25/03/2017

Sortie Cyclo de ce dimanche 26 mars 2017

DIMANCHE 26 passage à l’heure d’été Pause-café de Thuir à la MJC

Départ 8h15 de la Rambla, 8h30 de St Jean, 8h45 carrefour col de Llauro Céret ; 76 Km Le Boulou – St Jean –Céret – Col de Llauro – Tordères – Fourques – Terrats – Llupia – Thuir – Llupia – Piste cyclable – Ponteilla – Canohès – Pollestres – Villeneuve la Raho – Brouilla – St Genis – Le Boulou. Dernière sortie VTT du dimanche, RDV 8h30 rond-point de St Jean.

Groupe 2 : Départ et horaire identiques au groupe 1 avec circuits adaptés.

Sorties en semaine Mardi, jeudi, les randonneurs, mercredi, vendredi les sportifs, départ 8h15 de la Rambla, Le Boulou

Que vous soyez curistes ou vacanciers, vous êtes les bienvenus lors de nos randonnées, contactez le Président au 06 20 05 51 86

Une aventure humaine et scientifique à la fois

Traversée des Pyrénées.jpgNos trois potes  s’étaient promis de refaire la traversée des Pyrénées à ski lors de leur première expédition en 1997. 20 ans ont passé et nos quadragénaires, Frédéric Cabot, Bernard Jamorski et Thomas Noirot viennent de relever le défi. Arrivés vendredi soir à Valmanya après un périple de 17 étapes sur 18 jours de traversée, qui débuta le 28 février 2017 au pic d’Orhy, sommet frontalier des Pyrénées en pays Basque près de la commune de Larrau.

« C’est du ski de randonnée, nous ne faisons pas du ski extrême. Nous faisions quelques 28 km par jour avec un dénivelé positif de 2100 à 2300m. Cette fois nous amenions que la nourriture journalière, les équipements de sécurité et le soir nous dormions dans des refuges, des gites ou la voiture. Un véhicule de liaison pour l’intendance nous suivait.» nous dira l’un d’eux.

Total de l’expédition 440 km et un dénivelé positif de 40 000 m !

Le fil rouge de cette aventure .

 Frédéric Cabot, fredo.cabot@orange.fr, nivologue à Météo France Tarbes et auteur de plusieurs topo-guides d'itinéraires de ski de randonnée dans les Pyrénées ; Thomas Noirot, d'Albi, lui aussi météorologue, et Bernard Jamorski accompagnateur en montagne à Pau avaient une idée en tête.

« Notre direction a tendance à vouloir minimiser les couts de fonctionnement et nous couper du terrain."

A partir de là nous avons voulu rencontrer ces gens de terrain, indispensables à l’élaboration scientifique et mathématique de nos bulletins. Nous avons vu des gens des routes, de l’ONF (Office National des Forets), de la RTM (Restauration des Terrains de Montagne), des gardiens de refuges, des pisteurs, des dameurs, des nivologues espagnols, des cadres de station de ski, des gendarmes et CRS de montagne.

La nivologie, (discipline scientifique qui étudie : la neige : formation, évolution, disparition ; caractéristiques, propriétés physiques et chimiques.) doit être en lien permanent avec le terrain ! "

Constat et analyse de cette saison 2016/2017.

« Paradoxe, la chose la plus surprenante qui nous a perturbé le plus, c’est la chaleur ! Que du chaud à part quelques perturbations, une journée, il pleuvait à 2200m. Cette année le manteau neigeux a été très tardif à se mettre en place et nous avons eu un hiver anormalement chaud. On rasait les sapins pour l’ombre, au sommet du Canigou, l’eau coule et les roches sont chaudes. »

Au terme de cette épopée l’on retiendra cependant qu’il est primordial de garder le lien entre la nivologie et les acteurs de terrain pour maintenir la qualité des bulletins météo.

Arrivés au Boulou où l’on d’eux a de la famille, bulles et petits fours saluèrent cette mission.

                                                                               Jacques Martinez

Blog.jpg

                                          De g à d Bernard Jamorski, Frédéric Cabot et Thomas Noirot

                                                                           Photo J. Martinez

 

Musiques et Voix en Pays Catalan : Bilan 2016 et Programmation 2017

L’Association Musiques et Voix en Pays Catalans, dont le siège est à Céret s’est réunie dernièrement au Mas de Nogarède en Assemblée Générale Ordinaire. Après vérification et pointage des pouvoirs, le quorum requis par les statuts atteint, l’assemblée peut valablement délibérer et adopter les résolutions proposées à l’ordre du jour sous la présidence de Bertrand Gautheron et Marie-Christine Baudouin en tant que secrétaire.

