03/01/2017

Noël au Boulou St Jean Football Club

Avec 3 équipes U7, 4 équipes U9 dont une cinquième en janvier, 2 équipes U11 dont une de filles en janvier, 1 équipe U13, laborieuse du fait que certains sont allés voir si l’herbe était plus verte ailleurs, 1 équipe U15, idem, création d’équipes féminines en U15 et U16, 1 équipe U17 en district excellence et une très bonne équipe senior ou règne une ambiance tant désirée, le président Delatre dira : « Je suis fier de ce club et nous vivons ce soir un très bon noël car il a fallu savoir rebondir, ce n’était pas gagné. Je tiens à remercier les deux municipalités Le Boulou/St Jean Pla de Corts, nos sponsors, nos encadrants, et les parents qui nous font confiance. »

Entourée de nombreux élus, Mme le maire souligna : « mon plus beau cadeau, ceux sont les résultats que vous obtenez et j’en profite pour remercier tous les bénévoles qui œuvrent dans le club. »

Robert Garrabé maire de St Jean Pla de Corts mit l’accent sur son plaisir de voir l’implication de tous afin de donner à ce club toute la dimension qu’il mérite.

Après avoir félicité les meilleurs vendeurs de calendriers le président Delatre invita l’assistance à se rapprocher du buffet dinatoire tout en lui souhaitant de passer de bonnes fêtes.

                                                                                    Jacques Martinez

Blog.jpg

                                          les meilleurs vendeurs de calendriers entourés d’élus et du staff

                                                                             Photo J. Martinez

Les nouvelles du tennis club

Le club house était trop petit pour recevoir la grande famille du tennis. Ce sont les messieurs qui ont préparé un bon repas dont notamment le chef cuisinier Alain qui nous a fait une omelette "à se mordre les doigts".

La remise des sweats aux dames et des vestes aux hommes est venue compléter une soirée que tout le monde a appréciée.

Ce fut un réel moment de joie et de fête. Il est bon de noter qu’Isabelle et Nicolas ont brillamment réussi leur examen de juge arbitre. Ils pourront officier à partir du 1ier Janvier sur tous les matchs du Boulou Tennis.

Tennis le boulou.jpg

                                                             Sweats et vestes vont à merveille

La Médiathèque lance "El premi del llibre vivent"

Un partenariat s'est créé entre la Médiathèque, l'école maternelle Jacques Prévert et l'Escola de Català pour la participation à ce concours organisé par le Conseil Général.

Dernièrement, la classe de Mme Bonilla s'est rendue à la médiathèque pour initier ce projet, fil conducteur pour l'année scolaire, du prix du livre vivant en catalan.

Ces matinées furent auréolées de succès grâce à l'accueil chaleureux de Mme Bernardini, et l’intervention de bénévoles de l'Escola de Català du Boulou, enjoués et enchantés de travailler auprès de jeunes enfants comprenant cette langue.

Voilà donc tous les ingrédients réunis pour faire découvrir des albums en catalan tout en s'amusant, dans un esprit d'échanges intergénérationnel.

Ecole Médiathèque.jpg

                                                     Les élèves à l'écoute de Mme Bernardini

30/12/2016

Deux regards photographiques à la médiathèque

Mr Mangeot, l'Islande est une vos thématiques photographiques, Pourquoi?

« J'ai un goût immodéré pour la nature sauvage. Cette île offre des immensités vierges de toute trace d'aménagement où j'aime m'immerger. Ses paysages sont forgés par une activité volcanique intense et la proximité du cercle polaire explique l'abondance des glaciers, dont certains terminent leur course sur le littoral : c'est la combinaison de ces facteurs géologiques et climatiques qui font l'originalité de l'Islande.

Le soleil ne s'élève jamais très haut au-dessus de l'horizon, et dispense des lumières très favorables aux prises de vue. Outre ses paysages inoubliables, l’île offre à ses visiteurs une flore et surtout une faune spectaculaires et assez facilement accessibles : à la bonne saison, les oiseaux migrateurs venant se reproduire se comptent par millions, et il n'est pas rare d'observer phoques, baleines ou renards polaires...

