21/11/2014

Porte ouverte à la création d’entreprise ce vendredi 21 novembre en mairie.

Créer ou reprendre une entreprise demande de solides compétences et un accompagnement personnalisé. Le Pôle Emploi de Céret organise avec ses partenaires une : matinée d’information sur la création et la reprise d’entreprise. Ce vendredi 21 novembre de 9h à 13h en mairie du Boulou, venez rencontrer les partenaires de la création et reprise d'entreprises.
En un seul lieu, vous y trouverez les principaux partenaires auxquels vous devez vous adresser pour réussir votre démarche.
Ils vous reçoivent  et vous accompagnent dans  votre projet :
- les chambres consulaires (Chambre d'agriculture, CCI chambre de commerce et d'industrie, chambre des métiers et de l'artisanat)
- les financeurs (AIRDIE et NACRE)
- Pôle Emploi
et l'AGEFIPH.

20/11/2014

Tissons la Création à la salle Joan Cayrol

Ce jeudi 20 novembre à 15h00 à la salle Joan Cayrol, présentation de la collection Automne-Hiver par des mannequins bénévoles, 40 pièces uniques réalisées à partir de vêtements récupérés.

Le sous-préfet Gilles Giulliani en visite à l’autoport

Les membres du Conseil d’Administration de l’Autoport du Boulou, Robert Garrabé, Président du Syndicat Mixte, Nicole Villard, maire du Boulou,  Robert Navarro, Président de la CCI des P.O., Bernard Fourcade, Président du CRCI et leurs adjoints respectifs, ont reçu Monsieur Gilles Giulliani, sous-Préfet de l’arrondissement de Céret afin d’évoquer les différents dossiers en cours d’instruction. Une visite du site a été effectuée et de nombreuses perspectives de développement et d’aménagement ont été évoquées. La délocalisation de l’entreprise Lorry-Rail, le développement économique dans le domaine numérique, la requalification de l’espace central témoignent d’une démarche volontaire et exemplaire au service  d’un  nouveau modèle énergétique et écologique. Ce dispositif nous permettra d’être accompagné et orienté par l’Etat dans l’ensemble des projets de développement.

Blog.jpg

 Photo : au cours de la visite

                                                                       Photo Image 66

 

19/11/2014

La bataille du rail version 2014 : Après la chute du transport de fret, le ferroviaire va-t-il de nouveau assister à une rechute du transport de voyageurs ?

L’association « Énergie TGV » communique :

Les années 1960 (les sixties pour rester in), virent le développement du transport individuel au détriment du transport collectif, avec l’essor de l’automobile, ce fut le début de la chute du transport « voyageurs ferroviaire » mais aussi le début des accidents de la route et également le début des fermetures de lignes. 1981, inauguration d’un nouveau moyen de transport ferroviaire, sur une ligne spécialisée (LGV), le TGV sur le trajet Paris-Lyon ; avec le TGV le 21eme siècle pointait à l’horizon. Le TGV, c’était :

* La grande vitesse, au service des voyageurs, avec le rail, Paris Lyon en 2 h ;

* La possibilité de continuer le trajet sur les lignes classiques sans perte de temps aux correspondances et dans une ambiance agréable et confortable ;

* Ce fut le grand retour de la clientèle « voyageur » conquise par le modernisme répondant aux besoins de cette fin de siècle ;

* La sécurité du transport, mais aussi un train de son époque consommant de l’énergie nationale et non polluant.

