12/08/2015

Le jardin intergénérationnel : un projet coopératif pour les enfants.

Jardins 2.jpgvoilà deux ans maintenant que le jardin intergénérationnel a vu le jour au Boulou. L’idée a d’abord germé dans la tête de personnes à la retraite désireuses de donner le goût du travail de la terre aux enfants et de transmettre leurs connaissances et leur savoir-faire.  Une demande a été faite auprès de la mairie de la ville qui a tout de suite octroyé un terrain de 1000 m2 pour ce projet, près des berges du Tech. Les services techniques ont préparé le terrain,  installé l’eau ainsi qu’un cabanon. Les jardiniers bénévoles ont acheté les outils adaptés aux petites mains comme les râteaux, binettes, serfouettes, arrosoirs  et  plantoirs. Neuf classes se sont relayées dans le jardin durant toute l’année, celles de mesdames Batteux, Bord, Cinquilli, Coste, Dias, Guillemin, Razouls , Ruiz et Saqué .

Environ 200 élèves, du CP au CM2 ont pu ainsi expérimenter avec joie les bienfaits du jardinage. Ce projet est avant tout pédagogique : au-delà de l’effort physique très bénéfique (désherber, répandre le fumier, arroser, bêcher, déterrer…),  les enfants ont vécu en direct le cycle de vie d’un végétal, la transformation de la fleur en fruit, le rôle des pollinisateurs en observant les abeilles et autres insectes utiles.  Ils ont planté, semé, et vu pousser potirons, salades, haricots verts, petits pois, fèves, oignons, aubergines, tomates, salades, fraises, pommes de terre, courgettes et fleurs de toutes sortes, radis, tournesols, aromatiques ainsi que des arbres comme le citronnier, l’olivier, un noyer ainsi qu’un petit chêne vert offert par l’école de Saint Pierre del Forcats à leurs correspondants de CP de la classe de Mme Bord.

Ils ont même pu mettre leur talent créatif en avant en faisant du land art avec les éléments de la nature présents dans le jardin. Ces  activités sont évidemment propices à un travail sur la langue orale et écrite mais aussi en mathématiques avec comptage des plants et graines, mesure des parcelles, représentation sous forme de plans….Ce jardin pédagogique est coopératif car les élèves tournent sur toutes les parcelles et ce que les uns plantent, les autres vont l’arroser, désherber puis récolter à tour de rôle. Il est propice aux débats et discussions, pour une participation active des élèves au devenir de leur jardin. Cette activité leur a également permis de pratiquer l’entraide et la coopération, valeurs fondamentales du bien vivre ensemble. La production est partagée et quel bonheur de manger les fruits et légumes que l’on a fait pousser soi-même. Plusieurs enfants ont même découvert le goût des petits pois frais !

C’est un très beau projet, riche en apprentissages et tellement motivant pour les élèves ! L’équipe enseignante remercie la mairie du Boulou qui subventionne l’association récemment créée. Elle remercie également l’équipe de jardiniers qui donnent de leur temps, de leur énergie et leur bienveillance auprès des élèves : Mmes  Nadine Bassou, Florence Libaude, Farida Taourchi; Mrs  Jean-Pierre Ortaffa, Claude Albert, Pierre Laurent, José Ros, Armand Lafuente, et Marcel Gelfi.

Ce jardin crée du lien. Il unit les enfants autour d’un projet commun, l’équipe enseignante, des personnes retraitées mais aussi la MJC, Maison des jeunes du Boulou, qui prend le relais durant les vacances scolaires et continue d’entretenir, récolter et mener ses propres projets jusqu’à la rentrée prochaine. Ils ont d’ailleurs confectionné des petits panneaux avec les noms de chaque fruit et légume en français et en catalan avec la représentation peinte du végétal.

Pour bien fonctionner, nous avons besoin de volontaires qui peuvent donner une ou deux heures de leur temps régulièrement ou sur une période. Toute personne intéressée pour participer à ce beau projet peut se rapprocher de la mairie du Boulou qui les orientera vers les personnes responsables de l’association du jardin.

Jardins 1.jpg

 

Photo : Une belle équipe de jardiniers ainsi qu’une belle cueillette.

Les commentaires sont fermés.