25/01/2016

Les ours s’approprient la médiathèque

Jusqu’au 30 janvier, Monique Granados (intervenante du club de danse en ligne de l’Ecole de Musique du Boulou) expose sa collection d’ours en peluche à la médiathèque municipale.
•    Combien d’ours constituent la collection ?
La collection réunit une centaine d’ours en peluche de toutes tailles, de diverses matières et d’époques différentes : l’ours le plus ancien date de 1920.
•    Quand avez-vous commencé à collectionner ?
J’ai commencé en 1962, à la naissance de mon fils. Cet évènement m’a amenée à créer mon premier ours.
•    Comment avez-vous constitué votre collection ?
J’ai fabriqué moi-même de nombreuses pièces de la collection, et au fil du temps j’en ai acheté également quelques-unes.
•    Pour vous que représente l’ours ?
En tant qu’animal, l’ours est pour moi le symbole de la puissance, de la nature. L’ours en peluche représente la douceur, la sécurité et il fait appel à nos souvenirs d’enfance les plus profonds. En regardant le film « l’Ours » de Jean-Jacques Annaud, j’ai été très émue. La mort de Cannelle, l’ourse abattue le 1er novembre 2004, dans la vallée d’Aspe dans les Pyrénées Atlantiques m’a beaucoup touchée. Pour lui rendre hommage, j’ai crée Cannelle, un ours en peluche de 1m45 de haut, visible à la médiathèque.
•    Aviez-vous déjà exposé cette collection ?
Oui : dans le cadre de l’exposition des créations artistiques de l’association « Les Mains d’or du Vallespir » une partie de la collection a été présentée à la salle des fêtes du Boulou.
A la médiathèque municipale, cette deuxième exposition est en lien avec  la thématique des fêtes de l’ours en Vallespir qui débuteront en février 2016.
Entrée Libre 04 68 83 75 00

Ours 2016.jpgPhoto : Monique Granados la gardienne


                           Photo J. Martinez

Les commentaires sont fermés.