2014, soit 33 ans après,  « un quarteron » de technocrates, refusant la crise actuelle, décide subitement que ce qui a fait le succès du TGV est devenu un handicap ; trop de circulations sur lignes classiques, trop d’arrêts etc. Quand on veut abattre son chien, on dit qu’il a la rage, que nous prépare donc la Cour des Comptes avec cette tirade sur les TGV atlantique, nord et méditerranée, à noter l’absence du TGV est (Les études concernant le TGV est, ont toujours conclu au déficit de cette LGV), utilisé il est vrai par une clientèle essentiellement liée au Parlement Européen et bénéficiant de conditions pécuniaires favorables d’accès. Par ailleurs l’emprunt, d’un TGV sur une ligne classique, est toujours soumis, en plus de l’acquittement du cout du billet, d’une réservation obligatoire.  Le succès du TGV, il faut le reconnaitre, a entrouvert une porte à certains excès, en particulier sur le nombre des arrêts, 230 au dire de la Cour des Comptes ; ce fut certainement un moyen pour certains édiles d’assurer ainsi une réélection, ne généralisons pas toutefois ces arrières pensées. A Énergie TGV nous avons demandé mainte fois, sans succès à la SNCF, à la suite du cadencement des TER, de bénéficier d’une liaison directe de Perpignan à Montpellier, gagnant ainsi 2 à 4 arrêts ; tout n’est pas perdu puisqu’à la suite de la mise en service de la LGV Barcelone, nous bénéficions maintenant d’une liaison directe avec Toulouse avec un seul arrêt à Carcassonne. Pour information, le projet actuel, de LGV Perpignan-Montpellier, comprend 2 gares nouvelles situées à 30 KLa bataille du rail version 2014 : Après la chute du transport de fret, le ferroviaire va-t-il de nouveau assister à une rechute du transport de voyageurs ?m l’une de l’autre, alors que le projet initial n’en comprenait qu’une entre les 2 villes. Et si la Cour des Comptes se trompait, cela c’est déjà vu, et que ce ne soit pas le nombre de kilomètres parcourus sur lignes classiques qui est en jeu, mais le déficit de LGV  qui pénalise considérablement le développement de ce mode de transport collectif ; il est curieux de constater que lorsqu’on envisage la mise en service d’une voie nouvelle sur autoroute, on parle «  d’investissements » ; lorsqu’on parle d’infrastructures ferroviaires on parle de « couts ». Si par malheur, le constat textuel de la Cour des Comptes devait être suivi d’effets, nous risquons d’assister au report des terminus des TGV, autres que ceux continuant sur l’Espagne, ramenés de Perpignan à Montpellier ; l’hémorragie a débutée avec le TGV de Lille. Que vont penser les habitants et surtout les élus devant cette modification éventuelle, laissant les voyageurs, des Pyrénées Orientales, à une hypothétique correspondance à Montpellier, de la voie D à la voie F et une attente d’une demi-heure. Nous engageons les usagers des P.O. à nous faire connaitre leur avis par mail (energietgv@gmail.com) ou par courrier (Énergie TGV 140, avenue James Watt – 66400 Perpignan) éventuellement par l’Indépendant si celui-ci souhaite se joindre à cette consultation.

                                                                                    Son Président – Claude Auger  

02/11/2014

La gestion du nouvel office de tourisme déjà sur la sellette

A lire article de ce jour 31 octobre page 18 de l'indép

http://www.lindependant.fr/pyrenees-orientales/le-boulou/

27/08/2014

Fermeture du centre commercial "Les Portes du Vallespir" au Boulou, l'Intermarché détruit par un incendie

 

IMG_0005.JPG

IMG_0002.JPG

IMG_0010.JPG

Un incendie s'est déclaré peu après minuit et demi, cette nuit du mercredi au jeudi 27 août 2014, au centre commercial "Les Portes du Vallespir" au Boulou.

A l'arrivée des premiers effectifs de sapeurs-pompiers, le feu avait déjà percé la toiture et s'était propagé à la totalité de la surface de vente de l'Intermarché. La structure métallique du bâtiment menaçait également de s'effondrer.

"Notre priorité est donc de préserver les locaux administratifs, protégés par une enceinte en béton, ainsi que la réserve du magasin", expliquait sur place le commandant Frédéric Lhomme, officier supérieur d'astreinte au Sdis 66. 45 sapeurs-pompiers et d'importants moyens, mobilisant un bras élévateur et une échelle, ont été déployés afin d'attaquer l'incendie par le haut du bâtiment.

En dépit des efforts des pompiers, le feu a entièrement détruit les 2000 m2 de surface commerciale du bâtiment. 1000 m2 contenant les locaux administratifs et la réserve ont en partie été épargnés par les flammes, mais non par les fumées. De la même manière, les trois commerces exploités dans la galerie du bâtiment sont rendus inexploitables par le dégagement de fumées.