Un paradis pour les amateurs de nature qui n'ont pas peur des intempéries : la pluie, la neige et les tempêtes sont quasiment inévitables. »

Quand à Mr Page : « Autodidacte j'ai commencé la photo par passion ... à 18 ans ... en parcourant des magazines spécialisés et des expos ... J'ai tout de suite apprécié le "Maître" Cartier Bresson pour sa spontanéité et surtout ses cadrages ... J'aime particulièrement tous ce qui est graphisme, mémoire collective et patrimoine ... quant à la technique j'aime les extrêmes ... Grand Angle & Téléobjectif ... La prise de vue "pris sur le vif" ... et pas de recadrage ...

Une image doit-être bonne directement à la Prise de Vue !! Sur le Pays Catalan j'ai environ 90000 images. Dans tous les domaines : Paysages, Fêtes profanes & religieuses, Architecture historique ou patrimoniale, Folklore et métiers anciens, ... etc. Dans les PO depuis 1999 ... passionné d'histoire j'ai appris à connaitre et à aimer la Catalogne (Nord & Sud) indissociable par la culture et la langue ...

Beaucoup de choses disparaissent ou sont modifiées à jamais ... Il est donc important d'en fixer et mémoriser un maximum pour le futur ... Je choisis mes sujets en fonction de tous ces critères (objectifs ou non) ... »

Expo jusqu’au 31 décembre à la médiathèque, les lundis de 13h 30 à 18heures ; mardis, mercredis, jeudis, vendredis de 9 heures à 12 heures et de 13h30 à 18 heures ; samedis de 9 heures à 12 heures.

M.Page.jpg

                                                           Didier Page devant ces oeuvres

28/12/2016

Café philo du Boulou, l’équipe clôt l’année avec un invité de marque !

La dernière rencontre de la saison réunissait une vingtaine de personnes autour d’un thème d’actualité : le dialogue interreligieux, et d’un invité de marque, Michel Bolassell.

Ce dernier fut, dans les années 2000, à l’origine de l’instauration à Perpignan de ce dialogue permettant à tous les représentants des différentes communautés religieuses d’échanger et de tenter de mettre en commun tout ce qui nous rapproche.

L’ouvrage de Michel Bolassell « Cet autre, mon frère », criant d’actualité, servait de base à cette discussion et apportait un éclairage nouveau à notre époque troublée. Une façon peut être de donner un autre sens à cette période de Noël !

Prochaine rencontre du Café Philo le 28 janvier à 10h à la médiathèque de la ville.

Blog.jpg

                                             Michel Bolassell en train d’échanger.

                                                                                Photo J. Martinez

26/12/2016

Première rencontre pour les « Vigatanes del Volo »

Aucune salle disponible dans la station thermale, les Vigatanes del Volo se sont expatriées au Mas de Nogarède à Céret pour tenir leur première réunion plénière dont le bureau tenait à cœur depuis longtemps.

Crée en mars 2013, le club, qui a pour vocation la promotion et la pratique de la course dans le Vallespir, compte actuellement plus de 140 membres coureurs issus pour la plupart du Vallespir, 80%, mais aussi de l’extérieur comme Millas, Salses, Argeles et LLansa. « Nous ne faisons pas la course au nombre évidemment, c’est notre réputation de convivialité et de non élitisme, qui attire la majorité d’entre nous. » nous glissera le président Xavier Soula .

Depuis ces trois années d’existence le club a réussi le jumelage avec la ville de Gort en Irlande, des podiums sur des courses comme la ronde Cérétane, le Maratrail, la Boucle St Jeannaise ou le pic de Garce.

Aidé d’un bureau qui œuvre tous les jours dans l’ombre, le président Soula mettra en lumière les bénévoles, les coaches également bénévoles, les sponsors et partenaires qui par leur participation ont permis d’offrir à chaque membre un superbe sweat. Nous citerons : Vallespir auto diffusion, Chez Mercé à Céret, Cindy Coiff à la Jonquera, Brico Marché le Boulou, Hervé Galy motoculture le Boulou, BTP ECOR.R Perpignan, Century 21 Céret et la société Vaills Asperi de St Jean Pla de Corts représenté par Mr Petit.

