26/01/2017

Robert Barrière présente « Urban Planet » à la médiathèque

Catalan du Vallespir, résidant à Saint Jean Pla de Corts, Robert Barrière présente Urban Planet, une exposition de photographies, à la médiathèque municipale durant tout le mois de Janvier. Photographe autodidacte, Robert Barrière a obtenu le prix Coup de Cœur du Jury Visa Off pour son reportage " A bout de soufre " montrant les dures conditions de travail des porteurs de soufre dans le cratère du volcan Kawah Ijen situé dans l'extrême est de l'île de Java.

Comment est née votre passion pour la photo ?

J'ai commencé la photographie à l'âge de 12 ans grâce à mon oncle Charles Ibanez photographe et horloger au Boulou, et qui m'a transmis cette passion.

Quelles thématiques traitez-vous ?

Je suis curieux, donc je traite tout type de sujet en photographie, mon thème de prédilection est quand même le reportage photographique dont j'avais toujours rêvé en faire mon métier, la vie en a décidé autrement.

Vous voyagez beaucoup, comment se créent vos reportages sur le terrain ?

J'adore les voyages et donc j'aime partager au travers de la photographie ma passion de la découverte de lieux insolites et d'aller à la rencontre d'ethnies ou de populations qui vivent différemment de nos sociétés européennes. J'ai beaucoup voyagé ces 20 dernières années un peu aux Etats Unis et Canada, mais surtout dans l'Asie du Sud Est, Indonésie, Asie et Inde.

Quel message souhaitez-vous transmettre à travers l'exposition Urban Planet , nommée pour le Prix thème libre au Festival Visa Off 2012 et présentée à la médiathèque jusqu'au 31 janvier ?

Ces photographies, contrairement à ce que je fais d'habitude, ont été prises en France, à Paris dans le quartier de La Défense à l'occasion d'un déplacement professionnel. Lorsque je suis allé faire ces photographies, dans ce site aux constructions futuristes aux immenses tours de verre, le gens que j'ai croisé marchaient vite, téléphones mobiles collés à l'oreille, et paraissait complètement déconnectés du monde réel. J'ai toujours pensé que ce type d'habitat de demain ne favorisait pas l'échange et que plus on concentre les populations dans un habitat surdimensionné, moins il y avait de lien social. En 2030, huit humains sur dix habiteront dans des villes peuplées de dizaines de millions d'habitants. L'homo-urbain, comme l'homo sapiens apparu il y a 200 000 ans, s'intègre petit à petit dans ce nouvel habitat.

Vous avez participé à de nombreux Visa Off. Une de vos photos a été retenue pour illustrer l'affiche et le dépliant du Visa Off 2016, que vous apportent ces expériences ?

Visa Off et moi, c'est une aventure qui dure depuis cinq ans avec justement cette exposition en 2011, puis j'ai eu un prix en 2012 pour un reportage en Indonésie sur les porteurs de soufre. Cette année, j'ai eu la chance d'être retenu pour faire l'affiche du festival avec un reportage sur le bain sacré des femmes en Inde du Nord, dans la province du Rajasthan.

Vous êtes membre du Perpignan Photo Club, des expositions collectives sont souvent proposées par l’association, est-ce une complémentarité à votre travail photographique individuel , une ouverture vers d'autres photographes , d'autres techniques , d'autres lieux d'exposition ?

Je suis dans un club photo très dynamique ou j'apprends beaucoup et je fais des concours. Je suis affilié grâce à Perpignan Photo à la Fédération Photographique de France, mais aussi la Fédération Catalane Sud ainsi qu'à la Fédération Espagnole de Photographie.

Quelle photographie aurait-pu susciter votre amour pour cet art ?

Difficile pour moi de citer une seule photographie, mais j'aime la photographie humaniste de Robert Doisneau dont je suis un fervent admirateur et ce sont ses photos qui m'ont touché, ensuite j'adore Sebastiao Salgado, Steve Mac Curry... mais la liste est longue, quand on aime, on ne compte pas...

Médiathèque de la ville, av Jean-Léon Grégory, les lundis de 13h 30 à 18heures ; mardis, mercredis, jeudis, vendredis de 9 heures à 12 heures et de 13h30 à 18 heures ; samedis de 9 heures à 12 heures.

                                                          Propos recueillis par Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                             Robert Barrière, photographe

                                                                                           Photo : ML. Martinez

Les commentaires sont fermés.