Au total, ce sont donc 47 personnes qui se retrouvent dès ce matin au chômage technique. Le directeur de cabinet de la préfecture, Fabrice Rosay, s'est également rendu sur place afin d'apporter le concours de l'Etat aux commerces impactés. Un soutien qui ne sera pas de trop pour Frédéric Miton, l'adhérent Intermarché qui avait repris le fonds de commerce il y a à peine 15 mois. Avec son père et son épouse, le jeune chef d'entreprise a regardé, toute la nuit, son outil de travail se consumer peu à peu.

"Vers minuit et demi, c'est la société de télésurveillance qui nous a appelé, en indiquant que l'alarme s'était déclenchée en plusieurs points du magasin. On a pensé à un cambriolage, mais un employé du McDonald's d'à côté, que nous connaissons, nous a appelés pour nous dire que ce n'était pas ça... Je suis complètement abattu. Pour nous, et surtout pour nos 36 salariés...".

Ce mercredi matin, une fois le site sécurisé, les gendarmes de la Brigade de recherches et la Cellule d'investigations criminelles se rendront sur place pour procéder aux relevés nécessaires à l'enquête. D'après les témoignages recueillis sur place, le feu serait parti du centre du magasin, provoquant l'affaissement de la structure. L'exploitation, si elle est possible, des bandes de vidéosurveillance permettra peut-être d'en savoir davantage sur les causes de ce sinistre.

http://www.lindependant.fr/2014/08/27/

 

24/08/2014

La technologie 4G, très haut débit mobile d’Orange, est désormais disponible

CP 4G Le Boulou 1.jpgLa technologie 4G d’Orange - très haut débit mobile - est désormais disponible dans notre ville.

Sachant que La technologie 4G révolutionne les usages en mobilité, elle permet de tout partager plus vite.

L’utilisation des smartphones, tablettes, ordinateurs portables compatibles 4G en déplacement est plus fluide, instantanée.

De nouveaux usages sont possibles : TV haute définition (HD) sur mobile, vidéo HD en mobilité…

Grâce à la 4G, équipés d’un terminal compatible, les Boulounencqs accèdent donc à un débit théorique maximum pouvant atteindre jusqu’à 150 mbits/s.

Le couple de fréquences du réseau d’Orange - 2,6 GHz et 800 MHz - assure des débits optimaux, une vitesse supérieure et une couverture étendue.

Fin 2014, on dénombrera 370 sites en service. Aujourd’hui, 1,7 million d’habitants de notre région sont couverts en 4G et, à la fin 2014, 1,9 million d’habitants pourront en bénéficier, soit 73% de la population du Languedoc-Roussillon.

Le site http://reseaux.orange.fr/couverture-mobile indique si son adresse est couverte par la 4G d’Orange.

Toutes informations complémentaires, conseils adaptés à vos besoins dans les boutiques de Perpignan et sur le site http://reseaux.orange.fr/4g

CP 4G Le Boulou 2.jpg

Photos : Une révolution technologique

25/07/2014

Deux nouvelles formations au Greta ( Site Le Boulou )

 Le Greta Catalogne Formation (Site Le Boulou) met en place une formation :  CAP Cuisine du 22 septembre 2014 au 10 juin 2015 ainsi q’une formation : CAP Agent de prévention et de sécurité de septembre 2014 à juin 2015. Ces formations sont financées par la Région Languedoc Roussillon. Renseignements et inscriptions au : 04-68-81-58-53. Validation auprès de la MLJ (moins de 26 ans) ou Pôle Emploi (plus de 26 ans)  .

23/07/2014

Nouvelle formation au Greta Catalogne, secteur bâtiment.

Le Greta Catalogne Formation (site Le Boulou) met en place en septembre 2014 des formations dans le secteur du bâtiment, financées par la Région Languedoc Roussillon : CAP Maçon – CAP Menuisier Installateur - CAP Préparation et Réalisation d’Ouvrages Electriques - CAP Installateur Sanitaire - CAP Installateur Thermique.

Renseignements et inscriptions au Greta : 04-68-39-00-14.Validation du projet auprès de la MLJ (pour les moins de 26 ans).

