18/12/2016

De la lumière du Roussillon aux lumières de Manhattan

Ce dernier mois de novembre se terminait à New York l’exposition de Michèle Vert-Nibet à la Jadite Gallery.

Ce fut la rencontre entre la lumière de notre région que cette artiste connait si bien , avec les neiges du Canigou, les fougères des Albères , et la baie de Cadaqués , tout cela au cœur d’un Manhattan illuminé et vibrant de tensions électorales .

Dans la nuit New-yorkaise, l’éclairement de l’Arbre-Sourire apportait sa douceur et provoquait l’étonnement des visiteurs. Le brassage des cultures, new-yorkais, bulgares, cubains, polonais et autres se joignait à une sympathique réunion d’amis catalans.

Après cet intermède américain, Michèle Vert-Nibet , de retour dans notre région , a réalisé la carte de vœux de l’Association des Maires de Pyrénées Orientales que nous découvrirons bientôt .

Souhaitons à l’artiste une année 2017 aussi créative.

                                                        Jacques Martinez

Sans titre-1.jpg

                                                            Lors du vernissage outre-atlantique

Les commentaires sont fermés.