A l’aide d’un diaporama présenté par le président, les points suivants sont adoptés à l’unanimité : Rapport moral et d’activités de l’année 2016, approbation des comptes et bilan, quitus donné aux administrateurs, renouvellement du Conseil d’administration avec instauration d’une co-présidence à laquelle est élue Madame Sabine Riva.

L’Assemblée est alors informée : du Budget prévisionnel et des perspectives d’activités 2017.

Il est bon de noter que le soutien de la Communauté de Communes du Vallespir a été confirmé sur une base triennale permettant ainsi d’assurer la pérennité du festival.

Un concert pédagogique offert aux enfants des écoles de la communauté du Vallespir aura lieu le Vendredi 8 Décembre en matinée à la Salle de l’union de Céret et en soirée au public.

Directeur artistique du festival, Christian Papis prend alors la parole pour présenter la programmation de la 8éme édition de l'Automne musical en Vallespir telle qu’elle se présente à ce jour :

Vivés Eglise St Michel le vendredi 29 septembre à 18h30 Duo « Enigma » Félien Brut, accordéon et Nina Skopek, violon. Enigma revisite, à sa façon, les œuvres fabuleuses de grands compositeurs comme Saint Saëns, Franck, Bartok, Piazzolla.

Maureillas Foyer Communal le dimanche 1er octobre à 17h. Langendorfer Mandoline-Orchester. Cet orchestre allemand, constitué de jeunes mandolinistes, nous fera voyager et redécouvrir cet instrument à travers des œuvres de Kreps, Dvorjak, Téléman, et Tchaikovsky.

Le Boulou Salle Les Echards le samedi 7 octobre à 17h Brass Band Toulouse. Créé en 2005, et constitué de musiciens professionnels issus entre autres de l’orchestre du Capitole de Toulouse, ce Brass Band aborde tous types de répertoires, transcriptions symphoniques, musiques de films, pièces originales.

L’Albère Eglise St Jean le dimanche 8 octobre à 17h Polyphonie de la Méditerranée. Quatre chanteurs professionnels, avec des arrangements inédits, vous invitent à un beau voyage sonore à travers un programme méditerranéen, catalan, italien, corse, arabe…

Taillet Eglise St Valentin le samedi 14 octobre à 17h Duo ArpaVoce Sabine Riva, soprano Annette Abscheidt, harpe. Ces deux artistes explorent tout en douceur un répertoire de mélodies françaises et italiennes du 19e siècle à nos jours.

Reynès Chapelle St Paul le dimanche 15 octobre à 17h Soirée Schubert Un voyage musical autour des œuvres de F. Schubert, raconté et dirigé par Christian Papis, accompagné par la talentueuse pianiste Emilie Benterfa.

Le Perthus Eglise St Louis le vendredi 20 octobre à 20h Concert Jeunes Talents Régionaux Nathalie Juchors présente de jeunes musiciens talentueux, dans un programme de musique de chambre de grande qualité.

Saint Jean Pla de Corts Salle Polyvalente le dimanche 22 octobre à 17h Concert Prestige avec le Trio « Contrastes » Déborah Nemtanu, violon et alto, Florent Pujuila, clarinette et Romain Descharmes, piano.

Les Cluses Eglise St Nazaire le dimanche 5 novembre à 17h Récital Saxophone Piano Jérôme Laran, saxophone Michaël Ertzscheid, piano. Jérôme Laran, est concertiste et soliste international, révélation classique Adami 2004. Accompagné de Michaël Ertzscheid, son complice à la scène.

Céret Salle de l’Union le dimanche 12 novembre à 16h Béatrice et Bénédict Opéra-comique de H. Berlioz. Le public pourra découvrir un opéra avec décors et costumes, dans lequel, solistes et chœur seront mis en scène par Christian Papis et accompagnés au piano par Emilie Benterfa.

En fin de séance, le Président remercie tous les membres présents ainsi que Madame Renée Léonardi représentant la mairie de Céret et les invite à fêter les dix ans d’existence de l’association autour de la coupe de l'amitié

                                                                             Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                                   Autour du verre de l’amitié

                                                             Photo J. Martinez

Présentation de la copie de l’épée du Pla de Molàs à la maison de l’histoire

Récemment, se déroulait à La Casa del Voló/Maison de l'Histoire la présentation de la reproduction à l'identique de l'épée (datée vers 120-100 av. J.-C.) trouvée au Pla de Molàs (Le Boulou). L’épée dans son fourreau a été découverte en 2007 par l’équipe des archéologues de l’Inrap dirigée par Jérôme Kotarba, à l’occasion des travaux routiers de la déviation de la RD 618 (commandés par le CD 66) à hauteur des Chartreuses du Boulou. Au vu de la nombreuse assemblée qui s'était déplacée pour l'événement, on ne doute pas de l'intérêt que suscite l'histoire de notre patrimoine.