Validation du projet auprès de Pôle Emploi (pour les plus de 26 ans).

http://www.gretalr.com/greta/greta-vallespir-côte-vermeille

13/06/2014

La Foire Expo poursuit son aventure

Devenir pérenne avec plus de 4000m² d’exposition voilà le défi que s’est lancé l’Union des Commerçants et Artisans ( U D C A ) de la ville en ouverture de cette 3éme édition. C’est au son des Petits Tambours que le traditionnel ruban fut coupé par Christian Olive maire accompagné de Robert Garrabé Conseiller Général, d’Alain Torrent Président de la Communauté de communes du Vallespir, de Jean-Pierre Navarro Président de la CCI et bien d’autres acteurs locaux. Adossée à des partenaires institutionnels : Communauté des communes du Vallespir, Conseil Général, Chambre de Métiers et de l’Artisanat, Crédit Agricole, CCI et Ville de le Boulou, cette manifestation majeure de notre secteur séduit de plus en plus de visiteurs. « Oui , c’est sympa, l’offre est très éclectique et de plus on s’y sent bien à l’inverse des grosses foires de la région » souligna un chaland prospectus à la main.

 Prenant la parole Eric Bassou co-président avec Joël Brial salua l’assistance et remercia les services municipaux pour leur parfaite implication dans cette réalisation. Ensuite les élus unanimes mirent en exergue la crédibilité de cette foire qui permet aux entreprises de notre territoire d’exprimer leur savoir faire et leur qualité de service. Complétée cette année d’animations diverses, de jeux pour enfants, de restauration de qualité, de baptêmes en hélicoptères, d’un marché artisanal, le stand des sapeurs Pompiers de la ville connut un franc succès. Un clin d’œil au D-Day fut également observé par l’exposition de véhicules militaires anciens prêtés par la famille Nègre.

En conclusion le co-président Bassou dira : « Nous sommes entrain de semer pour enfin mieux récolter dans ces temps si difficiles. » Courage et félicitations.

Contact : http://udca.leboulou.over-blog.com

mail udca.leboulou@gmail.com .

                                                                         Jacques Martinez

Blog 1.jpg

Blog 3.jpg

Vico 2014 copie.jpg 

Blog 2.jpg 

                                                                             Photos Image 66

16/05/2014

Petit-déjeuner parrainage par la mission locale jeunes des PO

Blog 1.jpg

Structure d’accompagnement vers l’emploi des jeunes de 16 à 25 ans grâce à son réseau relationnel, la "Mission Locale Jeunes" (13 antennes dans les PO) a organisé dernièrement à la salle Joan Cayrol de la ville un petit déjeuner parrainage, où 33 jeunes du territoire, détenteurs d’un projet préalablement préparé, ont pu rencontrer 28 chefs d’entreprises opérant dans divers domaines. Un moment convivial, sérieux pendant lequel ces jeunes ont pu exposer à plusieurs responsables leur ambition personnelle. Accompagnement supplémentaire, le parrainage leur permet de voir la réalité de l’entreprise et du monde du travail vers lequel ils souhaite se diriger. En 2013, grâce aux 90 parrains engagés dans l’action, 53% des jeunes filleuls ont intégré le marché de l’emploi. Outils innovateurs et adaptés pour garantir un rendement de qualité, voilà les éléments sur lesquels s’appuient la Mission Locale Jeunes des PO.

Contact : 04 68 34 79 54, mission.locale.jeunes@mjl66.org 

www.mjl66.org.

                                                         Jacques Martinez 

Blog 2.jpg

 Photo : Rencontres autour d’ateliers avec différents chefs d’entreprises.

                                Photo Image 66

 

21/04/2014

Nouveau dans le commerce

Christophe et Sandrine sont heureux de vous accueillir dans leur nouvelle pizzeria « Le Centrick » au 23 de l’avenue de Lattre de Tassigny et vous propose leur formule 3 pizzas achetées la 4éme offerte ou une bouteille de vin. Ouvert tous les jours de 10h /15h et de 18h/23h . Fermeture uniquement le lundi midi. Contact : 06 16 10 13 97