photographiques nationales. Lire la suite...
13ème édition du festival des Photaumnales
Du 8 octobre 2016 au 1 janvier 2017
13ème édition du festival des Photaumnales
Pour cette 13ème édition, le festival des Photaumnales se place sous la couleur des invitations et des échanges et se scinde en plusieurs parties : Love Stories : l’édition 2016 des Photaumnales de Beauvais traitera, par la photographie, du sentiment le plus essentiel structurant les rapports humains, l’amour. Lire la suite...
"REGARDS EN CONSTRUCTION, Le tribunal de Paris", une exposition de jeunes photographes à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
Du 4 novembre au 3 décembre 2016
GOBELINS
Grâce à un partenariat entre l’Etablissement Public du Palais de Justice de Paris et GOBELINS, l’école de l’image de la CCI Paris Ile-de-France, 34 étudiants ont mené au cours du printemps 2016 un projet photographique sur le futur tribunal de Paris conçu par Renzo Piano, son environnement et ses acteurs. Lire la suite...
"FACE TO FACE" à La Photographie Galerie de Bruxelles
Du 28 octobre au 3 décembre 2016
FACE TO FACE
La Photographie Galerie présente sa nouvelle exposition, entièrement consacrée au portrait, qui se veut à la fois une traversée de l’histoire récente de la photographie et un hommage aux célébrités de notre siècle. Lire la suite...
PICTO FOUNDATION - PROGRAMME D’AUTOMNE
Picto Foundation soutient l'édition photographique
Présentation de l’objet d’artiste de Laurence Leblanc, prix Niépce 2016
Laurence Leblanc, Prix Niepce 2016
Chaque année, Picto Foundation offre au lauréat du Prix Niépce la possibilité de valoriser son œuvre auprès des collectionneurs et des institutions. A l’écoute des besoins de l’artiste, il s’agit de mobiliser les savoir-faire et les partenaires du laboratoire Picto pour la création d’un objet original, édité à 15 exemplaires signés, numérotés, et confiés à l’artiste pour la promotion de son œuvre. Lire la suite...
 

05/11/2016

Kellestom à l’Espace des Arts

Kellestom, diplômée des Beaux-Arts de Paris, vit et travaille à Montesquieu des Albères.

La découverte et l’observation des villes et des hommes autour du monde constituent pour elle une source constante d’inspiration. L’art est un vecteur vers une autre dimension, un moyen de faire jaillir la réalité sous-jacente, en sommeil derrière les apparences. Elle fait apparaître des personnages qui semblent émerger d’une réalité latente, des mailles de l’atmosphère. C’est une peinture lyrique, il y a du mouvement et pour les toiles aux teintes sourdes ou sombres qui certes comportent un côté obscur, la lumière n’est jamais bien loin. Comme dans une partition musicale dramatique.

On peut trouver dans certains travaux, une similitude avec l’art pariétal ; en effet, on distinguera des silhouettes brunes, élancées, qui rappellent les chasseurs de la préhistoire ; ces apparitions fugaces sur la surface de la toile semblent avoir traversé les couches successives du temps et font écho aux personnages urbains contemporains que l’on voit sur d’autres toiles semi-abstraites de l’artiste.

Cela signifiant, peut-être, que quelques soient les âges de l’homme, le temps et l’art sont les témoins de son passage sur terre, le premier, en faisant un simple mortel, le second, le rendant immortel. A voir rue des écoles au Boulou à l’espace des arts jusqu’au 9 novembre.

Pour tout renseignement : 04 68 83 36 32 et :www.espacedesarts.pro

kellestom à l'EDA.jpg

                                                                   Kellestom devant une œuvre

03/11/2016

"La Laïcité" par Tanguy Lorre à la médiathèque de Céret

Médiathèque Céret.jpg

02/11/2016

Rencontre - Echange : le monde rural en mutation dans les Pyrénées Orientales ce vendredi 4 novembre à 18h00 à la médiathèque

Rencontre Médiathèque.jpg

L’ensemble vocal du Haut-Vallespir

Dernièrement en l’église Sainte-Marie, L'Ensemble Vocal du Haut-Vallespir a donné son concert polyphonique devant un public nombreux et chaleureux qui a su se retrouver dans le lieu malgré la mystérieuse disparition d’affiches....

