19/03/2017

Signature d’une convention avec la ville de Biure

Commune d’Espagne toute proche, intégrée dans la communauté autonome de Catalogne, province de Gérone, à quelques kilomètres de Pont de Molins, cette dernière a le privilège d’avoir un passé historique très fort lors des guerres de notre jeune république française de 1793/1794 avec nos voisins espagnols, avides de reconquête de notre cher Roussillon depuis le traité des Pyrénées.

Et c’est justement à Biure, lors de la célèbre bataille du Boulou, les espagnols étant sur le repli, que le jeune enfant de troupe Pierre Bayle né à Toureilles dans l’Aude fut tué d’un éclat d’obus le 1er novembre 1794. Une stèle rend hommage à cet enfant de troupe sur les pentes du Mont Roigt. A noter que sur ces violents combats, le général Dugommier ainsi que commandant espagnol Luis Firmin de Carvajal trouvèrent également la mort.

Riches de ce passé historique les trois communes, Toureilles ou naquit Pierre Bayle en 1783, le Boulou et Biure unissent en 2015 leur destinée pour un meilleur avenir. Antoni Vallet, chargé de la promotion culturelle inter frontalière à la mairie de Biure a mis en marche un processus de collaboration avec les trois municipalités.

Samedi dernier, en mairie de Biure, Nicole Villard maire de le Boulou, Marti Sans i Pairuto alcalde de Biure ont paraphé un document de travail projetant de mettre en place un groupe de travail qui se réunirait deux fois par an pour parler de l’Europe, de culture, de visons futures pour que ce triste passé ne se reproduise plus.

Au cours de cette magnifique journée l’on a pu découvrir, les richesses de la ville, ses différents clubs sportifs, sa gastronomie ainsi que les ruines en rénovation du Monastir de la Mare de déu del Roure. Pour terminer cette journée sur une note musicale, un concert de l’ensemble vocal Coram, quatuor vocal composé de Olivier Sans (qui le dirige), Maïté Fessy, Martine Laurent et Nicole Renzini, spécialisé dans le chant sacré à capella, avec un large répertoire, plus particulièrement,la renaissance espagnole et les œuvres contemporaines plus épurées d'Arvo Pärt fut plébiscité à plusieurs reprises par l’assistance venue en nombre en l’église St Estève.

                                                                          Jacques Martinez

Biure n° 3.jpg

Signature de la convention

Biure n° 1.jpg

Les acteurs réunis

Biure n° 2.jpg

                                                                    L'ensemble Coram

                                                                      Photos J. Martinez

Les commentaires sont fermés.