Nous avons eu tout d'abord le privilège d'avoir un bref mais non moins captivant rappel historique, par Georges Castellvi, sur les divers peuplements de la Gaule à la Protohistoire et l’Antiquité. C'est ainsi que nous apprenions ou révisions nos lointains cours d'histoire. Les habitants de la Gaule (France actuelle) étaient appelés Celtes par les Grecs et Gaulois par les Romains, d'où l'appellation Gaule Celtique. Mais le sud était également peuplé de Ligures en Provence et en Ligurie, et d'Ibères au sud de l'Hérault et en Ibérie, la Gaule du Sud (celle qui nous intéresse sans chauvinisme...) appelée Gaule « Narbonnaise » était habitée par des tribus Ligures, Celtes et Ibères mais aussi par des Grecs dépendant de la colonie de Marseille. Voilà pourquoi on parle de ces peuples sous la dénomination de « Celtibères » à qui nous devons notre culture actuelle.

Une épée à l’identique

Ce fut ensuite au tour de Thierry Blaise, plasticien-maquettiste de l'atelier d'art de Belesta de nous expliquer avec humour et simplicité les différentes étapes qui l'ont conduit à reconstituer dans le détail l'épée antique. Fourreau, épée, ceinture de suspension, les secrets du travail de « l'artiste » nous ont été relatés.

C'est à partir d'une observation minutieuse de l'objet que Thierry Blaise a réussi à restituer un magnifique maillon de notre histoire.

Cette manifestation culturelle s’est prolongée par quelques questions et conversations individuelles avec les intervenants et s'est terminée par un pot de l'amitié offert par la municipalité.

ASPAVAROM : Association pour le Patrimoine de la Vallée de la Rome  

Blog 1.jpg

                Présentation de la dite épée à la nombreuse assistance par Nathalie Zanolin

Blog 2.jpg

Explications techniques par Thierry Blaise

Photo J. Martinez

Carnaval ce samedi 25 mars aux Echards à partir de 16h00

Affiche CARNAVAL 2017.jpg

« Magic Form » s’installe zone d’activité nord

Face au magnifique panorama des Albères, sise au 16 carrer d’en Cavaillès, le nouvel espace de remise en forme vient d’ouvrir ses portes.

Coaches diplômés d’état, conseils diététiques adaptés, un nombre impressionnant de machines rutilantes permettant d’affiner sa silhouette, ouvert 7jours/7, même très tard dans la nuit avec un badge personnalisé, voici le contenu de ce nouvel établissement qui assouvira vos besoins et vos envies.

Une présence permanente à l’accueil du lundi au vendredi de 9h00 à 21h00, le samedi de 10h00 à 17h00 et le dimanche de 10h00 à 14h00.

Contact : 04 68 37 55 35

                                                                          Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                             Des adeptes de mise en forme

                                                               Photo J. Martinez

Un invité de marque au Café philo à la Médiathèque

Le Café philo du Boulou recevait ce samedi Jean-Pierre Bonnel pour une présentation du philosophe allemand Walter Benjamin méconnu en France.

Les participants découvraient donc le parcours de ce philosophe qui fuyant devant l’avancée du nazisme et empêché de passer la frontière, mit un terme à ses jours à Port-Bou, mais également le très beau livre de J-P Bonnel : « L’ultime chemin de Walter Benjamin ».

Au fil d’un long texte poétique dont le rythme et le réalisme nous font revivre la fuite de cet homme, de Banuyls à la frontière espagnole ; Port-Bou devenant pour lui le « port du bout ».

Le lecteur emporté ne parvient plus à dissocier l’imaginaire de l’écrivain Bonnel de la pensée du philosophe Benjamin. Une très belle expérience pour tous les participants.

Blog 1.jpg

Blog 2.jpg

                                               Une assistance à l’écoute de JP Bonnel

                                                                        Photos J. Martinez

23/03/2017

Départ du XXI Festival Festival International de Musique jeunes Interprètes

Toujours à la baguette de ce festival, Michel Rubio a eu l’audace de présenter l’ensemble « Arkalto » composé exclusivement de 9 altistes avec l’apport d’un violoncelle.

Il est bon de noter, pour les non avertis, que l’alto n’est pas un violon, il est plus gros et se situe entre le violon classique et le violoncelle, c’est un instrument à part entière. « Il apporte un timbre plus chaleureux, plus persuasif. Ceux sont des sonorités différentes et va tés bien pour les tangos » glissera Antoine Dautry, créateur de cet ensemble en 2003.