Olivier Sans, chef de chœur, a dirigé ses chanteurs magistralement, comme toujours, pour le plus grand plaisir du public qui a réclamé, debout, une prolongation qui s’est traduite par un medley émouvant.

Chorale HV.jpg

                                                              L’ensemble au cœur de l’église

31/10/2016

Une première à Montpellier : Les œuvres de Jean et François Pous à l’Espace Dominique Bagouet

Pous 1.jpgC’est une exposition inédite que propose actuellement la ville de Montpellier sur l’œuvre de nos deux boulounencqs, Jean et François Pous. Intitulée : « L’expérience de la matière », l’on peut la découvrir à l’Espace Dominique Bagouet, lieu intergénérationnel dédié aux artistes régionaux, patrimoniaux, anciens et contemporains.

Véritable immersion dans l’art brut, art populaire souvent mal interprété dont Jean Dubuffet sera l’ardent défenseur, cette exposition fera dire à Sonia Kerangueven adjointe au maire, déléguée à la culture le message de Philippe Saurel maire excusé : « L’Art brut ébranle les certitudes, élargit les horizons et produit du sens nouveau. C’est pourquoi nous sommes fiers d’accueillir à Montpellier, véritable place forte en matière d’art visuel, une exposition de Jean et François Pous, deux artistes libres ! »

En présence de Julia Pous, épouse de François, d’Henriette Pous, sa fille accompagnée de son époux Claude Viallat, artiste également de renom, de leurs filles et de leurs enfants, Numa Hambursin, commissaire de l’exposition dira devant un public conséquent son admiration sur l’œuvre de ces deux artistes, inventeurs de techniques et d’un langage artistique nouveau. « Je suis heureux de présenter ici le parcours de deux créateurs absolument extraordinaires. Songez un peu à Jean Pous qui naquit en 1875, ouvre une usine de bouchon à 20 ans au Boulou, prend sa retraite à 84 ans et qui se met à sculpter ces fameux galets du Tech trois ans plus tard à 87 ans jusqu’à sa mort à 99 ans en 1973. 12 ans de carrière artistique dirons-nous ou il développe une sorte de mythologie où l’on rencontre énormément d’animaux, de personnages, de fleurs, sculptés au burin venant de notre monde ou de l’autre monde ! »On comptabilise à ce jour dans sa collection près de 3000 dessins et galets.

François lui, naquit en 1911, dès l’âge de huit ans il sculpte les bouts de lièges qu’il trouve dans l’usine paternelle. François est un poète de la matière, dira Numa Hambursin : « C’est un univers entier qui se développe dans plein de domaines tels que la pierre, la terre, le fer, le liège, le marbre, la peinture et à la fin, l’écriture. Ne pouvant tout exposer à Bagouet, par manque de place, c’est le marbre du pays catalan qui fait merveille. Sculpté, taillé, brossé, poli, élevé, il donne malgré sa pesanteur, , une impression de légèreté aérienne comparable à celle des oiseaux. »

Par opposition, de grandes sculptures de liège, imposantes, sont disposées dans la salle, elles qui pourraient être portées du bout des doigts.

Pour conclure, cette magnifique exposition : Si Jean Pous était en symbiose parfaite avec l’art brut de Dubuffet, François quant à lui avait une profonde culture de l’art, de l’art africain en particulier, et de la modernité. Il n’était pas indemne de culture artistique.

Expo à voir jusqu’au 15 janvier 2017, Espace Dominique Bagouet, Esplanade Charles de Gaulle, près de la place de la Comédie. Du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h. Entrée libre. T. 04 67 63 42 78

                                                                                      Jacques Martinez

Blog 1.jpg

François Pous

Blog 2.jpg

Jean Pous

Blog 3.jpg

                                                         Numa hambursin présente l'exposition

                                                                               Photo J. Martinez

Architectures du Boulou et d’ailleurs ; Photographies de Jean-Claude Liehn à la médiathèque

La beauté d’une architecture ne se mesure pas seulement à sa renommée. Tel semble être le mot d’ordre qui guide ce photographe.