Pour conclure Robert Garrabé, coureur et vice-président du Conseil départemental dira : « Je suis sensible à votre invitation et je félicite l’ensemble de vos collaborateurs qui œuvrent pour permettre à l’ensemble de vos adhérents de s’épanouir pleinement. »

Un apéritif ou l’on notera la participation de Pizza Man de St Jean et une fiduea concoctée par Gérard et Olivier, assistés de cuistots émérites, permit à cette fratrie sportive de passer une excellent journée.

                                                                                    Jacques Martinez

Blog.jpg

                                     Les Vigatanes del Volo arborent leur nouveau sweats.

                                                                    Photo J. Martinez

24/12/2016

Un nouveau maillot pour le club cyclo de la ville

Lors de la dernière pause-café, quelque peu perturbée par la pluie, le club cyclo s’est vu doté d’un nouveau maillot, floqué aux couleurs de généreux donateurs et sponsors, tels que, la ville du Boulou, Fun Bike à Céret, Pizza’Man à St Jean Pla de Corts, Coiffure en Particulier à Céret, et Sud Optique au Boulou.

Fort de 37 licenciés, le club s’est étoffé depuis la prise en main du président Alain Hauet en 2012. Il est bon de noter qu’une section VTT vient d’être crée, ces sorties d'une durée d'environ 2 heures se veulent ludiques et accessibles à tous et toutes. Le club prend en charge l'assurance des 3 premières sorties. Rendez-vous samedi matin 9h00 à la Rambla pour un circuit de 20 Km, plat.

Un pot convivial où l’on notait la présence de Nicole Villard, maire, accompagnée de Georges Sanz adjoint aux sports scella cet acte de sponsoring.  

                                                                                 Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                         L’équipe cyclo et leur nouveau maillot.

                                                                            Photo J. Martinez

Des cadeaux au Football Club Boulou

Le père Noël n'a pas oublié le tout récent petit club de Football qui a vu le jour au Boulou.

En effet samedi dernier dans le complexe des Echards tous les joueurs du FCB Vallespir ont été récompensés par un sac de sport et un survêtement personnalisés à leur prénom.

C'est autour d'un traditionnel goûter qu’ils ont pu continuer l'après-midi, entamé par des matches (bonne prestation des U9 à Maureillas et victoire des U13 à Perpignan contre l'ASPM par 4 à 2 ce qui leur permet de finir la 2 ième phase à la première place) alors que parents et amis réunis autour d'un apéritif dînatoire ont prolongé la soirée.

Blog.jpg

                                              Les joueurs récompensés et leur encadrement

                                                                                 Photo J. Martinez

12/12/2016

Nouveauté mondiale au casino Joa

Nouvelle tendance vis-à-vis de la clientèle, nouvelle attractivité dans le landernau des jeux, Joa casino vient de mettre en service ce jour la plus grande machine à sous au monde.

Vidéo/rouleau, nouveaux thèmes, 3m10 de haut, 1,35m de large, cette surprenante nouveauté, unique actuellement sur la scène européenne, trône au beau milieu du parc de jeu boulounencq qui en comptabilise une centaine.

« Cela fait partie de notre politique de renouvellement de machines vis-à-vis de notre clientèle et c’est ce que l’on sait faire de mieux que de proposer de telles nouveautés vis à vis de la concurrence. » nous glissera Sébastien Canu, directeur général des lieux.

Alors une visite s’impose, un centime d’euro et la partie est jouée. Bonne chance à l’approche des fêtes.

                                                                                    Jacques Martinez

Blog.jpg

                             Mireille Bertan et Sébastien Canu entourent la belle machine

                                                                                 Photo J. Martinez

06/12/2016

Castanyada à l’école maternelle Jacques Prévert du Boulou

Dans le respect des traditions catalanes, et pour favoriser la convivialité, la Castanyada a eu lieu récemment dans la cour de l’école maternelle.

Dès le matin et tout au long de la journée, des parents étaient présents pour préparer cette fête : entailler les châtaignes, préparer les cornets, allumer le feu, actionner la machine à griller, aider les enfants à décortiquer les châtaignes brûlantes. Après la dégustation, les enfants ont chanté quelques chansons en catalan.

