17/02/2017

Téresa Rebull : Une vie à mille temps

« Femme de cœur et de combat » comme le souligne le titre de l’exposition actuelle qui se tient à la Maison de l’Histoire.

Téresa Rebull a hérité de sa jeunesse, de ses idéaux familiers, du contexte de son époque, tous les éléments nécessaires pour construire une œuvre assez exceptionnelle. D’une beauté physique rare, style Joan Baez des années 70, enrichie d’une beauté intérieure aussi remarquable, au caractère bien trempé, il n’était pas évident de mettre en forme cette œuvre si riche, me diront Christine Lavaill, commissaire de l’exposition et Robert Triquère de Balzac.Editeur.

C’est autour de l’autobiographie de Térésa Rebull « En chantant » et de l’aide précieuse du Conseil départemental, de la collaboration d’André Vinas, de Jacky Solé, historien de l’art et de nombreux autres intervenants que cette exposition a pu voir le jour, qui plus est, à la maison de l’Histoire, au cœur de l’espace Culturel de la ville dénommé « Espace Teresa Rebull » en 2014 par le maire Christian Olive, décédé depuis.

Une biographie assez remarquable. Née en 1919 en Catalogne du Sud au sein d’une famille fortement engagée dans l’action politique elle se verra dans l’obligation de fuir les troupes franquistes lors de la Rétirada en 1939. Montera à Paris et côtoiera Camus, Sartre et bien d’autres durant ces années d’exil. Elle se dirigera alors vers le théâtre, les arts, l’écriture de poèmes, la chanson, et s’engagera dans « La Nova canco Catalane » avec son ami Lluis Llach. Militante féministe avant l’heure, farouchement belle et libre, Téresa Rebull était une icône multiple pour les catalans.

Installée à Banyuls sur mer elle se mettra à la sculpture, à la peinture sous la figure tutélaire de son maître Cézanne. Elle s'éteindra à Banyuls en avril 2015. Touche à tout, véritable couteau suisse, elle s’immisce à la fois dans la musique, l’écriture, l’art en particulier, et la condition humaine.

Voilà donc le contenu d’une vie bien remplie, mis en scène remarquablement à la Maison de l’Histoire jusqu’au 27 février prochain.

Horaires d'ouverture : Espace Téresa Rebull, du Mercredi au Vendredi 10h00 - 12h00 / 14h00 - 17h00 (Vendredi jusqu'à 18h). Le Samedi : 9h00 - 13h00 Tél. : 04 68 83 75 01 06 51 02 88 49

                                                                           Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                               Lors du vernissage

                                                                    Photo J. Martinez

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.