Il sait nous révéler les charmes cachés des maisons les plus simples, celles devant lesquelles on passe tous les jours sans jamais les regarder.

Parfois avec un soupçon de nostalgie, mais toujours à distance de l’anecdote et du pittoresque, il jette un regard attentif et bienveillant sur la banalité quotidienne. « Mes sujets sont des maisons le plus souvent banales, mais je les photographies avec le plus grand soin, comme s’il s’agissait de résidences prestigieuses illustrant un livre d’art (Belle lumière douce, pas d’automobiles ou de personnages gênants). Mon objectif est de faire réfléchir les spectateurs sur les beautés cachées de leur habitat. Car je pense que l’on peut trouver du charme à bien des endroits modestes, pour peu que l’on y prête attention.

Au Boulou, mais aussi ailleurs dans la région ou aux USA, il poursuit sa quête et nous fait partager sa curiosité pour les richesses cachées de notre habitat.

À la médiathèque, jusqu’à fin octobre, les lundis de 13h 30 à 18heures ; mardis, mercredis, jeudis, vendredis de 9 heures à 12 heures et de 13h30 à 18 heures ; samedis de 9 heures à 12 heures.

                                                                            Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                       Au cours de l’expo à la médiathèque

                                                                            Photo J. Martinez

25/10/2016

L’Escola de Català del Voló fa la seva rentrada

Récemment, notre association organisait une sortie à Barcelona. Une visite placée sous le signe de l’histoire catalane puisque le matin nous visitions « El Museu d’Història de Catalunya » et qu’après le repas, beaucoup d’entre nous se rendaient sur les lieux historiques liés à la chute de Barcelona en 1714.

Cette sortie était le coup d’envoi de la nouvelle saison 2016-2017. Rappelons ici nos activités : Cours de langue catalane pour adultes et pour les parents d’élèves des classes bilingues, Taller de Cant, Sardanes, Pastis i Conversa (discussion en catalan), théâtre, spectacles, Trobada del Canigó, Focs de Sant Joan, repas et sorties.

Consulter www.escoladecataladelvolo.cat

Les adhérents, chaque année plus nombreux, (140 en 2016) sont attentifs à la prise en compte sérieuse de notre spécificité culturelle catalane dans la sphère publique. Venez vivre avec nous la culture catalane ! Benvinguts sigueu tots Téléphone 06 23 18 19 76

Escola de Catala.jpg

                                                                   Une sortie réussie

22/10/2016

Michèle Vert-Nibet sur les cimaises à New-York

Blog New-York.jpg

21/10/2016

Expos à la Médiathèque de Céret

Expo Céret.jpg

19/10/2016

Stabat Mater de Rossini en l’église Sainte Marie

A peine les dernières notes « jazzy » se sont-elles tues à Vivès que l’Automne Musical en Vallespir entre dStabat Mater de Rossini en l’église Sainte Marieéjà dans son dernier week-end.

Ce vendredi 21 Octobre à 20h en l’Eglise Sainte Marie nous aurons le plaisir d’entendre le célèbre "Stabat Mater" (La Mère se tenait debout) de G.Rossini.

Stabat Mater est l’abréviation du premier vers d’un poème du XIII siècle consacré aux souffrances de la vierge Marie au pied de la croix. Ce poème a inspiré un très grand nombre d’œuvres musicales. Avec celle de Rossini, connue pour ses opéras, on entre dans la félicité, mélange d’humanité et de recueillement.

Distribution : Aurélie Loilier-soprano, Hélène Delalande-mezzo, Zhiwëi Shao-ténor, Jiaming Zhang-baryton, Emilie Benterfa – piano et le Chœur « L’Accent Lyrique » Direction: Christian Papis.

Plus que jamais, pensez donc à réserver ou faire réserver soit par internet : amuvall2016@laposte.net ou par téléphone au 06 99 88 90 43.Au plaisir de partager ces rares moments de convivialité musicale.

AfficheLeBoulou-redim.jpg