C’est dans la bonne humeur qu’enfants, parents, enseignants ainsi que madame le Maire et son adjoint ont partagé ce moment. Les classes bilingues de la maternelle avaient invité les copains de l’an dernier partis au CP à l’école élémentaire.

Félicitons les maîtresses Adoration et Virginie à l’initiative de cette manifestation très réussie et sympathique et remercions vivement Anne Lise Moreaux, parente d’élève qui a offert les châtaignes et tous les autres parents pour leur aide efficace, leur présence et pour leur bonne humeur ! A tous, à l’année prochaine !

Castagnade.jpg

                                                           Une découverte pour les enfants

05/12/2016

Dotation d’un survêtement au Boulou Football Club

Nouveau venu dans le landernau footballistique de la cité thermale, « le Boulou Football Club » vient de créer un partenariat avec l’établissement local Intermarché.

Ce dernier sous la houlette de son nouveau patron Patrick Fabre, accompagné de son directeur Thierry Mollard a souhaité s’investir auprès de l’association sportive en lui offrant un splendide survêtement floqué aux couleurs de l’enseigne commerciale.

Heureux de passer l’hiver au chaud, les enfants reçurent également des friandises offertes par un papa de joueur. Honorés, les présidents et membres encadrants du club adressent un grand merci à Mr Patrick Fabre.

                                                                            Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                               Enfants heureux de cette dotation

                                                                           Photo J. Martinez

L’artiste sétoise Virginie Fongaro à l’espace des arts

Virginie Fongaro vit à Sète. Pour la petite histoire: baptisée par Paul Valéry, enfant du pays « l’île singulière », qui a vu naître aussi les frères Di Rosa ,elle est baignée de soleil et d’embruns et c’est ce même soleil et le bleu de la méditerranée que nous retrouvons dans ses toiles pleine de vie, de mouvement, de couleur, foisonnant de personnages loufoques qui évoluent frénétiquement sur la surface peinte.

Mais que l’on ne s’y trompe pas, si tout ce petit monde vu au microscope s’agite en tous sens et semble générer le chaos, rien n’est laissé au hasard ; tout en effet dans le travail pictural de l’artiste est parfaitement maîtrisé.

Virginie Fongaro avec beaucoup de talent, nous promène dans un univers haut en couleur où chaque détail a sa place: une démarche plastique à l’écriture graphique rappelant son rattachement à la Figuration libre. La palette est composée de couleurs franches et chatoyantes, on notera le mariage superbe que fait l’artiste du vert et du violet pour ne citer qu’eux. Et si tout cela est empreint de gaieté, l’artiste à travers un prisme onirique, montre notre monde tel qu’il est, avec ses travers mais dépeint avec humour et dérision ; il semble évident que raconter des histoires en passant par l’écriture graphique qui compose ses toiles ou les mots (en l’occurrence, des jeux de mots) couchés sur le papier pour appuyer son propos, dénote un réel désir de communiquer.

Le monde de Virginie Fongaro tel qu’il transparaît à travers son œuvre est décalé, assumé, joyeux et mordant à la fois, issu de ses lectures de jeunesse qui l’ont nourrie (la bande dessinée notamment) et cela fonctionne ; il y a beaucoup d’authenticité dans son travail.

Que ce soit à travers ses choix littéraires, son engagement artistique et sa démarche auprès de personnes atteintes de troubles psychiques, c’est cette humanité qui est décrite ici et si l’artiste en parle beaucoup avec des mots ou ses pinceaux, elle en dit finalement tout autant sur elle qui a choisi de donner à l’humain, la place centrale.

« Je peins avant tout pour libérer les collisions « magmagnétiques », pour connecter les paradoxes et pour partager nos étincelles d'émotions originelles » écrit-elle. 3 verbes qui sont 3 clefs : « libérer », « connecter », « partager ».

A découvrir et partager donc jusqu’aux veilles de Noël, 22 décembre, à l’espace des arts rue des écoles au Boulou. Entrée libre.

Pour tout renseignement : 04 68 83 36 32 et horaires d’ouverture ici: www.espacedesarts.pro

Fongaro.jpg

Virginie Fongaro et son chat