« Arkalto » est la compression d’Ark archer en catalan et d’alto l’instrument. Véritable gageure, réelle aventure pédagogique d’un professeur, Antoine Dautry, qui avec ses étudiants les plus avancés et un seul instrument, arrive à un résultat non moins magnifique sur des œuvres « classique baroque » Vivaldi, Bach ou plus contemporaines Piazzola ou Chostakovitch.

« Certes pour en arriver là, nous avons travaillé énormément, avec entre autres Michel Michalakakos et Garth Knox, des musiciens reconnus. » nous dira Antoine Dautry professeur d’alto au Conservatoire à rayonnement régional de Perpignan.

Prochain prestation du Festival, le 30 avril 2017 avec un concert baroque « La rhétorique du timbre ». Lieu et heure, ultérieurement.

                                                                      Jacques Martinez

Blog.jpg

                                                              « Arkalto » à la manœuvre

                                                                       Photo J. Martinez

22/03/2017

Création d’une Réserve Intercommunale de Sécurité Civile (RISC)

La sous-préfecture de Céret a initié une action concertée avec les maires de la Communauté de communes du Vallespir afin de créer une Réserve Intercommunale de Sécurité Civile (RISC) du Vallespir.

La « RISC » assurera notamment un rôle de sentinelle et de prévention en matière de feux de forêts, risque majeur sur ce territoire. En cas de crise, la réserve apporte un appui aux services de secours, rassure et réconforte les habitants, elle constitue également un instrument de mobilisation civique et de solidarité locale.

Les bénévoles seront recrutés sans condition d'âge ou d'aptitude physique, ils devront signer un contrat d'engagement et seront considérés comme des « collaborateurs occasionnels du service public ».

La ville du Boulou lance un appel aux bonnes volontés afin de rejoindre cette réserve inter-communale, une réunion d’information aura lieu Mercredi 15 mars à 18h00 en Mairie. Venez nombreux !

19/03/2017

Signature d’une convention avec la ville de Biure

Commune d’Espagne toute proche, intégrée dans la communauté autonome de Catalogne, province de Gérone, à quelques kilomètres de Pont de Molins, cette dernière a le privilège d’avoir un passé historique très fort lors des guerres de notre jeune république française de 1793/1794 avec nos voisins espagnols, avides de reconquête de notre cher Roussillon depuis le traité des Pyrénées.

Et c’est justement à Biure, lors de la célèbre bataille du Boulou, les espagnols étant sur le repli, que le jeune enfant de troupe Pierre Bayle né à Toureilles dans l’Aude fut tué d’un éclat d’obus le 1er novembre 1794. Une stèle rend hommage à cet enfant de troupe sur les pentes du Mont Roigt. A noter que sur ces violents combats, le général Dugommier ainsi que commandant espagnol Luis Firmin de Carvajal trouvèrent également la mort.

Riches de ce passé historique les trois communes, Toureilles ou naquit Pierre Bayle en 1783, le Boulou et Biure unissent en 2015 leur destinée pour un meilleur avenir. Antoni Vallet, chargé de la promotion culturelle inter frontalière à la mairie de Biure a mis en marche un processus de collaboration avec les trois municipalités.

Samedi dernier, en mairie de Biure, Nicole Villard maire de le Boulou, Marti Sans i Pairuto alcalde de Biure ont paraphé un document de travail projetant de mettre en place un groupe de travail qui se réunirait deux fois par an pour parler de l’Europe, de culture, de visons futures pour que ce triste passé ne se reproduise plus.

Au cours de cette magnifique journée l’on a pu découvrir, les richesses de la ville, ses différents clubs sportifs, sa gastronomie ainsi que les ruines en rénovation du Monastir de la Mare de déu del Roure. Pour terminer cette journée sur une note musicale, un concert de l’ensemble vocal Coram, quatuor vocal composé de Olivier Sans (qui le dirige), Maïté Fessy, Martine Laurent et Nicole Renzini, spécialisé dans le chant sacré à capella, avec un large répertoire, plus particulièrement,la renaissance espagnole et les œuvres contemporaines plus épurées d'Arvo Pärt fut plébiscité à plusieurs reprises par l’assistance venue en nombre en l’église St Estève.

                                                                          Jacques Martinez

Biure n° 3.jpg

Signature de la convention

Biure n° 1.jpg

Les acteurs réunis

Biure n° 2.jpg

                                                                    L'ensemble Coram

                                                                      Photos J. Martinez

18/03/2017

Info des Oliviers Pétanque

Assemblée générale extraordinaire ce vendredi 17 mars à 18 heures présence indispensable du bureau, des licenciés et des membres.

Visite du four solaire à Sorède

Information et communication:   Association des Amis du Padre Himalaya...
    Visite du four solaire 2017...Cliquez ici :  http://himalaya.vefblog.net/